13
Mai/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 16 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 13 mai 2024 - À l’exception des équipes de première division de la NCAA, nous sommes actuellement au cœur de la période des championnats de fin de saison. Déjà, pour plusieurs softballeuses et baseballeurs québécois la saison 2024 et terminée!

C’est un peu normal, car pas moins de 16 semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont dernière nous!

Les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont toutes amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres connaissent de beaux succès.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 79 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après 16 semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneurs au chapitre des coups sûrs chez les Québécoises et les Québécois évoluant dans le réseau des universités et des collèges américains après 16 semaines d'activités : Nathan Gagnon (76), Deiten Lachance (70) Emily Meloche (69), Louka Daoust (67), Estelle Audette (62) et Mathieu Vallée (61).

6
Mai/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 15 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 6 mai 2024 - Déjà quelques softballeuses et baseballeurs québécois ont terminé leur saison 2024 au cours des dernières fins de semaine!

Pas moins de 15 semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont dernière nous!

Les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont toutes amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres connaissent de beaux succès.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 79 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après 15 semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneurs au chapitre des points comptés chez les Québécoises et les Québécois évoluant dans le réseau des universités et des collèges américains : Nathan Gagnon (70), Charles Davalan (54), Estelle Audette (53), Emily Meloche (49), Deiten Lachance (47) et Louka Daoust (45).

29
Avr/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 14 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 29 avril 2024 - Déjà quelques softballeuses et baseballeurs québécois ont terminé leur saison 2024 au cours de la dernière fin de semaine!

Pas moins de 14 semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont dernière nous!

Les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont toutes amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres connaissent de beaux succès.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 78 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après 14 semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneurs au chapitre des retraits au bâton chez les Québécoises et les Québécois évoluant dans le réseau des universités et des collèges américains : Léa Chevrier (130), Louis-Philippe Langevin (77), Zachary Leduc (76), Emma Duncan (66), Gabriel Archambault (64) et Antoine Jean (57)

22
Avr/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 13 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 22 avril 2024 - Déjà treize semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont dernière nous!

Les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont toutes amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres connaissent de beaux succès.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 78 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après 13 semaines d’activités.

Photos ci-dessus : La saison n'est pas terminée, mais disons que Léa Chevrier et Louis-Philippe Langevin ont pris une sérieuse option sur les titres de "Lanceuse et Lanceur de l'année" pour 2024 chez les Québécoises et les Québécois évoluant dans le réseau des universités et des collèges américains :

15
Avr/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 12 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 15 avril 2024 - Déjà douze semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont dernière nous!

Les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont toutes amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres connaissent de beaux succès.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 78 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après douze semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneurs au chapitre des points comptés après douze semaines d’activités chez les Québécoises et les Québécois évoluant dans le réseau des universités et des collèges américains : Nathan Gagnon (55), Deiten Lachance (37), Emily Meloche (37), Charles Davalan (34), Émilien Pitre (34) et Estelle Audette (34).

8
Avr/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 11 sem.)

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 8 avril 2024 - Déjà onze semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont dernière nous!

Les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont toutes amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres connaissent de beaux succès.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 78 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après onze semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneuses et meneurs au chapitre des victoires chez les lanceuces et lanceurs après onze semaines : Léa Chevrier, Zachary Leduc, Emma Duncan. Elliot Cadieux-Lanoue, Koralie Morin et Félix Morin.

1
Avr/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 10 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 1er avril 2024 - Déjà dix semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont dernière nous!

Les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont toutes amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres connaissent de beaux succès.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 78 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après dix semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneurs au chapitre de la moyenne au bâton après dix semaines d’activités chez les Québécoises et les Québécois évoluant dans le réseau des universités et des collèges américains : Louka Daoust (,452), Anthony Esposito (,452), Louis Gendron (,433), Jimmy Dionne (,414), Estelle Audette (,413) et Rosalie Dufresne (,395).

26
Mar/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 9 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 26 mars 2024 - Après neuf semaines, nous en sommes maintenant au milieu des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains. Pour l’heure, les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres se sont signalés.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 78 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après neuf semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneurs chez les productrices et producteurs de points après neuf semaines d’activités chez les Québécoises et les Québécois évoluant dans le réseau des universités et des collèges américains : Deiten Lachance, Louka Daoust, Jenny Bouthillier, Émilien Pitre, Emily Meloche et Estelle Audette.

18
Mar/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 8 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 18 mars 2024 - Voilà que les huit premières semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont derrières nous! Pour l’heure, les équipes des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres se sont signalés.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 76 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après les huit premières semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneuses et meneurs au chapitre des victoires chez les lanceuces et lanceurs après huit semaines : Léa Chevrier, Zachary Leduc, Emma Duncan. Elliot Cadieux-Lanoue, Koralie Morin et Félix Morin.

11
Mar/24
0

Les meneurs chez les Québécois (es) évoluant dans le softball et le baseball américain (après 7 sem.)

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 11 mars 2024 - Voilà que les sept premières semaines des saisons de softball et de baseball hiver-printemps 2024 dans les universités et les collèges américains sont derrières nous! Pour l’heure, les équipes de pas moins des 85 joueuses et joueurs de balles de chez nous ont amorcé leur saison et déjà plusieurs des nôtres se sont signalés.

De ces 85 softballeuses et baseballeurs, 75 Québécois et Québécoises ont pris part à au moins un match de leur équipe.

Rappelons que la présente campagne a pris son envol le 25 janvier et s’étirera probablement jusqu’au début du mois de juin!

Comme par les années passées, nous présentons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez nos joueuses et joueurs de balle évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans ces réseaux est faussé par d’importantes différences dans les dates de début des campagnes, dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après les sept premières semaines d’activités.

Photos ci-dessus : Les meneurs pour les points produits après sept semaines : Jenny Bouthillier (25), Deiten Lachance (23), Louka Daoust (19), Yohann Dessureault (17), Jimmy Dionne (17) et Nathan Gagnon (17).