24
Juin/21
0

Karl Gélinas: le temps de redonner à la LBJÉQ

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 24 juin 2021

Karl Gélinas, Diamants de Québec, LBJÉQ

Le Québécois Karl Gélinas, reconnu pour ses exploits au monticule dans l’uniforme des Capitales de Québec entre 2007 et 2019, se souvient très bien de son propre passage dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), il y a environ deux décennies.

Le 29 mai 2002, lorsqu’il portait les couleurs des Ducs de Longueuil, Gélinas avait même réussi un rare match parfait dans l’histoire de la LBJÉQ.

«C’était une soirée spéciale, se rappelle-t-il, amusé qu’on lui ressasse de tels souvenirs remontant à l’époque où il n’avait que 18 ans. C’était contre les Associés de Laval. J’ai lancé des tonnes de matchs dans ma vie, mais pour cette partie-là, je me souviens encore de certaines séquences, de certains lancers.»

Gélinas va même jusqu’à décrire le dernier retrait de cette fameuse rencontre. Le frappeur adverse était Marc Bonneville, un vétéran qu’il avait côtoyé au sein de l’Académie de baseball du Canada.

«C’était extraordinaire que ce soit lui, mon dernier obstacle, convient-il. Quand il était arrivé au bâton, il m’avait fait un clin d’oeil et je me demandais bien ce qu’il allait faire... Sur le premier lancer, il s’était élancé comme s’il avait voulu envoyer la balle sur la lune. Puis, fausse balle pour une deuxième prise. J’ai ensuite lancé une glissante à l’extérieur pour une balle, puis sur le dernier lancer, pendant que je complétais ma motion, j’ai vu que Marc avait retiré une main de son bâton et j’ai envoyé ma balle rapide en plein centre. Il m’avait concédé le lancer et m’a offert le match parfait.»

Pour lire la suite de cet intéressant texte, cliquez sur ce lien : Karl Gélinas: le temps de redonner à la LBJÉQ

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant