6
Juin/13
0

L’anneau de Kerry : Lady’s View, MuckRoss House et la cathédrale Notre-Dame de Killarney!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 34e d’une série de reportages relatifs à un long périple intitulé « Le grand tour des îles britanniques » que nous avons réalisé avec Voyages Lambert au printemps 2013!

MuckHouse, république d’Irlande

Killarney, république d’Irlande, jeudi 6 juin 2013 – Nous poursuivons en après-midi la superbe balade amorcée ce matin autour du Ring of Kerry, allant d'un beau paysage à l'autre!

Nous nous arrêterons dans un premier temps à Lady's View pour admirer le panorama sur une magnifique vallée. Puis nous nous rendrons à MuckRoss House, un manoir doté d'immenses et magnifiques jardins. Nous profiterons d'une visite guidée de la résidence et irons d'une belle flânerie dans le parc!

Finalement, de retour à notre hôtel de Killarney, nous en profiterons pour visiter la cathédrale Sainte-Marie.

Photo ci-dessus : Le manoir de « MuckRoss House » compte pas moins de 65 pièces! Qui plus est, la propriété est dotée d’un immense parc de 10 000 hectares, l’ensemble est situé dans le parc national de Killarney.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Après notre somptueux dîner au restaurant de l’hôtel Park Kenmare, nous reprenons l’autocar pour poursuivre notre trajet sur le Ring of Kerry… en fait il ne nous reste que 13 kilomètres à franchir sur notre parcours panoramique pour revenir à notre point de départ de la matinée, Killarney!

Lady's View
Peu de temps après avoir repris la route, notre chauffeur immobilise son véhicule. Notre guide nationale au Royaume-Uni, Marie-Claude, nous indique que nous sommes à un jet de pierre du belvédère de Lady’s View… « un endroit duquel nous aurons une vue imprenable sur l’Upper Lake et la vallée. »

Elle précise que le nom du lieu, Lady's View, fait référence à la reine Victoria, qui s’y est rendue lors d'une visite en Irlande en 1861.

« Alors que la Reine était sur le chemin qui menait à la propriété de Muckross House — que nous visiterons plus tard cet après-midi —, la souveraine fut charmée par le paysage exceptionnel des environs. »

« Elle le fut à un point tel qu’elle ordonna que l’on immobilise l’attelage et que l’on autorise — fait exceptionnel pour l’époque —, ses dames de compagnies à venir admirer la vue avec elle. »

Depuis ce jour, le lieu se nomme le Lady's View!

Et tant Marie-Claude que la reine avaient raison… le panorama qui s'offre à nous est vraiment très beau.

Lady’s View, république d’Irlande

Lady’s View, république d’Irlande

Lady’s View, république d’Irlande

Lady’s View, république d’Irlande

Photos ci-dessus : La vue du belvédère de Lady's View est époustouflante… Un long lac entouré de montagne et parsemé de petites îles!

MuckRoss House… and gardens
Nous remontons dans l’autocar et repartons. Nous faisons maintenant route en direction de MuckRoss House, une résidence de style Tudor construite en 1843… qui possède d’immenses et superbes jardins!

« À MuckRoss House, nous allons visiter la maison et nous promener dans les jardins », précise Marie-Claude. Cette propriété qui fait 10 000 hectares est située dans le parc national de Killarney. »

« Le manoir a été construit en 1843 pour Henry Arthur Herbert, député du comté de Kerry au Parlement du Royaume-Uni, et pour sa femme, l’aquarelliste Mary Balfour Herbert. Aujourd’hui, l’endroit a été converti en musée. »

Nous y arrivons à 15 heures. Nous descendons du car, alors que le soleil est de retour.

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

Photos ci-dessus : Le manoir de MuckRoss est immense… il compte pas moins de 65 pièces!

Nous commençons par la visite de la résidence avec un guide local, qui, d’entrée de jeu, nous indique que les photos sont interdites!

Il amorce la visite en mentionnant que la reine Victoria est venue ici en 1861… et que 60 % du mobilier de la maison a été justement acheté pour la visite de la reine.

« D’ailleurs, continue-t-il, le propriétaire de l’époque, Henry Arthur Herbert, a consacré des sommes faramineuses aux rénovations de la maison pour recevoir la souveraine. Les coûts ont été si élevés qu’il a fait banqueroute et que la banque a dû vendre le domaine en1898. »

« Plusieurs propriétaires se sont succédé depuis. La maison est aujourd’hui propriété de l’État. »

Dans le hall d’entrée, nous voyons une tête de cerf rouge, typique de l’Irlande, décorant un des murs. « Il y en a quelque 800 dans le parc, ajoute notre guide, ainsi que 900 de d’autres espèces! »

Les bois d’un élan qui aurait pesé 500 kilos sont exposés sur un des murs.

MuckHouse, république d’Irlande

Photo ci-dessus : Le hall principal du manoir de MuckRoss House. (Photo provenant d'Internet)

Dans la salle à manger, il y a beaucoup d’objets exposés : des plats de service en argent, des buffets en bois de chêne et de noyer sculptés… « Ils ont été fabriqués expressément pour le passage de la reine », précise notre guide.

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

Photos ci-dessus : La salle à manger du manoir de MuckRoss House. (Photo provenant d'Internet)

Nous passons à la bibliothèque avec son superbe lustre en cristal de Waterford. Il y a deux belles écritoires superbement travaillées.

Dans le salon, nous voyons une table de jeu en bois sculpté avec damier et deux miroirs provenant de Murano, vert bleu!

Notre guide nous fait remarquer qu’il y a deux panneaux protecteurs de chaque côté du foyer… « ils servaient à protéger le maquillage des dames! »

Dans une autre pièce, il y a trois buffets en chêne. Cette pièce était utilisée pour des bals. D’ailleurs, il y a une place réservée pour un orchestre.

Dans une autre pièce, nous pouvons admirer une table de billard en ardoise pesant, selon notre guide, 3 000 kilogrammes! Les balles sont en ivoire!

Nous entrons dans un boudoir aménagé exclusivement pour la reine.

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

Photos ci-dessus : Ce boudoir a été entièrement refait entre 1990 et 1995 en utilisant des photos d'époque. (Photo provenant d'Internet)

Et d’ajouter le guide : « La reine n’a passé que deux nuits ici… »

« Dans la maison, il y a six escaliers réservés uniquement aux domestiques. »

« Le garde-chasse était le domestique ayant le rang le plus élevé dans la hiérarchie. »

Nous entrons dans une grande chambre… équipée d’une salle de bains attenante. « Il s’agissait d’une pièce réservée pour les invités. Le prince Édouard a couché ici. »

Le garde-robe est en acajou.

Notre guide souligne qu’à l’époque, en 1876, la maison bénéficiait de l’eau courante. Ce qui était rare!

La chambre des enfants est tellement grande qu’on pourrait penser que c’est une salle de jeux.

Nous constatons également que l’escalier menant à cette chambre des enfants possédait des marches plus petites!

Et tout à côté de la chambre des enfants, nous retrouvons la chambre de la nurse où il y a des tableaux affichés sur les murs qui ont été réalisés par la première maîtresse du château.

« La maison comptait sur les services de 25 domestiques, de 6 jardiniers et de 5 à 10 gardes-chasses selon les saisons. »

Nous redescendons par l’escalier des enfants. Nous pouvons apercevoir le jardin des enfants.

Puis, la chambre des maîtres… celle dans laquelle la reine a couché.

« Elle avait apporté son propre lit… et elle était accompagnée de 400 gendarmes, de 30 domestiques et de 20 pompiers. »

Nous descendons à l’étage des domestiques. Nous voyons la cuisine et les ustensiles qui étaient utilisés.

MuckHouse, république d’Irlande

Photo ci-dessus : La cuisine! (Photo provenant d'Internet)

Nous terminons la visite guidée à 16 heures

Nous sortons et nous promenons dans le parc durant une bonne heure. Il y a plusieurs arbres majestueux, de belles fleurs, de beaux arbustes très hauts, et des rhubarbes géantes!

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

MuckHouse, république d’Irlande

Photos ci-dessus : Les jardins de MuckRoss House sont superbes

Des jeunes sont à jouer au ballon sur la pelouse. Il y a plusieurs promeneurs sur les sentiers, c'est tellement une belle journée pour faire cette promenade.

Avant de quitter, nous nous arrêtons à la boutique où nous achetons quelques cadeaux pour les enfants (47€).

Nous repartons en car à 17 heures.

Étant donné que le souper est libre ce soir, notre accompagnateur de Voyages Lambert, Abel Rodrigue, profite du trajet qui nous ramène à notre hôtel pour nous indiquer que le petit-déjeuner est servi à compter de 6 h 45 demain matin. Il ajoute que nous quitterons l'hôtel dès 8 heures. Il nous prie donc de placer nos valises à la porte de notre chambre pour 7 heures.

Nous arrivons à notre chambre à 17 h 15.

La cathédrale St Mary's
Notre camarade de voyage, Cécile, vient dans notre chambre pour transmettre un courriel de bonne fête à son garçon en utilisant notre ordinateur.

Par la suite, je pars avec elle et sa copine Collette pour visiter la cathédrale St-Marie sise près de notre hôtel.

C'est l'architecte Augustus Welby Pugin, celui qui a réalisé le parlement de Londres, qui a construit cette cathédrale.

L'encyclopédie libre Wikipédia nous apprend qu'il s'est inspiré de l’ancienne cathédrale en ruine d’Ardfert dans son projet de construction.

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Photos ci-dessus : L'imposante cathédrale St Mary de Killarney

Nous entrons. L'intérieur est superbe!

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Photos ci-dessus : L’encyclopédie Wikipédia décrit l'intérieur de la cathédrale Sainte Marie comme suit : « Elle a une apparence très solennelle, les hautes fenêtres laissant filtrer une lumière douce. Les arcs en ogive reposent sur des socles circulaires de pierre calcaire blanche ciselée, avec des chapiteaux doriques très simples, ajoutant de la majesté à l’ensemble. »

Nous sortons.

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Cathédrale St Mary's, Killarney, république d’Irlande

Photos ci-dessus : La cathédrale St Mary de Killarney, vue de côté et de face!

Sur le chemin du retour, je croise un beau monument représentant un accordéoniste.

Johnny O'Leary, Killarney, république d’Irlande

Photo ci-dessus : Une statue de Johnny O'Leary, l'un des plus grands musiciens traditionnels d'Irlande. L'artiste né en 1923 à Gneevguila, un village situé à environ 11 milles de Killarney, a été l'un des joueurs d'accordéon les plus renommés d'Irlande. Il est décédé en 2004.

Je reviens à la chambre à 18 h 30.

Céline et moi nous mettons alors à la recherche d’un restaurant léger pour le souper.

Nous entrons au Macs Of Main Street. Céline commande une petite salade César au poulet avec un verre de vin blanc, tandis que j'opte pour des ailes de poulet avec une bonne bière Guinness. Délicieux (29€).

Macs Of Main Street, Killarney, république d’Irlande

Photo ci-dessus : Le restaurant Macs Of Main Street de Killarney. (Photo provenant d'Internet)

À suivre…
Expédition au Roc de Cashel !

Rocher de Cashel, Enniskerry, république d’Irlande

Photo ci-dessus : Les superbes ruines de la cathédrale de Cormac datant du XIIe siècle située sur le rocher de Cashel!

Bibliographie
À la découverte de l’Écosse, Luc Giard, 2005, 65 pages;

Atlas en fiches, Royaume-Uni, l’Angleterre, l’Écosse, régions d’Angleterre, Cambridge et Oxford, Édimbourg, la Tamise, l'Irlande du Nord, Londonderry, l'Irlande, etc., Éditions Atlas, 2008;

Bleinheim Palace, Guide des lieux, 1988, 49 pages;

Encyclopédie libre Wikipédia Royaume-Uni, Angleterre, Oxford, la Tamise, Écosse, Édimbourg, Glasgow et plusieurs autres pages;

Irlande, Édition Bonechi, 2012, 128 pages;

La Gloire de l’Écosse, JarroldColour Publications, 1989, 116 pages;

Le Patrimoine mondial de l'UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Les plus belles légendes irlandaises, Eithne Massey, The O’Brien Press, 2013, 64 pages;

LonelyPlanet - Écosse , Publication LonelyPlanet, 2011, version numérique;

L’Écosse, Jean-Louis Mathon, 1990, 125 pages.

Remplis sous: Irlande, Voyages Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant