23
Sep/18
0

Art public – « La Bolduc » (Laurent Gascon)

Texte et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Au cours des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 141e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

La Bolduc, Laurent Gascon, Montréal, QuébecMontréal, Québec, 16 septembre 2018 – Et de dix! Eh oui, le muraliste Laurent Gascon a réalisé au cours de l’été la dixième murale de sa série qui immortalise des artistes québécois. Pour son œuvre de céramique de 2018, il a dessiné sur la brique le beau visage de la chanteuse Mary Travers, mieux connu sous le pseudonyme de « La Bolduc ».

Cette mosaïque de céramique peut être admirée sur le mur de la rue Desjardins de la Maison de la culture Maisonneuve, une bâtisse dont la devanture est située sur la rue Ontario.

Lorsque nous nous y sommes rendus, le 16 septembre, il nous a semblé que l’œuvre n’avait pas encore été inaugurée, car aucune plaque descriptive n’accompagnait le tableau de Laurent Gascon qui immortalise ici celle qui a amené un peu de joie de vivre à une époque, les années 1930, où le Québec traversait la pire crise économique de son histoire.

Mary Travers (1894-1941), qui est née à Newport en Gaspésie, est considérée comme la première chansonnière québécoise et la reine de la turlute. Elle est décédée à Montréal en 1941 des suites d’un cancer.

En octobre 2017, Marie-France Abastado a publié sur le site Internet d’Ici Radio-Canada un très intéressant texte sur les réalisations de Laurent Gascon. Pour lire ce texte, dans lequel j’ai inséré mes photos des 10 œuvres de l’artiste, cliquez sur le lien suivant : « L’art dans la rue, pour ne pas oublier! »

Rappelons que toutes les œuvres de la série peuvent être admirées sur la rue Ontario où dans les environs immédiats de cette rue. Rappelons que les artistes immortalisés par Gascon au fil des ans sont, dans l’ordre : Vittorio Fiorucci (2009), Paul Buissonneau (2010), Raymond Lévesque (2011), Marjo (2012), Robert Gravel (2013), Pauline Julien (2014), Plume Latraverse (2015), Gilles Vigneault (2016), Yvon Deschamps (2017) et La Bolduc (2018).

Photo ci-dessus : Le portrait de La Bolduc apparaît sur une mosaïque de céramique sur le côté est de la rue Desjardins, un peu au sud de la rue Ontario.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
22
Sep/18
0

Helsinki… la belle! (3e partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

18e reportage d’une fabuleuse croisière en mer Baltique réalisée fin mai début juin 2018!

Statue équestre du maréchal Mannerheim, Helsinki, Finlande

Helsinki, Finlande, le lundi 28 mai 2018 - Depuis le début de notre croisière en mer Baltique, nos escales nous ont permis de découvrir Copenhague au Danemark, Warnemünde et Rostock en Allemagne, Tallinn en Estonie et de redécouvrir Saint-Pétersbourg en Russie. Ce matin, notre bateau, le MS Koningsdam de Holland America, s’amarre au port d’Helsinki en Finlande. Wow!

Ici, nos attentes sont très élevées, car notre préparation nous a révélé que la ville regorgeait littéralement d’endroits du plus vif intérêt pour nous… d’où la préparation d’un programme de visites dans la lignée de ceux concocter par Voyages Lambert pour ses périples en Europe.

Notre promenade dans le centre-ville ancien d’Helsinki devrait nous permettre d’admirer de beaux monuments, des bâtisses au design impressionnant et original, des cathédrales imposantes, des églises surprenantes, un port superbement aménagé… et plus encore.

Photo ci-dessus : La statue équestre du maréchal Mannerheim domine la place Kiasma depuis 1960. Le monument est une œuvre du sculpteur finlandais Aimo Tukiainen (1917-1996).

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
21
Sep/18
0

D’autres expositions du MBAM… « Nous sommes ici, d’ici », « Motion-Émotion », etc.

Texte, photos et recherches de Jacques Lanciault

Sans titre, Esmaa Mohamoud, Musée des beaux-arts de Montréal, Montréal, Québec

Montréal, Québec, le 21 août 2018 - Après avoir passé la boutique souvenirs de l’exposition « D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui! » présentée au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) cet été… nous entrons automatiquement dans une autre exposition, celle-ci consacrée à l’art contemporain des Noirs du Canada!

Au dire du MBAM, « cette exposition remet en question les préjugés sur la condition des Noirs au Canada à la lumière des œuvres de onze artistes contemporains, dont trois Québécois. »

Quelques œuvres ont attiré notre attention, dont celles d’Esmaa Mohamoud (1992- ), une artiste de Toronto qui a été nommée l’une des « 14 femmes artistes émergentes à surveiller en 2017 » par le site de nouvelles internationales Artnet.

Ses œuvres s’attaquent à l’exploitation et au contrôle social du corps des hommes noirs sur le terrain… qu’il s’agisse d’esclavage ou de sport!

Voici quelques photos que nous avons rapportées de cette exposition… et de celle de Jean-Michel Othoniel intitulée Motion-Émotion :

Photo ci-dessus : Des pièces d’équipement qui nous permettent d’imaginer un joueur de football… traînant ses chaînes! On ne peut plus clair comme message. L’installation a été réalisée par Esmaa Mohamoud en 2018.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
20
Sep/18
0

Helsinki… la belle! (2e partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

17e reportage d’une fabuleuse croisière en mer Baltique réalisée fin mai début juin 2018!

Cathédralde orthodoxe de la Dormition de la Vierge Marie, Helsinki, Finlande

Helsinki, Finlande, le lundi 28 mai 2018 - Depuis le début de notre croisière en mer Baltique, nos escales nous ont permis de découvrir Copenhague au Danemark, Warnemünde et Rostock en Allemagne, Tallinn en Estonie et de redécouvrir Saint-Pétersbourg en Russie. Ce matin, notre bateau, le MS Koningsdam de Holland America, s’amarre au port d’Helsinki en Finlande. Wow!

Ici, nos attentes sont très élevées, car notre préparation nous a révélé que la ville regorgeait littéralement d’endroits du plus vif intérêt pour nous… d’où la préparation d’un programme de visites dans la lignée de ceux concocter par Voyages Lambert pour ses périples en Europe.

Notre promenade dans le centre-ville ancien d’Helsinki devrait nous permettre d’admirer de beaux monuments, des bâtisses au design impressionnant et original, des cathédrales imposantes, des églises surprenantes, un port superbement aménagé… et plus encore.

Photo ci-dessus : La superbe cathédrale orthodoxe de la Dormition de la Vierge Marie surplombe la ville d’Helsinki du sommet d’une colline de la péninsule de Katajanokka.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
19
Sep/18
0

Cet été, le MBAM fait la part belle à Pablo Picasso

Texte, photos et recherches de Jacques Lanciault

Picasso en face-à-face…, Musée des beaux-arts de Montréal, Montréal, Québec

Montréal, Québec, le 21 août 2018 - Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présentait cet été l’exposition « D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui! »… Ouf, quel titre!

Et si nous nous y sommes rendus, c’était avant tout pour admirer d’autres œuvres de Picasso. L’aspect d’Afrique aux Amériques, avouons-le, ne nous inspirait guère.

Pablo Picasso, au fil de nos voyages, nous avons appris à aimer ses œuvres, même si le cubisme est toujours bien incompréhensible pour nous. Mais, la façon dont il utilise les couleurs nous a toujours fascinés… C’est d’ailleurs le cas dans la toile ci-dessus, intitulée « Mère et enfant », qu’il a réalisée en 1907.

Nous avons côtoyé les œuvres de l’artiste espagnol chez lui, à Malaga et à Barcelone, tout comme à Paris… et dans bien d’autres musées, dont évidemment le MBAM.

C’est un peu normal que nous ayons croisé de ses œuvres un peu partout, car il fut un artiste des plus prolifiques de l’histoire de l’art. L’encyclopédie libre Wikiépédia précise d’ailleurs dans son article sur Pablo Picasso qu’il aurait produit près de 50 000 œuvres dont 1 885 tableaux, 1 228 sculptures, 2 880 céramiques, 7 089 dessins, 342 tapisseries, 150 carnets de croquis et 30 000 estampes (gravures, lithographies, etc.)!

Voici quelques photos des œuvres qui nous ont le plus fascinés :

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
18
Sep/18
0

Helsinki… la belle! (1re partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

16e reportage d’une fabuleuse croisière en mer Baltique réalisée fin mai début juin 2018!

Cathédralde luthérienne, Tuomiokirkko, Helsinki, Finlande

Helsinki, Finlande, le lundi 28 mai 2018 - Depuis le début de notre croisière en mer Baltique, nos escales nous ont permis de découvrir Copenhague au Danemark, Warnemünde et Rostock en Allemagne, Tallinn en Estonie et de redécouvrir Saint-Pétersbourg en Russie. Ce matin, notre bateau, le MS Koningsdam de Holland America, s’amarre au port d’Helsinki en Finlande. Wow!

Ici, nos attentes sont très élevées, car notre préparation nous a révélé que la ville regorgeait littéralement d’endroits du plus vif intérêt pour nous… d’où la préparation d’un programme de visites dans la lignée de ceux concocter par Voyages Lambert pour ses périples en Europe.

Notre promenade dans le centre-ville ancien d’Helsinki devrait nous permettre d’admirer de beaux monuments, des bâtisses au design impressionnant et original, des cathédrales imposantes, des églises surprenantes, un port superbement aménagé… et plus encore.

Photo ci-dessus : La cathédrale luthérienne, « Tuomiokirkko » en finnois, domine, au sommet d’une volée de marches, la place du Sénat, « Senaatintori », lieu réunissant les pouvoirs religieux, politique, scientifique et financier de la ville!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
17
Sep/18
0

Art public – « Dunes (é)mouvantes » (une réalisation de NÓS Architectes avec la collaboration de MU)

Texte et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Au cours des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 140e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Dunes [é]mouvantes, NÓS Architectes et MU. Montréal, Québec

Montréal, Québec, 21 août 2018 – Depuis 2012, la Ville de Montréal, à la demande du Musée des Beaux Arts de Montréal (MBAM), transforme l’avenue du Musée, entre la rue Sherbrooke Ouest et la place Ontario, en voie piétonne pour toute la saison estivale. Puis, le MBAM confie à un artiste ou à un groupe d’artistes la réalisation d’une œuvre d’art éphémère… autant que possible inspirée d’une des expositions en cours à l’institution muséale de la rue Sherbrooke.

L’année 2018 ne fait pas exception à la règle. Ainsi l’avenue du Musée a été convertie pour cet été en « Dunes [é]mouvantes ». Eh oui, c’est le titre de l’installation que nous avons admirée lors de notre passage au musée en août dernier. Celle-ci s’inspire de l’exposition « D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui ».

L’installation éphémère transporte les visiteurs au cœur d’un paysage géométrique, abstrait et déstabilisant.

L’œuvre d’art de cet été a été conçue par « NÓS Architectes » et réalisée en collaboration avec l’organisme MU.

NÓS est une firme d’architectes dont le siège social est situé à Laval. Sur son site Internet, la firme explique son nom « NÓS provient d’un mot appartenant à plusieurs langues, tels le latin, le français, l’espagnol, le portugais, l’anglais, le tchèque, etc., mais dont le sens se rapporte toujours à la notion de communauté, ce qui lui confère un caractère quasi universel. NÓS est alors employé comme un “nous” au sens large, englobant, rassembleur et inclusif, au-delà des cultures et identités linguistiques. Il évoque l’idée d’un collectif à la fois multiculturel et pluridisciplinaire. »

Quant à MU, dont nous avons publié nombre de murales, rappelons qu’il est un organisme dont la mission est d’embellir Montréal en réalisant des murales ancrées dans les communautés locales.

Photo ci-dessus : La présence des dunes, en fait des motifs déformés par trompe-l’œil, sur l’avenue du Musée donne l’impression que la petite rue s’anime. « Par anamorphose (1), explique Charles Laurence Proulx, architecte chez NÓS, on cherche à donner une amplitude virtuelle à l’avenue du Musée. Cet effet optique déstabilise et contribue ainsi à établir une nouvelle relation entre l’observateur et son environnement, une référence à l’approche des peintres cubistes inspirée des arts extra occidentaux ».

(1) : le dictionnaire du correcteur électronique Antidote propose la définition suivante du nom anamorphose : « (Beaux-arts) Peinture, dessin qui déforme volontairement l’objet représenté et dont l’apparence initiale ne peut être retrouvée qu’en observant l’œuvre d’un certain angle ou en ayant recours à un miroir courbe. »

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
16
Sep/18
0

Le métro de Saint-Pétersbourg… et le Musée de la vodka russe!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

15e reportage d’une fabuleuse croisière en mer Baltique réalisée fin mai début juin 2018!

Station de métro Narvskaïa, Saint-Pétersbourg, Russie

Saint-Pétersbourg, Russie, le dimanche 27 mai 2018 - Hier, nous nous sommes baladés dans les rues de Saint-Pétersbourg en autocar à deux étages… aujourd’hui, nous y allons d’une incursion dans le métro de la ville de Pierre le Grand… tout aussi impressionnant par ses décorations que celui de Moscou.

Tout comme hier, ne possédant pas de visa de visite pour la Russie, nous avons été pratiquement dans l’obligation d’acheter une excursion de notre compagnie maritime, Holland America.

Aujourd’hui, notre excursion s’intitule : «  Metro ride, St Petersburg's markets and Vodka Museum  »!  Ce ne sera pas une journée de visites comme nous les aimons, nous le savons et en prenons notre parti… mais c’était cela ou profiter du soleil sur le bateau!

Photo ci-dessus : Tout comme dans le métro de Moscou, les stations de métro de Saint-Pétersbourg sont magnifiquement décorées. Dans la station Narvskaïa nous avons pu admirer ce magnifique haut relief intitulé « La gloire du travail ».

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
15
Sep/18
0

Art public – « Branche-toi sur la nature » (Atelier 19)

Texte et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Au cours des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 139e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Branche-toi sur la nature, Atelier 19, Granby, Québec

Granby, Québec, 1er septembre 2018 – Le tournoi de soccer de notre petite-fille Chloé à Granby nous aura permis de découvrir quelques belles œuvres d’art réalisées par le groupe « Atelier 19 » : « Les espaces verts », sur un des murs de l’école Parkview, « La lecture moderne », sur les murets de la bibliothèque Paul-O-Trépanier… et maintenant « Branche-toi sur la nature ».

Cette dernière murale, réalisée en 2014, est la plus importante des trois en termes de superficie. Elle s’étire sur un très long mur, présentant sept sections distinctes.

L’œuvre participative prend place sur le mur d’un petit parc qui sépare un centre d’achats de la rue Saint-Antoine… tout près de la rue Saint-Jacques à Granby.

Nous pouvons lire sur le site Internet de « L’Atelier 19 » que leur mission est de créer une véritable galerie d’art communautaire publique à Granby, en multipliant les œuvres collectives participatives. On y apprend entre autres que « Branche-toi sur la Nature » est la quatrième œuvre en lien avec cette démarche de démocratisation de l’art.

Photo ci-dessus : La murale « Branche-toi sur la nature » peut être admirée sur la rue Saint-Antoine à Granby… tout près de la rue Saint-Jacques.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
14
Sep/18
0

Balade en autocar à Saint-Pétersbourg! (2e partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

14e reportage d’une fabuleuse croisière en mer Baltique réalisée fin mai début juin 2018!

Fresque de l’église du Sauveur sur-le-sang-versé, Saint-Pétersbourg, Russie

Saint-Pétersbourg, Russie, le samedi 26 mai 2018 - Nous en sommes déjà au sixième jour de notre croisière en mer Baltique. Après nos fort intéressantes escales à Copenhague, Warnemünde et Tallinn, notre bateau, le MS Koningsdam, jette l’ancre ce matin à Saint-Pétersbourg en Russie, et ce, pour deux jours.

Étant donné que nous ne possédons pas de visa de visite pour la Russie, nous avons acheté deux « excursions » de notre compagnie maritime, Holland America. Pour le premier jour, notre « tour » s’intitule : « Highlights Of St Petersburg By Double-Decker & Free Time »!

Évidemment, la mention « & Free Time » du titre nous a beaucoup interpellés.

Bien installés au deuxième étage de notre autocar, nous reverrons avec plaisir l’Amirauté et sa flèche, le pont du Palais, l’île Vassilievski, la forteresse Pierre-et-Paul, le pont de la Trinité, l’Ermitage, la cathédrale Saint-Isaac, l’église du Sauveur sur-le-sang-versé, la très achalandée rue Perspective Nevski, etc.

Photo ci-dessus : Une des magnifiques fresques que l’on peut admirer pratiquement partout sur les murs, sur les colonnes, au plafond et dans les coupoles de l’église du Sauveur sur-le sang-versé!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés: