25
Nov/10
2

Le mot du jour : Mazette!

Textes et recherches de Jacques Lanciault

On consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité, au fil de mes lectures...

Mazette!Jeudi, 25 novembre 2010

Source de la recherche : le paragraphe suivant, tiré d’un texte de François Gravel, publié dans le quotidien Le Devoir du 17 novembre 2010 : «Sur le coup, j'avoue que je me suis senti flatté. Chroniqueur! Mazette! Je pourrais donner libre cours à mon narcissisme, je doublerais mon salaire en allant me répéter chez Christiane Charette ou Marie-France Bazzo, peut-être même à LCN, et je m'endormirais chaque soir en me disant que la vie est merveilleuse quand on ne doute de rien et qu'on sait d'avance ce qu'il faut penser à propos de tout. Je me suis laissé porter par ces douces rêveries pendant quelques secondes, mais la raison — un autre nom pour désigner mon manque de confiance en moi — a vite repris le dessus.»

Définition :
Le dictionnaire Le Grand Robert de la langue française définit l’interjection mazette comme suit : « Exclamation d'étonnement, d'admiration. » Exemple : « Un million ? — Mazette ! ce n'est pas rien !»

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. salut merci pour l’explication, super interessant

  2. L ‘expression »: Mazette » est toujours employée dans ce sens d’étonnement dans le sud de la France. La Provence en réclame l’origine.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant