9
Oct/13
1

Séville, la belle gourmande

Revue de presse

Verónica Pérez-Tejeda, La Presse, le 5 octobre 2013

Séville, Espagne.

Séville a d'innombrables raisons de séduire. Son passé architectural exceptionnel, la bonne humeur de ses habitants, des rues de plus en plus accueillantes pour les vélos et d'excellents restaurants. Et la crise ne semble pas avoir miné le moral des Sévillans, toujours prêts à festoyer entre amis lors d'une tournée de bars à tapas.

Photo ci-dessus : Avec ses airs de gaufre volante, la grande structure de bois du « Metropol Parasol Plaza de la Encarnación » ne laisse personne indifférent. On peut accéder au belvédaire sur le toit pour 1,40 euro et admirer la ville. (Photo fournie par Metropol Parasol)

Jour 1

12h
La cathédrale et la Giralda

L'histoire dit que le clergé a déclaré, en 1401, «Construisons un temple si grand que les générations futures nous prendront pour des fous!». Les catholiques de l'époque avaient des ambitions grandioses: la cathédrale de Santa Maria de la Sede, ou simplement la Catedral, est le plus grand bâtiment gothique d'Europe. Bâtie sur les ruines d'une mosquée lors de la reconquête chrétienne, la cathédrale abrite l'imposant tombeau de Christophe Colomb ainsi que de nombreuses oeuvres d'art.

La Giralda, l'ancien minaret adjacent à la cathédrale, a été construite au XIe siècle, à l'apogée du règne musulman et est en soi un chef-d'oeuvre de l'architecture almohade.

14h
La Azotea

Ce n'est pas en se fiant à l'affluence des restaurants sévillans qu'on pourra mesurer l'ampleur de la crise économique espagnole. L'offre culinaire n'a jamais été aussi intéressante. «Séville connaît un renouveau culinaire depuis les dernières années», explique Antonio Herrero, un architecte d'une cinquantaine d'années rencontré à La Azotea. «Les restaurants offrent une cuisine de plus en plus imaginative et contemporaine qui prend ses distances du traditionnel poisson grillé à la plancha.» Le menu à La Azotea en est un parfait exemple: une cuisine andalouse d'avant-garde offerte en plats ou en tapas à des prix très raisonnables. Savoureux.

www.laazoteasevilla.es

16h
Soho Benita

Si vous trouvez la rue piétonne Sierpès un peu trop commerciale et achalandée, allez plutôt dans Soho Benita pour une expérience de magasinage jeune et branchée. Soho Benita est le fruit d'une récente initiative de jeunes commerçants qui ont décidé d'avoir pignon sur rue dans un coin de la ville où il ne se passait pas grand-chose. Boutiques de designers locaux, librairies, galeries d'artistes et restaurants se succèdent dans les rues Pérez Galdós, Santillana, Ortiz de Zúñiga et Don Alonso el Sabio. Soho Benita ne regroupe que ces cinq petites rues, mais vaut le détour si on désire faire du lèche-vitrine loin des grandes artères commerciales.

sohobenita.com

20h
Aire de Sevilla

Le rituel du hammam est un incontournable dans cette ville au riche héritage arabe. L'Aire de Sevilla dans Santa Cruz est un grand spa qui offre un circuit d'eau et un éventail de soins corporels. On a essayé - et apprécié - le massage Al-Andalus, qui consiste en une douce exfoliation avec un gant de crin suivi d'un massage. Le spa a instauré une nouvelle formule pour la séance de 22h, les mardis: les clients peuvent se détendre dans la grande piscine au son de guitare flamenca. Loin de se sentir envahis ou intimidés par la présence des musiciens, les clients apprécient l'ambiance romantique du concert intime dans la cour intérieure.

www.airedesevilla.com

22h
El Pasaje

C'est connu, les Espagnols mangent tard. Si à Rome il faut faire comme les Romains, faites comme les Sévillans et ne vous présentez pas au restaurant avant 20h30. Ou 21h, car ce sera vide ou fermé. El Pasaje, situé dans Santa Cruz, est une valeur sûre dans ce coin touristique de la ville. Ce repaire animé est prisé des touristes et des locaux pour son ambiance décontractée et la qualité de son menu. Échangez quelques mots en français avec Dani, le sympathique propriétaire, qui se fera un plaisir de vous livrer ses recommandations.

JOUR 2

12h
Reales Alcázares

Autre grand endroit incontournable, los Reales Alcázares (ou Alcázar) est un regroupement de palais fortifiés vieux de 11 siècles qui a traversé les époques islamiques, mudéjares et gothiques. Initialement construit comme palais pour les gouverneurs musulmans au Xe siècle, l'Alcázar est devenu la demeure des Rois Catholiques et est aujourd'hui le lieu de résidence des monarques et chefs d'État, ce qui en fait le palais royal encore actif le plus ancien du monde. L'endroit, doté de somptueux jardins, n'est pas sans rappeler la majestueuse Alhambra de Grenade, à quelques heures de Séville.

14h30
Zelai

Tout près de la Plaza Nueva se trouve Zelai, qui fusionne les influences asiatiques, basques et andalouses. Chaudement recommandé par les locaux. On a droit à des tapas généreuses et un service efficace et courtois, le tout dans décor chic, moderne, mais sans prétention. On a été séduits par le gaspacho aux pêches et au mascarpone ainsi que par le foie sauté à la poêle, avec réduction de vin à l'orange. Fermé les lundis.

www.restaurantezelai.com

17h
Plaza de España et le Parc de María Luisa

Érigée en 1929 pour l'exposition ibéro-américaine, la Plaza de España est un monument demi-circulaire situé dans le Parque de Maria Luisa, principal parc public de la ville. Avec ses fontaines, son canal et sa proximité avec la verdure, le lieu invite à la promenade et au flânage. Les murs inférieurs du bâtiment néomauresque sont des alcôves colorées décorées par des carreaux de céramiques illustrant chaque province espagnole.

20h
Metropol Parasol

Le controversé Metropol Parasol a suscité bien des débats au sujet de son apparence, ses délais de construction et ses importants dépassements de coûts. Cette construction aux airs de gaufre volante ne laisse personne indifférent. Conçu par le Berlinois Jürgen Mayer pour revitaliser la Plaza de la Encarnación, il se targue d'être une des plus grandes structures de bois au monde. Les étages du bas abritent un marché et un musée d'archéologie. Le belvédère sur le toit permet aux visiteurs d'avoir une vue panoramique de la ville.

www.setasdesevilla.com

22h
Ovejas Negras

À quelques pas de la Plaza San Francisco se trouve ce bar décontracté où l'on peut très bien manger, pour pas cher. Pour moins de 12 euros, j'ai eu droit à un sandwich aux aubergines en entrée, un délicieux fish&chips, une bière ainsi qu'un verre de vin blanc - sans compter le shooter de limoncello offert avec l'addition! Le tout dans un décor néorustique dépouillé. Gage de qualité s'il en est un, Ovejas Negras a décroché le deuxième prix de la meilleure tapa au concours local qui récompense les meilleures créations des restaurants de la ville.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Espagne, Voyages Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Séville est la plus belle ville d’Espagne!

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant