25
Fév/11
0

Martin apprend à connaître ses lanceurs !

Les nôtres dans les ligues majeures

Traduction libre de Jacques Lanciault d’un texte de Bryan Hoch publié sur le site Internet des Yankees le 24 février 2011

Russell MartinTAMPA, Floride, le 25 février 2011 – Même si Russell Martin n’a pas participé hier à un exercice de bloquage de lancers, des plus difficiles, dirigé par Tony Pena, l’entraîneur des receveurs des Yankees de New York, il semble évident que le nouveau receveur numéro un des Bombardiers du Bronx a fait d’immenses progrès pour retrouver sa forme des beaux jours.

Martin a été autorisé par la direction de l’équipe à y aller à son rythme ce printemps au camp d’entraînement, et ce, parce qu’il se remet d'une intervention chirurgicale subie en décembre pour réparer une déchirure au ménisque du genou droit.

Dans l'enclos des releveurs jeudi, de son propre chef, le receveur québécois a décidé de travailler ses mouvements pour bloquer des balles. Au terme de la séance, il a dit qu'il se sentait bien.

« Tout ce qui m’importe pour le moment est de progresser », a affirmé Martin. « Je veux juste aller mieux chaque jour. Je ne veux surtout pas y aller d’un exercice qui pourrait me faire revenir en arrière. »

Chez les Yankees, on croit que Martin sera en mesure de prendre position derrière le marbre dès la semaine prochaine. Mais, le principal intéressé signale que lorsqu’il reprendra sa position, ce sera parce qu’il est convaincu qu’il est prêt à 100 %.

Martin a mentionné que pour l’heure il se concentrait surtout à recevoir les lancers du plus grand nombre de lanceurs possibles, et ce, afin d'apprendre à connaître leurs forces et leurs faiblesses. Jeudi matin, il a travaillé avec CC Sabathia lors de l’exercice au bâton de l’équipe.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant