JacquesLanciault.com Des mots et des photos… pour devoir de mémoire!


31
Août/16
0

Gdańsk… une belle ville malgré notre fatigue!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 1er d’une longue série de reportages photos relatifs à un fascinant voyage que nous réalisons présentement en Pologne !

Vieille ville de Gdansk, Gdansk, Pologne

Gdańsk, Pologne, lundi 29 août 2016– Dzień dobry! Voici notre premier bonjour en polonais. Au terme de nos vols Montréa-Munich et Munich-Gdańsk… nous y allons de nos premières flâneries dans la ville de Gdańsk qui se nomme en français Dantzig.

Nous déambulons dans la vieille ville, la « large rue », puis la « longue rue » que nous visiterons avec un guide local demain. Pour l'heure nous filons vers un restaurant pour le cocktail de bienvenue... vodka et hareng !

Puis, après cette dégustation... nous y allons de quelques pas au bord de la rivières Vistule !

Évidemment, à notre retour, nous publierons de longs reportages et de nombreuses photos. Pour l'heure, voici quelques photos de notre premier jour en Pologne.

Photo ci-dessus : L'Hôtel de Ville de Gdańsk, vu d'une superbe petite rue piétonne.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
28
Août/16
0

Prochain périple : la Pologne !

Laval, Québec, le 28 août 2016 – À l’heure actuelle, nous sommes, Céline et moi, à réaliser un autre beau projet de voyage… la découverte de la Pologne. Au cours des 22 prochains jours, nous allons tenter, encore une fois, de rassasier notre besoin de découvertes, de nouvelles cultures et de nouvelles rencontres.

Après avoir visité Buenos Aires en Argentine par nos propres moyens l’hiver dernier, cette fois-ci, nous repartons avec « Voyages Lambert » à la découverte de la Pologne.

Voici le programme proposé jour par jour par Voyages Lambert pour ce circuit d’une exceptionnelle diversité qui ne pourra que nous envoûter.

Photo ci-dessus : Un des grand plus de ce voyage est que nous pourrons compter comme accompagnatrice sur Krystyna Wozniak, une Polonaise d'origine, avec qui nous avons déjà visité l'Allemagne. (Photo : Voyages Lambert)

Remplis sous: Nouvelles
26
Août/16
0

Le magnifique parc Tiergarten, le Kulturforum et la superbe Gemäldegalerie!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 76e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage en Allemagne que nous avons réalisé avec Voyages Lambert à l’automne 2015!

Gemäldegalerie, Berlin, Allemagne

Berlin, Allemagne, mercredi 28 octobre 2015 – Autre journée consacrée à la visite de musées… Normal, la capitale allemande, Berlin, compte pas moins de 175 musées ! Évidemment, nous ne les visiterons pas tous, mais étant donné que nos « Museum pass Berlin » ne sont valides que pour trois jours, nous avons tenté de regrouper nos périples muséaux au cours de ces trois jours !

Aujourd’hui, nous filons vers la Gemäldegalerie, un des musées nationaux de Berlin. Il est situé dans le complexe du Kulturforum, à un jet de pierre de la Philharmonie de Berlin, là où nous avons assisté à un magnifique concert avec notre groupe de Voyages Lambert la semaine dernière.

La Gemäldegalerie est l'un des plus importants musées au monde quant à la peinture européenne de la période allant du XIIIe au XVIIIe siècle. Y sont réunis les collections héritées des rois et des empereurs allemands et prussiens qui se sont succédé. Il y a pléthore de chefs-d'oeuvre d'artistes tels que Giotto, Sandro Botticelli, Albrecht Durer, Lucas Chranach, Raffael, le Titien, le Caravage, Rubens, Rembrandt… et bien d’autres. Pour l’heure, 1,200 œuvres sont présentées… dans pas moins de 53 salles !

Photo ci-dessus : Une œuvre époustouflante de Lucas Cranach l’Ancien (1472-1553). « La fontaine de Jouvence » (Der Jungbrunnen), une toile réalisée en 1546. Remarquez les personnes âgées à gauche qui entrent dans le bassin et en ressortent jeunes !

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
22
Août/16
0

Art public – «Les jeux de ficelles»… de Pierre Bourgault!

Texte et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays !

Au fil des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements !  Voici le 11e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Les jeux de ficelles, Montréal, Québec

Laval, Québec, 22 août 2016 – Le complexe du nouveau CHUM sera gigantesque, en fait il l’est déjà même si les travaux de construction sont loin d’être terminés. Outre l’œuvre que nous commentons aujourd’hui, le complexe présente nombre d’occasions de s’extasier. Nous y reviendrons.

Devant une des bâtisses du complexe dont les travaux semblent terminés, celle abritant le « Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal » sise au 900 de la rue Saint-Denis à Montréal, nous pouvons admirer sur son parvis une « œuvre d’art public : « Les jeux de ficelles », une réalisation de 2013 de l’artiste Pierre Bourgault.

Il s’agit, comme nous pouvons le lire sur le site Internet Art public Montréal : « d’une grande sculpture aux formes organiques, transparente et légère, qui initie un mouvement asymétrique dans un lieu construit. Une poésie graphique et sculpturale transposée dans un espace public. Ce travail s’inscrit dans la série Les sculptures habitables initiée par l’artiste en 1969. »

« Évoquant un geste réalisé à la main, l’oeuvre rappelle un jeu inuit de manipulation de ficelles (ayarak en inuktitut). »

« L’artiste a refait le parcours de la ficelle avec de la broche, puis l’a étiré en sculpture 3D. L’échelle monumentale de la sculpture se réduit à un niveau intimiste lorsqu’on tente de retracer l’origine du geste, son début et sa fin. »

Photo ci-dessus : L’œuvre « Les jeux de ficelles » est discrète dans le gigantisme des bâtiments l’entourant… mais lorsque l’on s’y attarde, elle vaut le coup d’oeil.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
18
Août/16
0

Art public – « Forgotten Memories »… de Mateo !

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays !

Au fil des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements !  Voici le 10e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Forgotten Memories, Montréal, Québec

Laval, Québec, 17 août 2016 – À l’angle de la rue Beaubien et de la neuvième avenue à Montréal, sur le mur sud-ouest d’un petit commerce prend place une belle murale montrant un enfant heureux les deux bras au ciel !

L’œuvre qui date de 2013 est de l’artiste de rue Mateo, de son vrai nom Mathieu Bories, un Français d’origine ayant étudié à Montréal.

Photo ci-dessus : L’œuvre « Forgotten memories » de l’artiste Mateo que l’on peut admirer à l’angle de la rue Beaubien et 9e avenue est joyeuse !.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
16
Août/16
0

Art public – « Générations » : une murale rendant hommage à la détermination des femmes innues

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays !

Au fil des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements !  Voici le 9e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Générations, Montréal, Québec

Laval, Québec, 16 août 2016 – Récemment, nous nous sommes rendus au centre-ville de Montréal, dans les environs de la Grande bibliothèque. Sur la petite avenue Savoie, sise tout juste derrière l’antre des livres des Québécois, nous avons admiré une très belle murale.

Celle-ci ne comporte pas de titre, mais une recherche sur Internet nous a permis de l’identifier comme étant « Générations », une œuvre de l’artiste Gene Pendon, réalisée à l’occasion du festival « Présence autochtone ». Il s’agit de la huitième murale produite par « MU » dans le Quartier latin depuis 2007.

Soulignons que « MU » est un organisme dont la mission est d’embellir Montréal en réalisant des murales ancrées dans les communautés locales,

La fresque intitulée « Générations », qui est monumentale, s’inspire d’un extrait du livre  « Bâtons à message » de Josephine Bacon,  une poétesse innue originaire de Betsiamites

L’œuvre peut-on lire sur le site de « MU » rend hommage à la détermination des femmes innues qui luttent pour le respect et la préservation de leur riche patrimoine naturel, historique, humain et culturel.

Photo ci-dessus : Sur cette murale, le portrait des Innues de trois générations différentes évoque l’importance de la transmission du savoir, des traditions, des coutumes et de la mémoire collective d’une génération à l’autre. L’arrière-plan représente l’interprétation par l’artiste des forces naturelles —terre, ciel, faune et flore — du Grand Nord.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
13
Août/16
0

Élisabeth Louise Vigée Le Brun au Musée des beaux-arts du Canada : superbe!

Texte, recherche et photos de Jacques Lanciault

Élisabeth Louise Vigée Lebrun au Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, Canada

Laval, Québec, le 12 août 2016 – Des œuvres de la portraitiste de la reine Marie-Antoinette, Élisabeth Louise Vigée Lebrun, nous en avons admirées à Paris, à Avignon, à Berlin, à New York, à Philadelphie, à Fort Lauderdale, à Buenos Aires et certainement ailleurs dans le monde aussi ! Alors, que le Musée des beaux-arts du Canada lui rend hommage cet été en présentant une rétrospective de son œuvre, c’était une évidence que nous nous rendrions dans la capitale nationale pour découvrir cette exposition !

Photo ci-dessus : Portrait d'une jeune femme datant de 1797... dont on ignore encore aujourd'hui l'identité!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
3
Août/16
0

Pompéi et Toulouse-Lautrec s’affichent au Musée des Beaux-arts de Montréal!

Texte et photos de Jacques Lanciault

Pompéi : une ville romaine, MBAM, 2016

Laval, Québec, le 3 août 2016 - Les expositions en cours au Musée des beaux-arts de Montréal, « Toulouse-Lautrec affiche la belle époque » et « Pompeii : une ville romaine »... nous ont laissés sur notre appétit! Est-ce parce que nous avons visité le site de la cité ensevelie de Pompéi, le musée national d'archéologie de Naples et le musée Toulouse-Lautrec d'Albi. Probablement, car les deux expositions sont intéressantes et présentent de superbes oeuvres, c’est certain, mais avouons que pour nous, il y avait fort peu d'oeuvres inédites.

Photo ci-dessus : Cette superbe statue de bronze, une jeune femme agrafant son péplos, est une des cinq statues retrouvées au XVIIIe siècle dans la « Villa dei Papiri » à Herculanum.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
31
Juil/16
0

Art public – L’immense « Fresque Desjardins de Lévis »!

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays !

Au fil des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements !  Voici le 8e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

 Fresque Desjardins de Lévis, Lévis, Québec

Laval, Québec, 31 juillet 2016 – En visite à Lévis pour assister à un tournoi de baseball de notre petit-fils Félix, nous avons profité de l'occasion pour nous promener dans le Vieux-Lévis... tout près des berges du fleuve Saint-Laurent!

Dans les bureaux de la « Gare fluviale de Lévis », nous avons trouvé un feuillet publicitaire qui annonçait la présence tout près d'une immense fresque sur l'histoire de ville de Lévis... Nous avons décidé de nous y rendre. Nous n'avons pas été déçus.

Photo ci-dessus : Une toute petite partie de la Fresque Desjardins de Lévis, réalisée par les artistes de l'Atelier de l'Émérillon, une fresque qui s’étire sur 470 mètres carrés !

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles
28
Juil/16
0

Le « tour du chapeau » pour notre petite Chloé!

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Chloé Lanciault

Laval, Québec, le 28 juillet 2016 – Entre autres sports que pratique notre petite Chloé, il y a le soccer! Elle porte les couleurs des Pumas de Montréal-Nord, une équipe de soccer féminin qui évolue dans la division de jeu des 9 ans et moins, et ce, même si notre petite-fille n'est âgée que de 8 ans!

Elle en est à sa deuxième année avec cette équipe qui ne compte plus ses victoires, tant en saison régulière qu'en tournoi. Pour simplifier les choses, disons qu'en un peu plus d'une année de jeu, incluant la saison d'hiver, on compte leurs défaites sur les doigts d'une seule main.

L'entraîneur de l'équipe a enseigné à ses joueuses les aspects techniques du soccer à force de séances d'entraînement hebdomadaires, en plus de leur inculquer le sens du jeu en étant très volubile lors des matchs!

Chloé a beaucoup appris. Elle évolue à la défensive et, jusqu'à hier soir, elle jouait un rôle effacé, mais efficace au sein de son équipe, brillant à contrer les poussées offensives des joueuses adverses.

Photo ci-dessus : Chloé est sur le point de sortir le ballon de sa zone, le transportant en déjouant ses adversaires jusqu'au centre du terrain où elle le passe à une coéquipière!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.