16
Mar/12
0

L’ABC en Floride: résumé des cinq premiers jours

Texte par Miguel Comtois et Alex Massicotte

Jean-Philippe Rousseau

Vero Beach, Floride, le 16 mars 2012 - Depuis le week-end dernier, l'Académie Baseball Canada (ABC) est en Floride pour son camp d'entraînement annuel. Voici un résumé des quatre premiers jours de leur séjour au soleil.

Photo ci-dessus : Malchanceux, Jean-Philippe Rousseau a reçu une balle perdue sur le nez. Résultat, fracture ! (Photo courtoisie de Michel Groleau)

JOUR 1
Samedi après-midi, après un long périple de 27 heures, nous arrivons enfin au superbe complexe de Vero Beach. Nous serons sur l’ancien site des Dodgers de Los Angeles pour les 14 prochains jours. Mais aujourd’hui, il s’agit de notre premier entraînement extérieur de l’année et toute l’équipe a bien hâte de se retrouver sur le terrain.

Cette pratique nous permet de nous dégourdir quelque peu après ce long voyage en autobus. L’enthousiaste de ce premier entraînement a été quelque peu assombri par la blessure de Jean-Philippe Rousseau. Malheureusement pour l’athlète de Blainville, une balle perdue s’est retrouvée directement au visage de ce dernier. Résultat : JP a le nez cassé !

JOUR 2
Le dimanche, nous avons amorcé cette journée pluvieuse par une pratique au bâton dans les cages à frapper. Suite à une succession d’averses, les rencontres prévues pour la journée ont dû être annulées.

JOUR 3
Heureusement pour nous, le soleil était au rendez-vous en ce lundi matin. Journée qui débutera par une partie opposant l’ABC au programme de l’Ontario Blue Jays. Suite à un début de partie plutôt difficile en défensive, nous nous sommes inclinés par la marque de 3-0.

Cette première journée de baseball se concluait par un affrontement avec un collège de division 1 de l’Iowa. Lors de cette rencontre, tout comme la première partie, nos lanceurs ont très bien fait, limitant l’adversaire à peu de coups sûrs et accordant seulement 2 points. Nous avons tout de même perdu le match par la marque de 2-0. Comme vous pouvez le constater, une dure première journée offensive se limitant à quelques maigres coups sûrs tout en ayant été blanchi de la feuille de pointage.

Les derniers 4 jours se résumaient donc à une randonnée de 27 heures en autobus, 2 parties annulées en raison de la pluie, 2 défaites, aucun point et un nez cassé !

JOUR 4
Le lendemain de ces matchs plutôt difficiles, l’ABC disputait un programme double face aux représentants des Ontario Blue Jays. L’ABC a balayé ce programme double par les marques de 7-3 et de 6-2. Contrairement à la veille, l’offensive de l’ABC a très bien performé frappant pas moins de 15 coups sûrs lors de ces deux rencontres. La défensive a été des plus solides effectuant plusieurs beaux jeux. Les trémolos de la première journée étaient maintenant chose du passé.

JOUR 5
La journée des joueurs, en ce mercredi, débuta très tôt par une randonnée en autocar de près de 2 h 30. Destination côté ouest, plus précisément Bradenton, domicile de l’organisation des jeunes Pirates de Pittsburgh. En arrivant au terrain, nous avons pu effectuer une pratique au bâton sur un des magnifiques terrains du complexe.

Cinq lanceurs se sont séparé le boulot soit Guillaume Blanchette, Louis-Karl Pedneault, Dany Paradis-Giroux, Marc-Antoine Bérubé et Guillaume Leduc. (Guillaume est lanceur de baseball ayant évolué pour l’organisation des Mets de New York et ayant fait ses classes avec l’ABC qui venu faire quelques apparitions devants certaines équipes pros). Ce groupe de lanceurs a limité les espoirs des Pirates à seulement 1 point. De plus, ils ont réussi le tour de force de n’affronter que 31 frappeurs en 9 manches complètes de jeu, n’accordant qu’un seul coup sûr, 3 buts sur balles et un frappeur atteint.

Évidemment si les lanceurs réussissent à contrer pareille offensive, il faut que la défensive soit des plus étanche. Des jeux très spectaculaires de Kevin Bergeron (à l’arrêt court) et de Davinson Aleman (2e but) ainsi qu’une performance de deux coureurs harponnés dans la même manche par Kevin Trépanier ont donné le ton à cette partie, malheureusement perdue par la marque de 1-0. Malgré le pointage, tout au long de la rencontre, nous avons eu de bonnes présences au bâton face à des artilleurs lançant des balles rapides oscillant entre 90-92 MPH.

Les entraineurs de l’ABC étaient très contents de la performance de leurs joueurs puisque selon leurs dires, nous étions la meilleure équipe sur le terrain.

Revue de Web publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant