25
Juil/20
0

La COVID-19 prive le lanceur Simon Lusignan de deux très belles vitrines!

Les nôtres évoluant dans le baseball amateur hors- Québec

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Simon Lusignan, équipe nationale junior du Canada

Mirabel, Québec, le 25 juillet 2020 — La pandémie de la COVID-19 apporte son lot de conséquences néfastes sur la progression des baseballeurs québécois de haut niveau.

Rappelons que la saison de baseball dans les universités et les collèges américains a été écourtée; la période de confinement a réduit au minimum les possibilités d’entraînement des athlètes; les ligues de baseball mineur professionnelles, tout comme celles de baseball indépendant ont annulé leur saison 2020; Baseball Canada a mis en veilleuse son programme des équipes nationales; la séance de repêchage annuelle du baseball majeur a été réduite à seulement cinq rondes; la saison de baseball estivale au Québec ne s’est amorcée qu’à la mi-juillet et rien n’est encore certain en ce qui concerne la saison automnale aux États-Unis… ou la pandémie frappe actuellement plus fort que jamais.

Mais, pour le lanceur Simon Lusignan, un des grands espoirs québécois en vue du repêchage du baseball majeur de 2021 (Il est du groupe restreints des 10 meilleurs espoirs canadiens identifiés par Canadian Baseball Network), la pandémie de la COVID-19 le prive également d’une participation à deux prestigieux showcases qui lui aurait procuré une très belle visibilité.

Photo ci-dessus : Invité à participer à deux prestigieux "Showcases" du baseball majeur aux États-Unis, le lanceur québécois Simon Lusignan ne pourra y être en raison des contraintes découlant de la pandémie de la COVID-19. (Photo courtoise de Daniel Lusignan)

Le jeune homme de 17 ans s’est en effet mérité deux superbes invitations grâce à sa présence au sein de l’équipe nationale junior canadienne et à ses performances avec les équipes de la Okotoks Dawgs Baseball Academy d’Alberta.

En effet, Lusigan, tout comme son coéquipier au sein de la troupe nationale junior canadienne, Mitch Bratt, lui aussi lanceur, a été invité, sans passer par les habituels camps d’essais, à participer à deux très importants showcases aux États-Unis.

L’artilleur format géant, il mesure 6 pieds 5 pouces et fait osciller la balance à 200 livres, a été invité à participer au East Coast Pro Showcase, un événement qui se tient depuis 1995 et dont le but ultime est d’offrir une vitrine aux meilleurs jeunes joueurs de baseball de l’Est des États-Unis, leur permettant d’évoluer dans un environnement professionnel, tout en offrant la chance aux recruteurs des ligues majeures de les évaluer.

Il y a toujours eu des baseballeurs canadiens invités à ce Showcase, mais Simon a été le premier Québécois de l’histoire du baseball chez nous à recevoir le précieux carton d’invitation.

Lors de cet événement, initialement prévu pour se tenir à Los Angeles, mais transféré depuis à Atlanta, l’artilleur à la balle de feu aurait évolué sous les couleurs des Red Sox de Boston de l’entraîneur Ray Fagnant, le recruteur en chef de la formation du Massachusetts.

L’autre événement où Simon Lusignan était invité est le Area Code Baseball Team Tryouts qui se tiendra au début du mois d’août en Alabama. Pour l’occasion, le jeune homme de Varennes avait été assigné à la troupe des « Yankees de New York » du gérant Matt Hyde, lui aussi recruteur pour l’organisation des Yankees de New York.

Deux occasions tout simplement ratées
Mais, la pandémie aura pour conséquence que Simon ne participera à aucun des deux événements… et ce, pour plusieurs raisons.

« Lors de ces Showcases, nous explique le père de Simon, Daniel Lusignan, la présence des parents est obligatoire, car ce sont eux qui doivent voir à l’hébergement et aux repas des jeunes ».

« Avec la fermeture actuelle des frontières terrestres entre le Canada et les États-Unis, le seul moyen de s’y rendre serait l’avion… ce qui implique un confinement de 14 jours au retour, tant pour les joueurs, qui vont à l’école, que pour les parents qui travaillent! »

« De plus, ajoute-t-il, avec l’augmentation folle du nombre de cas de contamination à la COVID-19 aux États-Unis ces dernières semaines, il serait tout à fait imprudent de notre part de nous y rendre ».

Quel dommage!

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant