24
Nov/12
2

Le mot du jour : Mammon, provenant de l’expression « Mammon d’iniquité »

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Samedi, 24 novembre 2012

Source de la recherche :
Les paragraphes suivants tirés d’un texte de Jean-Claude Leclerc publié dans le quotidien Le Devoir du 19 novembre 2012 :

« Le crime organisé, par exemple, légendaire aux États-Unis, s’explique en partie par la mainmise des pionniers d’Amérique sur les pouvoirs politiques et économiques du nouveau pays et par l’exclusion des immigrants d’appartenance culturelle ou religieuse différente. La pègre irlandaise, italienne, voire juive y fut d’abord le fruit d’une discrimination. Tel adolescent qui aurait pu devenir président des États-Unis était voué aux petits métiers mal payés de New York. Prostitution, gambling, rackets de toute sorte furent la voie de l’ambition.

Bien ou mal acquises, les fortunes allaient également créer un climat d’émulation où quiconque n’était pas millionnaire ne comptait pas dans la vraie société, “la haute” ! L’alcool illégal fit apparaître de grandes fortunes aux mains de familles d’immigrants. De même, plusieurs connurent la renommée et la fortune par la voie d’une carrière politique. Mais aujourd’hui, du moins aux États-Unis, la porte du pouvoir coûte des milliards.

La recherche des accommodements avec l’argent, ce “Mammon d’iniquité”, serait incomplète sans l’examen de facteurs d’ordre culturel. Au Québec, notamment, les gens n’étaient pas riches, disait-on, parce qu’ils étaient catholiques. Ou encore, aurait-on pu prétendre, ils étaient catholiques parce qu’ils étaient pauvres. Depuis 1960, les Québécois sont moins catholiques et plus prospères. Voilà qui expliquerait leur conversion massive à la société de consommation. Mais la ruée sur les millions ? Peu probable. »

Définition :
Aucun des dictionnaires que j’utilise ne définit le mot Mammon, ni l’expression « Mammon d’iniquité ».

Sur la « Toile », le dictionnaire sansagent.com propose une définition du nom propre Mammon provenant du dictionnaire Le Littré :

« Nom, dans l'Évangile (MATTH. VI, 24), de la richesse. Le Mammon d'iniquité. Nom du démon des richesses dans le Paradis perdu de Milton.

L’encyclopédie libre Wikipédia propose quant à elle la définition suivante : “Mammon personnifie la richesse, l'argent, dans les écrits bibliques. »

Wikipédia ajoute plusieurs précisions fort intéressantes quant à l’étymologie du mot :

« Mammon, mot d'origine araméenne, signifiant “riche”. Néanmoins son étymologie est obscure. Certains le rapprochent de l'hébreu matmon, signifiant trésor, argent.

D'autres le rapprochent du phénicien mommon signifiant bénéfice.

Dans le Talmud, ainsi que dans le Nouveau Testament, le mot “Mammon” signifie “possession” (matérielle), mais il est parfois personnifié.

“Aucun homme ne peut servir deux maîtres : car toujours il haïra l'un et aimera l'autre. On ne peut servir à la fois Dieu et Mammon. (Matthieu 6:24).”

C'est une pratique courante chez les Kabbalistes de donner à un ange, le nom de sa fonction. Ainsi l'ange/démon Mammon a été créé depuis ce contexte biblique. Mammon est l'ange de la richesse et le démon de l'avarice.

Sainte Françoise Romaine (1384-1440) présente Mammon comme étant un des trois princes des Enfers, soumis à Lucifer uniquement. Il préside aux divers péchés que fait commettre l'amour de l'argent.

Jacques Ellul, quant à lui, écrit dans La subversion du christianisme que Mammon est une partie de Satan, une de ses caractéristiques, un moyen de le définir. Il y consacre d'ailleurs toute une partie de son ouvrage.

Dans son ouvrage L'Unique et sa propriété, le philosophe allemand Max Stirner associe Mammon à une divinité illusoire à laquelle sacrifieraient les impies, par opposition avec le Dieu des croyants pieux.

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Merci pour toutes ces précisions.

  2. j’apprecie vraiment et je veux que ce mammon m’aide a obtenir de l’argent voilà

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant