11
Juil/06
1

Pour visiter Boston, même un mois aurait été insuffisant!

Textes et photos Jacques Lanciault

Public Garden, Boston, Massachusetts.

Le 11 juillet 2006 - Trois jours dans la grande région de Boston au Massachusetts, avouons-le, c’est nettement insuffisant tant il y a d’endroits à découvrir, d’activités à accomplir et de gens à voir vivre, surtout quand on en est à une première visite dans cette région qui a vu naître les États-Unis. Déjà, seulement à écouter nos parents et amis nous parler de leur périple dans ce coin de pays et à feuilleter quelques guides voyages du Massachusetts, nous voilà en possession d’une longue liste d’incontournables destinations.

N.B. Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Finalement, nous avons planifié notre itinéraire pour visiter, à tout le moins, les endroits les plus connus : Public Garden, Commonwealth Avenue mall, Museum of fine arts, Fenway Park, Harvard University, Quincy Market, le port de Boston, les villes de Salem et de Portsmouth, tout en conservant Provincetown comme destination très prochaine.

Nous avions réservé notre hôtel à Haverhill, en banlieue nord de Boston, nous imaginant pouvoir faire la navette de notre hôtel au centre-ville de Boston en train. Mais, les horaires de ce moyen de transport, établis en fonction de la population des travailleurs devant se rendre au centre-ville de Boston, ce qui somme toute est tout à fait normal, ne nous offraient que fort peu de liberté. Donc, direction le centre-ville de Boston en automobile.

Public Garden, Boston, Massachusetts.

Notre première destination, le grand parc public de Boston, un immense lieu de verdure en plein cœur de la ville, a été relativement facile à atteindre. Oui, la circulation était dense, oui les places de stationnement libres sont rares, mais après une toute petite heure de trajet, nous dénichons une place de stationnement à un jet de pierre du parc.

Après quelques minutes de marche sous un soleil de plomb, l’entrée du parc s’ouvre devant nous. C’est beau, c’est très propre et surprise, fort peu achalandé. Il y a beaucoup de ressemblances entre le parc public de Boston et le parc Lafontaine de Montréal, mais celui de Boston nous est apparu plus grand, beaucoup plus grand. Mais, on nous a mentionné, un commentaire de Benoît publié sur ce site, que Le parc Lafontaine fait 502 568 m2, alors que le Boston Common n'en fait que 202 000. C’est aussi plus vert, probablement parce qu’il est situé plus au sud.

Public Garden, Boston, Massachusetts.

Le parc a été aménagé en 1837 et on y retrouve un grand lac où, durant la saison estivale de superbes cygnes d’un blanc immaculé flottent sur l’eau au milieu d’une multitude de canards. Il est possible de voguer sur l’eau au milieu de cette belle faune, car de petites embarcations sont à la disposition des visiteurs.

Commonwealth Avenue mall, Boston, Massachusetts.

Après avoir fait le tour du parc, nous avons aperçu un boulevard avec une grande allée au centre, un peu comme les paseos à Grenade ou à Séville en Espagne, c’est Commonwealth Avenue mall. Une allée bordée d’immenses arbres et où l’on retrouve toute une série de statues fort bien entretenues.

Au fil de notre promenade, nous avons le loisir d’admirer des statues représentant Alexander Hamilton, un des co-auteurs de la Constitution américaine, John Glover, un soldat, Patrick Andrew Collins, qui a été maire de la ville, William Garrison, un journaliste, Samuel Eliot Morison, un écrivain, Abigail Adams, Lucy Stone et Phillis Wheatley, trois pionnières du droit des femmes aux États-Unis, Domingo Sarmiento, qui a été président d’Argentine et Leif Ericson, le premier navigateur à arriver en Amérique, plus précisément à Terre-Neuve. Quelque part parmi ces statues, se trouve un arrangement de pierre disposée en demi-cercle commémorant le décès, en 1972, de neuf pompiers lors de l’incendie de l’Hôtel Vendome qui était sis tous près.

Boston, Massachusetts.

Puis, nous prenons le chemin du retour à notre véhicule en empruntant une rue parallèle où la population de Boston s’était donné rendez-vous dans les commerces et les terrasses bordant les deux côtés de la rue. Ce qui attire l’attention lorsque l’on observe les bâtisses c’est que des maisons d’un autre siècle cohabitent avec de superbes gratte-ciel tout à fait modernes.

Public Garden, Boston, Massachusetts.

Puis, presque arrivés à notre véhicule, un policier sillonne les rues, juché sur un cheval. Impressionnant!

À suivre dans les prochains jours… Museum of fine arts, Fenway Park, Harvard University, Quincy Market, le port de Boston, les villes de Salem et de Portsmouth.

Remplis sous: É.-U. - Mass. - Boston, Voyages Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Erreur: « Il y a beaucoup de ressemblances entre le parc public de Boston et le parc Lafontaine de Montréal, mais celui de Boston est plus grand, beaucoup plus grand. » Le parc Lafontaine fait 502 568 m2, alors que le Boston Common en fait 202 000. Trompeur, n’est-ce-pas?

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant