28
Mai/22
0

Merci Russ!

Revue de presse

Texte de Marc Griffin publié sur RDS.CA le 28 mai 2022

Russell Martin

Cher Russ,

Je t’écris en toute simplicité afin de te féliciter pour ta magnifique carrière. Non, mais sérieusement, 14 ans dans le baseball majeur, il faut le faire! Pour un gars de chez nous (je sais, tu es né en Ontario, mais tu as été élevé au Québec), as-tu idée à quel point ce que tu as accompli n’est rien de moins qu’exceptionnel! Ta carrière m’a toujours fasciné parce que tu as été ce rare joueur de position d’ici à faire ta place dans la MLB. J’ai tout donné pour m’y rendre et donc j’ai une bonne idée des efforts déployés pour y arriver et je ne peux que m’imaginer les efforts pour y rester aussi longtemps. En plus, tu as amorcé ta carrière avec les Dodgers de Los Angeles, cette même organisation qui m’a donné ma première chance. Tu comprends que pour moi, le lien est fort!

Pour ajouter à ce lien, tu as pavé un chemin pour tous les jeunes qui rêvent de jouer dans le baseball majeur, le réalises-tu? Du sport-études à Édouard-Montpetit, à l’ABC, à un « Junior College » celui de Chipola en Floride et non une Université division 1, jusqu’au repêchage de 2002 en 17e ronde. J’admets qu’il n’a pas été facile ton chemin, mais quel jeune joueur ne serait pas motivé de suivre tes traces?

Tu as passé au travers les ligues mineures comme un champion et après 392 matchs, tu as le fait le grand saut en 2006. Non seulement tu croises le chemin d’Éric Gagné, mais tu t’élèves au rang des étoiles dès la saison suivante en 2007. Ça ne fait aucun sens. Après cinq années avec les Dodgers, tu te joins aux Yankees pour deux saisons.

Pour lire la suite de ce magnifique hommage à Russell Martin, cliquez sur ce lien : Merci Russ!

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
27
Mai/22
0

Russell Martin confirme sa retraite du baseball

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 27 mai 2022

Posté derrière le marbre, l’ancien receveur Russell Martin a passé sa vie à retirer ses adversaires. Le Québécois aura toutefois pris un certain temps à réaliser son dernier retrait : le sien.

C’est dans un communiqué soulignant le lancement d’une nouvelle boisson alcoolisée pétillante, nommée «Cruise», qu’on a laissé savoir récemment que Martin était désormais un «ancien joueur de la Ligue majeure de baseball».

Le principal intéressé a par ailleurs confirmé l’information qu’il ne jouerait plus au baseball, plus tôt cette semaine, durant son passage au balado «La Poche Bleue», animé par les anciens hockeyeurs Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre.

«Ça fait depuis 2019 que je n’ai pas joué et je n’ai même pas fait d’annonce, mais j’imagine que les gens doivent s’en douter que je ne joue plus», a-t-il indiqué.

«C’est sûr que je ne retournerai pas au jeu à 39 ans», a précisé Martin.

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur le lien suivant : Russell Martin confirme sa retraite du baseball

Revue de presse publiée par Jacques lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
27
Déc/21
0

Gagnants du prix James “Tip” O’Neill au fil des ans!

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Daniel Brabant

Mirabel, Québec, le 26 décembre 2021 - Le « Prix James “Tip” O’Neill » est un honneur qui est décerné annuellement depuis 1984 par le « Temple de la renommée du baseball canadien ».

Il est remis au baseballeur canadien qui a excellé au niveau individuel et a apporté une contribution significative à son équipe tout en respectant les plus grands idéaux du baseball.

Le Trophée « Tip O’Neill » a été instauré en hommage à James (Tip) O’Neill, un Ontarien qui a été l’un des premiers Canadiens à briller au baseball.

Photo ci-dessus : En 1991, Daniel Brabant a porté les couleurs de l’équipe nationale junior lors du championnat mondial « Youth » disputé à Brandon au Manitoba. Il y a mené la troupe canadienne à la médaille d’or, raflant lui-même le titre de joueur le plus utile du Championnat. Pour l’occasion, le prix « Tip O’Neil » lui a été décerné, devenant ainsi le premier récipiendaire québécois de cet hommage.

Le site Internet de Canadian Baseball Network présente la liste des récipiendaires, année après année, du prix James “Tip” O’Neill... un honneur qui a été décerné au fil des ans à cinq Québécois : en 1991 (Daniel Brabant), en 2002 et 2003 (Éric Gagné), en 2007 (Russell Martin) et en 2021 (Vladimir Guerrero jr) :

1984 – Terry Puhl
1985 – Dave Shipanoff
1986 – Rob Ducey
1987 – Larry Walker
1988 – Kevin Reimer

1989 – Steve Wilson
1990 – Larry Walker
1991 – Daniel Brabant
1992 – Larry Walker
1993 – Rob Butler

1994 – Larry Walker
1995 – Larry Walker
1996 – Jason Dickson
1997 – Larry Walker
1998 – Larry Walker

1999 – Jeff Zimmerman
2000 – Ryan Dempster
2001 – Corey Koskie
2001 – Larry Walker
2002 – Eric Gagné

2002 – Larry Walker
2003 – Eric Gagné
2004 – Jason Bay
2005 – Jason Bay
2006 – Justin Morneau

2007 – Russell Martin
2008 – Justin Morneau
2009 – Jason Bay
2010 – Joey Votto
2011 – Joey Votto

2011 – John Axford
2012 – Joey Votto
2013 – Joey Votto
2014 – Justin Morneau
2015 – Joey Votto

2016 – Joey Votto
2017 – Joey Votto
2018 – James Paxton
2019 – Mike Soroka
2020 – Jamie Romak

2021 – Vladimir Guerrero Jr

7
Déc/21
0

Vladimir Guerrero fils reçoit le Trophée Tip O’Neill comme joueur canadien de l’année

Revue de presse

La Presse Canadienne, RDS.CA, le 7 décembre 2021

Vladimir Guerrero jr, Blue Jays de Toronto

Vladimir Guerrero fils, des Blue Jays de Toronto, a reçu le Trophée Tip O'Neill mardi à titre de joueur de baseball canadien de l'année.

L'honneur, qui est décerné par le Temple de la renommée du baseball canadien, est remis au joueur canadien qui a excellé au niveau individuel et apporté une contribution significative à son équipe tout en respectant les plus grands idéaux du baseball.

Guerrero jr, qui a vu le jour à Montréal et qui est le fils de l'ancienne vedette des Expos Vladimir Guerrero, a terminé à égalité avec Salvador Perez des Royals de Kansas City au premier rang dans les Ligues majeures avec 48 circuits la saison dernière. Il a produit 111 points et maintenue une moyenne au bâton de 0,311. Son taux combiné moyenne de présence sur les buts/moyenne de puissance s'est élevé à 1,002.

Le joueur de premier but Joey Votto, des Reds de Cincinnati, le releveur Jordan Romano, des Blue Jays de Toronto, le voltigeur Tyler O'Neill, des Cardinals de Saint Louis, et le lanceur Cal Quantrill, des Guardians de Cleveland, ont également mérité des votes.

Le Trophée Tip O'Neill a été instauré en hommage à James (Tip) O'Neill, un Ontarien qui a été l'une des premières étoiles du baseball.

Le site Internet de Canadian Baseball Network présente la liste des récipiendaires, année après année, du prix James “Tip” O’Neill... remporté cinq fois par des Québécois en 1991 (Daniel Brabant), en 2002 et 2003 (Éric Gagné), en 2007 (Russell Martin) et en 2021 (Vladimir Guerrero jr) :

1984 – Terry Puhl
1985 – Dave Shipanoff
1986 – Rob Ducey
1987 – Larry Walker
1988 – Kevin Reimer

1989 – Steve Wilson
1990 – Larry Walker
1991 – Daniel Brabant
1992 – Larry Walker
1993 – Rob Butler

1994 – Larry Walker
1995 – Larry Walker
1996 – Jason Dickson
1997 – Larry Walker
1998 – Larry Walker

1999 – Jeff Zimmerman
2000 – Ryan Dempster
2001 – Corey Koskie
2001 – Larry Walker
2002 – Eric Gagné

2002 – Larry Walker
2003 – Eric Gagné
2004 – Jason Bay
2005 – Jason Bay
2006 – Justin Morneau

2007 – Russell Martin
2008 – Justin Morneau
2009 – Jason Bay
2010 – Joey Votto
2011 – Joey Votto

2011 – John Axford
2012 – Joey Votto
2013 – Joey Votto
2014 – Justin Morneau
2015 – Joey Votto

2016 – Joey Votto
2017 – Joey Votto
2018 – James Paxton
2019 – Mike Soroka
2020 – Jamie Romak

2021 – Vladimir Guerrero Jr

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

1
Avr/21
0

Aucun baseballeur ayant grandi au Québec dans les ligues majeures à l’ouverture de la saison!

Les nôtres dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 1er avril 2021 - Le Journal de Montréal de ce matin mentionne qu’il n’y a aucun Québécois dans le baseball majeur pour ce début de saison :

« Sur une note plus locale, c’est la première fois depuis 1999 qu’aucun joueur ayant grandi au Québec ne fait pas partie d’une formation du baseball majeur pour entamer la saison, en excluant les campagnes où le lanceur Éric Gagné était aux prises avec des blessures (2005 et 2006 avec les Dodgers de Los Angeles).

Le receveur Russell Martin a pour sa part grandement contribué à porter le flambeau pendant 14 saisons, à partir de mai 2006.

Membre de l’organisation des Astros de Houston, Abraham Toro était là en 2020, mais il a été rétrogradé au camp des ligues mineures plus tôt cette semaine.

Les Québécois auront néanmoins l’occasion d’encourager, entre autres, le Dominicain Vladimir Guerrero fils, des Blue Jays, qui est né à Montréal en 1999 pendant que son célèbre père portait les couleurs des Expos. »

Toutefois, la situation pourrait changer rapidement. Abraham Toro-Hernandez pourrait être rappelé advenant une blessure, tout comme nous pourrions assister aux promotions de Charles Leblanc avec les Rangers du Texas et même d’Otto López avec les Blue Jays de Toronto.

Outre Toro, Leblanc et López cinq autres Québécois vont tenter dans les prochains jours de se tailler un poste avec une équipe de leur organisation du baseball majeur, soit :

Benjamin Pelletier (Phillies de Philadelphie);

Francisco Hernandez (Cardinals de Saint-Louis);

Brandon Hernandez (Cardinals de Saint-Louis);

Édouard Julien, Twins du Minnesota;

Jean-Christophe Masson (Blue Jays de Toronto).

Et même, si cela est de moins en moins probable, nous pourrions assister au retour au jeu de Russell Martin et ne sait-on jamais de Jesen Dygestile Therrien.

C’est à suivre!

Photo ci-dessus : Abraham Toro, Vladimir Guerrero, Benjamin Pelletier, Francisco Hernandez, Otto Lopez, Charles Leblanc Brandon Hernandez, Édouard Julien et Jean-Christophe Masson devraient tous être le la saison 2021 du baseball affilié.

20
Jan/21
0

Russell Martin n’est pas pressé de signer

Revue de presse

RDS.CA, le 20 janvier 2021

Russell Martin

Le Québécois Russell Martin, qui est joueur autonome, ne planifie pas de s’entendre avec un club pour amorcer la saison 2021, mais garde néanmoins une porte ouverte pour un retour éventuel dans le Baseball majeur, rapporte Jon Morosi de MLB Network.

Morosi fait remarquer que le receveur pourrait ainsi endosser l’uniforme du Canada lors du tournoi de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Martin a joué sa dernière campagne dans le Baseball majeur en 2019 avec les Dodgers de Los Angeles. Il a cumulé six circuits et 20 points produits en 83 rencontres.

Il a auparavant porté les couleurs des Blue Jays de Toronto durant quatre saisons. Il a aussi évolué avec les Pirates de Pittsburgh et les Yankees de New York.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
14
Oct/20
0

Une présence historique pour Abraham Toro

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 14 octobre 2020

Abraham Toro-Hernandez, Astros de Houston

En se présentant au bâton pour les Astros de Houston, mardi soir, Abraham Toro a marqué l’histoire du baseball québécois en devenant seulement le deuxième joueur né et ayant grandi dans la Belle Province à participer à une rencontre éliminatoire du baseball majeur.

Avant lui, selon ces mêmes critères, seul le lanceur Éric Gagné a pris part aux séries, trois fois plutôt qu’une, en 2004, 2007 et 2008. L’artilleur originaire de Mascouche a notamment gagné la Série mondiale, en 2007, avec les Red Sox de Boston.

Le nom du receveur Russell Martin, né en Ontario mais ayant vécu son développement comme joueur de baseball au Québec, peut raisonnablement être ajouté à la liste. Et si on veut être chauvin, il y a le Dominicain Vladimir Guerrero fils, natif de Montréal, qui a également participé aux éliminatoires, avec les Blue Jays de Toronto, en 2020. Chose certaine, les Québécois ayant vécu une telle d’expérience se comptent sur les doigts d’une seule main.

Pour lire la suite de l'intéressant texte de Benoît Rioux, cliquez sur le lien suivant : Une présence historique pour Abraham Toro

Photo ci-dessus : Abraham Toro a été envoyé au bâton comme frappeur suppléant par le gérant des Astros, Dusty Baker, en neuvième manche, dans une défaite de 5 à 2 contre les Rays de Tampa Bay, mardi. Combatif, l’athlète de 23 ans ayant grandi à Greenfield Park a fait face à huit lancers, y allant de quatre fausses balles, pour finalement soutirer un but sur balles.

8
Oct/20
0

Russell Martin a réécrit le livre des records des Québécois dans les Ligues majeures!

Les nôtres dans les Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Russell Martin, Dodgers de Los Angeles

Mirabel, Québec, le 8 octobre 2020 — Même si Russell Martin n’est pas officiellement à la retraite… et qu’il pourrait fort bien revenir au jeu le printemps prochain, j’ai profité du « presque confinement » actuel pour mettre à jour le livre des records des baseballeurs québécois dans les ligues majeures de baseball!

Aujourd'hui, je publie le livre des records offensifs... demain celui des lanceurs.

Ce livre, Russell Martin l’a tout simplement réécrit!

En fait, celui qui a joué son baseball mineur dans la « Ligue de baseball Inter-Cité métropolitaine » est le détenteur de 15 des 18 records offensifs de base! En fait, seuls lui échappent le record du plus de triples, celui de la meilleure moyenne au bâton et celui de la meilleure moyenne de puissance… trois catégories où il arrive toutefois deuxième!

Pour l’heure, Martin a évolué durant 14 saisons dans les « Grandes Ligues ». Rappelons que sa carrière s’est amorcée le 5 mai 2006, alors que les Dodgers de Los Angeles le rappelaient de leur formation de classe AAA de Las Vegas.

L’ancien de la Ligue de baseball junior élite du Québec n’est plus retourné dans les ligues mineures, évoluant cinq saisons avec la troupe de la « Cité des Anges ». Puis, il a rejoint les Yankees de New York pour deux campagnes, les Pirates de Pittsburgh pour deux autres saisons, avant de passer quatre « étés » avec les Blue Jays de Toronto.

Finalement, en 2019, Russell est revenu là où tout a commencé avec les Dodgers de Los Angeles… pour une saison.

Photo ci-dessus : Russell Martin dans l'uniforme des Dodgers de Los Angeles au cours de la saison 2010. (Photo : UPI/Art Foxall)

Le « Livre des records offensifs des Québécois dans les Ligues majeures »... mis à jour au 30 septembre 2020 est présenté à la page suivante!

Photo ci-dessus : En 14 saisons régulières dans les Ligues majeures, Russell Martin a réussi pas moins de 1 419 coups sûrs!

Remplis sous: Baseball Mots clés:
8
Oct/20
0

Russell Martin : le meilleur agent libre signé par les Pirates de Pittsburgh au cours de leur histoire

Revue de web

Pittsburgh Pirates: Russell Martin is the Best Free Agent Signing in Franchise History

Texte de Noah Wright publié sous le titre sur le site Internet Rum Bunter, le 1er octobre 2020

Russell MartinWhen the Pittsburgh Pirates signed Russell Martin back in November 2012, they probably didn’t think it would have as long of a lasting impact throughout their franchise as it has.

Back in the 2012-2013 off-season, the Pittsburgh Pirates inked all-star catcher Russell Martin to a two-year contract. Though the Pirates knew that Martin would be a positive impact for a team looking to bolster its roster for competition, they probably didn’t know that it would have as long of a lasting impact this many years later. One can argue that Martin is the best free agent signing in franchise history.

Photo ci-dessus : Russell Martin alors qu'il endossait l'uniforme des Pirates de Pittsburgh.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
29
Juil/20
0

Russell Martin intéresse plusieurs équipes

Revue de presse

RDS.CA, le 29 juillet 2020

Russell Martin

Le téléphone de Russell Martin ne semble pas être au repos.

Selon ce qu’a rapporté Jon Heyman de MLB Network, mercredi, le receveur reçoit des appels de plusieurs formations du baseball majeur qui seraient intéressés à ses services. Il ajoute que Martin serait prêt à jouer, mais ce ne serait pas pour n’importe qui.

Heyman indique que l’ancien des Blue Jays de Toronto cherche à jouer pour une équipe prétendante aux grands honneurs de la Série mondiale.

C’est d’ailleurs sensiblement tout ce qu’il manque à la carrière de l’athlète de 37 ans. Ce dernier a su atteindre les éliminatoires 10 fois en 14 saisons au cours de sa carrière.

Celui qui a passé la dernière saison avec les Dodgers de Los Angeles a aussi porté les uniformes des Pirates de Pittsburgh et des Yankees de New York.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Photo ci-dessus : Wow... un retour possible de Russell Martin. (Photo : Tommy Gilligan-USA TODAY Sports)

Remplis sous: Baseball Mots clés: