5
Déc/12
0

Russell avec les Pirates?

Revue de presse

Marc Griffin, RDS.CA, le 1er décembre 2012

Russell Martin

Je me suis posé trois questions lorsque j’ai appris la nouvelle sur Russell Martin avec les Pirates. Premièrement pourquoi maintenant, pourquoi deux ans et pourquoi avec les Pirates?

Pourquoi maintenant? J’imaginais, entre autres, le scénario de voir Mike Napoli signer une entente avec Boston ou du moins quitter les Rangers et ainsi voir Russell s’aligner avec cette équipe.

Russell n’a peut être pas connu sa meilleure saison offensive, mais il s’est bâti une solide réputation de gérer un personnel de lanceur en plus d’être un joueur très combatif et fiable sur qui l’on peut compter à tous les matchs. Autrement dit, je m’étais imaginé que Napoli signerait une entente avant Russell et que cela dicterait ainsi un peu la suite des choses. Il faut croire que je ne suis pas fait pour être agent de joueur puisque j’avais prévu l’an dernier que Prince Fielder allait signer son contrat avant Albert Pujols!

Russell s’est entouré de gens extrêmement compétents. S’ils ont accepté cette offre, c’est que le scénario était celui envisagé.

Pourquoi deux ans? C’est déjà mieux qu’une seule année! Par contre, un joueur, en l’occurrence un receveur, aime toujours sécuriser ses affaires pour une période plus importante. Russell aura 30 ans le 15 février 2013. C’est donc dire qu’il s’alignera avec les Pirates à 30 ans en 2013 et à 31 ans en 2014. Étant donné son excellente condition physique, il sera en mesure d’obtenir un autre contrat d’envergure après celui-ci sans aucun problème. On ne peut prévoir l’avenir, mais sa condition physique est exemplaire et Russell se donne en ce moment, toutes les chances de jouer longtemps dans le baseball majeur. Les deux années lui donnent aussi le temps nécessaire pour retrouver son synchronisme au bâton qui le permettra d’augmenter sa valeur.

Pourquoi les Pirates? Je voyais Russell avec une équipe qui allait sans aucun doute, aspirer aux grands honneurs. Donc, ma réaction initiale a été de me dire : hein? Mais avec un peu de recul, la décision de Russell et de son entourage est pleine de bon sens. Tout d’abord, Russell est un leader et McCutchen ne peut tout faire seul.

Deuxièmement et comme mentionné, Russell fera baissé la moyenne de points mérités par sa seule présence derrière le marbre en plus de solidifier la défensive et d’éviter les nombreux vols de buts subis par les Pirates l’an dernier. Ils n’ont retiré que 9 % des coureurs? La moyenne de la ligue en 2012 était de 27 %. Par ailleurs, Russell pourra exploiter une autre force qu’il ne pouvait faire avec les Yankees en raison de la philosophie d’équipe, courir! Il est capable de voler des buts. En cinq années avec les Dodgers, il a volé 66 buts, mais seulement 14 en 2 saisons chez les Yankees. Son style s’acclimate bien avec celui du gérant Clint Hurdle avec qui j’ai eu la chance de côtoyer lors de mes années de joueur.

Plus j’y pense et plus le « fit » est bon entre Russell et les Pirates. Maintenant, ce sera à lui de démontrer sa valeur et surtout d’améliorer sa moyenne au bâton afin qu’il puisse se donner toutes les chances possibles d’aller chercher un autre contrat important dans deux ans!

En date du 29 novembre, je suis un nouveau partisan des Pirates de Pittsburgh. Bonne chance et bons succès Russell!

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant