3
Août/22
0

Mathys Ayotte recruté par un collège du Texas

Revue de presse

Jonathan Habashi, Express, 3 août 2022

Le travail acharné de Mathys Ayotte ces dernières années a finalement porté fruit.

Le Drummondvillois vient d’être recruté par les Chaps du Collège Vernon. Située au Texas, cette équipe évolue au sein de la première division de la National Junior College Athletic Association (NJCAA).

C’est en marge d’un tournoi disputé en Floride avec l’équipe des moins de 18 ans de l’Académie de baseball du Canada (ABC) que Mathys Ayotte a été remarqué par le programme du Collège Vernon. L’entente signée permettra au lanceur droitier de 18 ans d’obtenir une bourse d’études qui couvrira une partie de ses frais scolaires.

«Je trouvais que c’était une belle offre et un bon fit pour moi. La division du Texas regroupe de très bonnes équipes. C’est vraiment un bon calibre de jeu», a expliqué Mathys Ayotte, qui suit les traces de joueurs de la région tels qu’Eliot Goulet et Xavier Gonzalez-Bayard.

Pour le jeune homme qui a fait ses classes au sein du programme sport-études de l’école secondaire Marie-Rivier, c’est un rêve de jeunesse qui se réalise.

Photo ci-dessus : Mathys Ayotte. (Photo : Académie de baseball du Canada)

20
Juil/22
0

Une saison estivale époustouflante pour le baseballeur québécois Émilien Pitre!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Émilien Pitre, Université du Kentucky, NCAA DI

Mirabel, Québec, le 20 juillet 2022 - À sa première saison, l’hiver dernier, avec l’équipe de baseball de l’Université du Kentucky en première division de la NCAA, le baseballeur québécois Émilien Pitre n’a pas joué souvent… comme c’est généralement le lot des joueurs recrues dans ce prestigieux circuit.

Mais, les choses seront fort probablement différentes en 2023. En effet, le joueur d’arrêt-court vedette de l’équipe, Ryan Ritter, lui qui a remporté le « Gant d’or » dans le réseau des universités et des collèges américains l’hiver dernier, a été repêché en quatrième ronde par les Rockies du Colorado plus tôt cette semaine.

Pitre, un athlète de Repentigny au Québec, qui selon son équipe « est le joueur d’arrêt-court d’avenir des Wildcats de l’Université du Kentucky » devrait assurer la relève de Ritter au sein de la troupe qui a pignon sur rue à Lexington évidemment dans l’État du Kentucky.

Moyenne au bâton de 0,414... et de présences sur les buts de 0,518
Avant même que Ritter ne soit repêché, Pitre avait pris une sérieuse option sur un poste régulier au sein de l’équipe. Cet été, dans la Cal Ripken Collegiate Baseball League, une ligue de la National Alliance of College Summer Baseball accréditée par la NCAA, le baseballeur de 19 ans connaît une saison tout simplement phénoménale.

Le joueur d’inter qui porte les couleurs du « Big Train de Bethesda », une formation du Maryland, affiche pour l’heure une moyenne au bâton de 0,414, la meilleure de tous les joueurs du circuit!

Depuis le début de la campagne estivale, Pitre, le "Joueur le plus utile à son équipe" lors de la Coupe Baseball Canada de 2019, a pris part à 31 des 33 matchs de son équipe, elle qui domine le classement du circuit de l’ex-joueur vedette des Orioles de Baltimore.

Hier, dans une autre victoire des siens, l’athlète québécois de 5 pieds 11 pouces a été parfait dans le rectangle du frappeur. Il a réussi deux coups sûrs et a soutiré deux buts sur balles, produisant un point et croisant le marbre à deux reprises.

Avec son premier coup sûr de la rencontre hier, Pitre mettait la balle en lieu sûr pour un 13e match de suite… lui qui n’a été blanchi qu’à 3 occasions en 31 affrontements cet été.

En fait, on pourrait même dire qu’Émilien Pitre a passé son été à courir les buts, lui qui affiche une moyenne de présences sur les sentiers de plus de 0,500 à 0,518. Wow!

Pour voir les statistiques complètes des baseballeurs québécois évoluant hors du Québec cet été, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois évoluant dans le baseball amateur hors Québec - saison 2022

Photo ci-dessus : Le baseballeur québécois Émilien Pitre occupe la position de tête au classement des meilleurs frappeurs de la « Cal Ripken Collegiate Baseball League », et ce, fort d’une moyenne à la frappe de 0,414!

18
Juil/22
0

Nathan Landry confiant d’être sélectionné

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, le 18 juillet 2022

Nathan Landry,  Université du Missouri, NCAA D!

Un jeune homme originaire du Centre-du-Québec, ayant fait ses classes à Trois-Rivières, a de fortes chances d’être sélectionné au repêchage du Baseball majeur dans les jours à venir.

Le lanceur gaucher Nathan Landry, qui s’est imposé comme l’un des meilleurs à sa position dans la Ligue de baseball junior élite du Québec entre 2017 et 2021, est confiant de réaliser son rêve de jeunesse.

«Oui, les chances sont bonnes! Pour l’instant, c’est l’attente, la patience. Mais j’estime avoir un pied dans la porte, même si le repêchage, ce n’est pas une science exacte», partage Landry.

Natif de Victoriaville, c’est à Trois-Rivières qu’il a pu se développer en tant qu’artilleur d’élite. En cinq ans chez les Aigles juniors, il a remporté plus de 20 victoires et affiché une excellente moyenne de points mérités (2,17).

L’étudiant a aussi porté les couleurs des Dragons du Collège Laflèche. Après deux saisons collégiales encourageantes aux États-Unis, il a entrepris son stage universitaire dans la NCAA chez les Tigers de l’Université du Missouri, au sein d’un programme réputé d’une conférence tout aussi compétitive. Bref, il a été en mesure de se placer sous les projecteurs et il n’a pas déçu.

Ce n’est pas un hasard si au moins deux équipes du Baseball majeur considèrent sérieusement de le sélectionner au repêchage. Landry préfère garder l’identité de ces deux formations pour lui, du moins pour le moment. Il a d’ailleurs eu des discussions avec neuf équipes du circuit Manfred. Rien de moins!

Pour lire la suite de cet intéressant texte, cliquez sur ce lien : Nathan Landry confiant d’être sélectionné

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

17
Juil/22
0

Cédric De Grandpré: un Québécois en voie d’être repêché

Revue de presse

Benoît Rioux, le Journal de Montréal, le 16 juillet 2022

La situation du lanceur québécois Cédric De Grandpré illustre bien la complexité entourant le repêchage du baseball majeur qui, de dimanche à mardi, verra plusieurs jeunes atteindre leur rêve de passer chez les professionnels.

Pour vulgariser, en comparant au hockey, il ne suffit pas pour les équipes de sélectionner uniquement les joueurs les plus prometteurs. C’est encore plus compliqué que de choisir entre Juraj Slafkovsky et Shane Wright... Au baseball, il y a tout un jeu de coulisses qui se dresse avant, pendant et après le repêchage, car les jeunes joueurs ont toujours l’option de signer ou non, selon le montant d’argent promis comme boni de signature.

Âgé de 20 ans, De Grandpré vient de connaître une excellente saison avec la formation du réputé collège Chipola, en Floride, et se retrouve ainsi en très bonne position pour être repêché, mais encore faut-il qu’il choisisse de s’entendre avec une organisation du baseball majeur.

«Ça va beaucoup dépendre de moi, convient-il, lors d’une entrevue téléphonique. La réalité, c’est que j’ai une bourse d’études sur la table pour aller à l’Université Arizona State [dans la NCAA]. C’est sûr que le baseball professionnel demeure un rêve, mais en même temps, je ne suis pas prêt à sacrifier cette bourse d’études pour absolument rien. Ça va me prendre un petit quelque chose pour me convaincre d’aller chez les professionnels. Sinon, j’aurais toujours une chance d’être repêché en 2023.»

Aux yeux de plusieurs amateurs, De Grandpré pourrait passer pour un jeune qui semble au-dessus de ses affaires. Or, il connaît simplement la réalité du repêchage dans le baseball majeur. Conseillé par Matt Colleran, qui a été l’agent de Russell Martin, il joue le jeu en attendant les prochains jours.

Pour lire la suite de cet intéressant texte, cliquez sur ce lien : Cédric De Grandpré: un Québécois en voie d’être repêché

9
Juil/22
0

Repêchage du baseball majeur : Nathan Landry pourrait bien entendre son nom

Revue de presse

Ghislain Chauvette, La Nouvelle Union, le 9 juillet 2022

Nathan Landry

Le Victoriavillois Nathan Landry pourrait bien être réclamé par une équipe du baseball majeur lors de la prochaine séance de sélection qui se tiendra du 17 au 19 juillet.

L’artilleur gaucher de 6 pieds 2 pouces et 200 livres a discuté avec pas moins de huit formations. Il attend désormais avec impatience le repêchage.

Il vient de connaître une bonne saison avec les Tigers de l’Université du Missouri en première division de la National Collegiate Athletic Association (NCAA).

En 41 manches et deux tiers, il n’a accordé que 7 buts sur balles et il a réussi 54 retraits sur des prises.

Utilisé principalement en longue relève, il a maintenu une fiche de quatre victoires et deux défaites avec une moyenne de points alloués de 3,67. L’adversaire n’a conservé qu’une moyenne au bâton de .200 à ses dépens.

« J’ai aimé ma progression et le rôle que l’on m’a confié. J’ai lancé beaucoup de manches, signe que le personnel avait confiance en moi », a souligné le numéro 35 des Tigers.

Revenu au Québec depuis quelques semaines, Nathan Landry dirige les lanceurs des Aigles de Trois-Rivières au sein du circuit junior élite québécois. Il a lui-même porté les couleurs de cette formation au cours des dernières saisons.

Les Aigles présentent un dossier de 14 victoires et 12 défaites depuis le début de la campagne.

Photo ci-dessus : Nathan Landry (Photo : Twitter de Mizzou Baseball)

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

6
Juin/22
0

Anthony Quirion promu par les Phillies de Philadelphie en classe A avancé!

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Anthony Quirion, Threshers de Clearwater, A Phillies de Philadelphie

Mirabel, Québec, le 6 juin 2022 - le baseballeur québécois Anthony Quirion brille depuis qu'il est utilisé régulièrement au sein de l'alignement des Threshers de Clearwater, le club-école de classe A des Phillies de Philadelphie.

Aujourd'hui, la direction des Phillies a récompensé son joueur pour ses efforts, et ce, en lui accordant une promotion avec la troupe de classe A avancé de l'organisation, l'équipe des BlueClaws de Jersey Shore.

En 32 matchs depuis le début de la saison, l'athlète de Dixville au Québec a alterné comme receveur et joueur de premier but, étant également utilisé comme frappeur désigné afin de profiter de son coup de bâton.

L'ex-baseballeur toute étoile de l'Université Lamar du Texas, une formation évoluant en première division de la NCAA, a claqué six coups de circuit depuis le début de la campagne, y allant également de quatre doubles. Quirion a produit 16 points pour les siens.

Le baseballeur québécois sera avec sa nouvelle équipe pour leur match de demain face à la troupe de Hudson Valley.

5
Juin/22
0

Saison terminée pour Christopher Pouliot

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Christopher Pouliot, Canisius College, NCAA DI

Mirabel, Québec, le 5 juin 2022 - Le lanceur gaucher québécois Christopher Pouliot était le lanceur partant cet après-midi pour son équipe du Collège Canisius de l’État de New York… dans un match sans lendemain face à la troupe de l’Université de l’Arizona.

En effet, après avoir encaissé un revers de 11-6 aux mains des représentants de l’Université de la Floride dans leur premier match au championnat régional de la NCAA qui se tient à Coral Gables en Floride, Pouliot et les siens n’avaient plus l’opportunité de perdre.

Et ils ont perdu. Ils ont été défaits 7 à 5 par les troupiers de l’Arizona.

Pouliot, qui au Québec porte les couleurs des Voyageurs de Jonquière de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a lancé quatre manches et deux tiers cédant six points mérités sur huit coups sûrs, dont trois circuits.

La défaite a été portée à la fiche du jeune homme de Boischatel au Québec.

Évidemment, l’athlète de 21 ans aurait certes souhaité terminer sa saison sur une meilleure note, mais avouons qu’il a connu une saison remarquable à sa première campagne avec la troupe du Collège Canisius.

Ses statistiques parlent d’elles même : 8 victoires, 3 défaites, 14 sorties, dont 13 départs, un peu plus de 59 manches de travail et 57 retraits sur des prises.

Et ce, c’est sans compter qu’il a également brillé sur les bancs d’école. Soulignons que Christopher est étudiant en pré-médecine et qu’il a cumulé un « GPA » (Grade Point Average) de 4 sur 4. Wow!

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2022 et pour prendre connaissance de leurs statistiques, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2022

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2022

Photo ci-dessus : Christopher Pouliot a encaissé sa troisième défaite de la saison cet après-midi, lui qui a huit victoires à son actif. Ce revers de la troupe du College Canisius met fin à leur saison de baseball 2022.

5
Juin/22
0

Saison 2022 terminée pour Christopher Pouliot!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Christopher Pouliot, Canisius College, NCAA DI

Mirabel, Québec, le 5 juin 2022 - Le lanceur gaucher québécois Christopher Pouliot était le lanceur partant cet après-midi pour son équipe du Collège Canisius de l’État de New York… dans un match sans lendemain face à la troupe de l’Université de l’Arizona.

En effet, après avoir encaissé un revers de 11-6 aux mains des représentants de l’Université de la Floride dans leur premier match au championnat régional de la NCAA qui se tient à Coral Gables en Floride, Pouliot et les siens n’avaient plus l’opportunité de perdre.

Et ils ont perdu. Ils ont été défaits 7 à 5 par les troupiers de l’Arizona.

Pouliot, qui au Québec porte les couleurs des Voyageurs de Jonquière de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a lancé quatre manches et deux tiers cédant six points mérités sur huit coups sûrs, dont trois circuits.

La défaite a été portée à la fiche du jeune homme de Boischatel au Québec.

Évidemment, l’athlète de 21 ans aurait certes souhaité terminer sa saison sur une meilleure note, mais avouons qu’il a connu une saison remarquable à sa première campagne avec la troupe du Collège Canisius.

Ses statistiques parlent d’elles même : 8 victoires, 3 défaites, 14 sorties, dont 13 départs, un peu plus de 59 manches de travail et 57 retraits sur des prises.

Et ce, c’est sans compter qu’il a également brillé sur les bancs d’école. Soulignons que Christopher est étudiant en pré-médecine et qu’il a cumulé un « GPA » (Grade Point Average) de 4 sur 4. Wow!

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2022 et pour prendre connaissance de leurs statistiques, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2022

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2022

Photo ci-dessus : Christopher Pouliot a encaissé sa troisième défaite de la saison cet après-midi, lui qui a huit victoires à son actif. Ce revers de la troupe du College Canisius met fin à leur saison de baseball 2022.

5
Juin/22
0

L’équipe de Matys Gagnon, celle du Collège Cowley s’incline en grande finale!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Matys Gagnon, Académie Baseball Canada (ABC)

Mirabel, Québec, le 4 juin 2022 - À sa première saison dans le réseau des collèges américains, le baseballeur Matys Gagnon a vu son équipe du Collège Cowley atteindre la grande finale de la Série mondiale des JUCO, une compétition qui a lieu annuellement à « Grand Junction » au Colorado.

Malheureusement, la troupe du Kansas a baissé pavillon au compte de 4-2 devant les porte-couleurs du Collège Central Arizona.

Gagnon, un jeune homme de 18 ans de Lachine, qui agissait comme receveur auxiliaire cette saison avec les Tigers du Collège Cowley, n’a pas eu l’occasion de jouer hier… mais quelle expérience il a acquise en vue de la saison 2022-2023!

Avec la fin de la saison dans la NJCAA, il ne reste donc que deux baseballeurs du réseau des universités et des collèges américains à être encore actifs, soit Christopher Pouliot et les siens du Collège Canisius de l’État de New York et Justin Humenay avec la troupe de l’Université Virginia Commonwealth.

Hier, l’équipe de Pouliot a encaissé un revers de 11-6 aux mains des représentants de l’Université de la Floride dans leur premier match au championnat régional de la NCAA qui se tient à Coral Gables en Floride.

Pouliot, un lanceur partant avec la troupe new-yorkaise pourrait être le lanceur partant des siens aujourd’hui, l’artilleur gaucher et les siens feront face à l’élimination en affrontant les troupiers de l’Université de l’Arizona.

L’équipe du lanceur Justin Humenay a quant à elle remporté ses deux premiers matchs au championnat régional de la NCAA qui se tient à Chapel Hill en Caroline du Nord. Humenay et les siens de l’Université Virginia Commonwealth disputent leur troisième match de la compétition ce soir.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2022 et pour prendre connaissance de leurs statistiques, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2022

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2022

Photo ci-dessus : À sa première saison dans le réseau des universités et collèges américains, le baseballeur québécois Matys Gagnon a vu son équipe atteindre la grande finale de la Série mondiale des « Junior College ». Wow!

3
Juin/22
0

Saison éprouvante, mais réussie au Texas

Revue de presse

Jean-François Plante, Le Droit, le 3 juin 2022

Robin Villeneuve, Collège Weatherford, NJCAA DI

Ses amis d’enfance jouent un peu partout dans la LHJMQ ou encore avec l’équipe championne des Griffons du Cégep de l’Outaouais.

Robin Villeneuve avait du talent au hockey, mais il survolait la compétition au baseball. À l’âge bantam, il a choisi de se concentrer sur son gant, sa balle et son bâton. De prime abord, ce fut la bonne décision. À 17 ans, il est devenu le premier Gatinois à se tailler un poste avec Équipe Canada junior (M18) depuis Phillipe Aumont.

À 18 ans, il vient d’écouler sa première saison dans le réseau collégial américain. Avec les Coyotes du collège Weatherford où il était le plus jeune joueur de l’équipe, il a excellé autant sur la butte que dans le rectangle des frappeurs.

Au monticule, il a été le seul lanceur partant des Coyotes à ne pas connaître la défaite. Il a maintenu une fiche de 4-0 en sept départs. Il a réalisé un match complet, mais sa relève l’a privé de trois autres victoires puisque son équipe était toujours en avance quand il quittait le monticule. En 45 manches, il a alloué 39 coups sûrs, 15 buts sur balles et retiré 46 frappeurs sur des prises pour maintenir une moyenne de 3,18 points mérités par match.

Photo ci-dessus : La semaine prochaine, Robin Villeneuve s’envolera vers la Colombie-Britannique pour jouer avec les NorthPaws de Kamloops dans la West Coast League. Il y rejoindra le Québécois Félix-Antoine Chénier-Rondeau. (Photo : Patrick Woodbury, Le Droit)

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur le lien suivant : Saison éprouvante, mais réussie au Texas

Revue de presse publier par Jacques Lanciault