4
Août/14
0

Phillippe Aumont de retour à Lehigh Valley

Les nôtres dans les ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont Laval, le 4 août 2014 -Comme il fallait s’y attendre après sa contre-performance de samedi, Phillippe Aumont a été retourné, hier, par les Phillies de Philadelphie à leur club-école de classe AAA, les IronPigs de Lehigh Valley.

Rappelé deux fois dans les ligues majeures depuis le début de la saison, l’artilleur québécois a été plus que décevant, si bien qu’il serait surprenant qu’il soit toujours dans les plans d’avenir des Phillies.

Lors de son premier rappel, le 1er juin dernier, Aumont a été envoyé au monticule à ses deux premiers matchs avec les l’équipe de la Ligue nationale de baseball.

À sa première sortie, il a encaissé la défaite cédant deux points sur un but sur balles et un coup sûr, un coup de circuit. Puis le lendemain, pratiquement le même scénario, le lanceur format géant cède de nouveau deux points sur un but sur balles et un coup sûr, un autre coup de circuit. Toutefois, il n’est pas impliqué dans la décision. Résultat : Aumont reprend la route de Lehigh Valley.

Puis, en manque de lanceurs, les Phillies rappellent de nouveau le lanceur originaire de Gatineau au Québec le 23 juillet. Mais, malgré un manque criant de releveurs, les Phillies hésitent à envoyer Aumont au monticule.

Après cinq matchs à regarder ses coéquipiers en arracher, Aumont est envoyé au monticule le 28 juillet. Il lance une manche sans céder de point, mais accorde tout de même un double et un but sur balles. Deux jours plus tard, il est de retour sur la butte et il cède deux points sur trois coups sûrs et un but sur balles. Un des coups sûrs est un circuit, c’est le troisième qu’il accorde en quatre matchs !

Finalement, samedi, Aumont aura certes connu sa pire sortie de toutes! Appelé en relève après deux retraits en deuxième manche, l’athlète de 25 ans s’est amené au monticule alors que les siens tiraient de l’arrière 5-0 aux dépens des Nationals de Washington. Deux manches plus tard, quand Aumont a été remplacé par un releveur… les Phillies perdaient 11-0.

Au cours de ses deux manches de travail, l’ancien des Ailes du Québec a cédé six points, tous mérités, sur huit coups sûrs et un but sur balles !

Photo ci-dessus : À moins de performances exceptionnelles d’ici la fin de la saison dans la ligue internationale (AAA), il est fort peu probable que les Phillies rappellent Phillippe Aumont au mois de septembre.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant