27
Fév/15
1

Une 2e victoire par jeu blanc pour Jean-François Soucy !

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Jean-François Soucy Laval, Québec, le 27 février 2015 – Jean-François Soucy a grimpé sur le monticule de son équipe du Alma College, hier, pour la deuxième fois de la saison… et comme lors de sa première sortie la semaine dernière, il n’a à peu près rien cédé aux frappeurs adverses, menant les siens à un gain de 6-0 sur la troupe du Lyndon State College.

L’athlète de La Pocatière au Québec a blanchi ses adversaires durant six manches, ne leur cédant que deux coups sûrs et un seul but sur balles. L’artilleur québécois qui a évolué dans la Ligue de baseball junior élite du Québec a de plus inscrit huit de ses retraits sur des prises !

Rappelons qu’après une bonne première saison au Monroe College dans l’état de New York, en 2011, Jean-François Soucy a dû passer sous le bistouri en raison de douleurs persistantes à l’épaule.

Après une longue période de repos, il a renoué avec la compétition en 2013, toujours sous les couleurs du Monroe College, réalisant des prestations suffisamment convaincantes pour lui ouvrir les portes du Alma College la saison dernière. Malheureusement, sa saison 2014 a été à ce point frustrante, que le l’artilleur de chez nous avait même décidé que c’en était terminé pour lui le baseball à l’université!

Mais, lors de la rentrée scolaire de septembre dernier, il a constaté de gros changements au sein de l’équipe de baseball et il a changé d’idée et a ressorti son gant et ses souliers à crampons des boules à mites… une saprée bonne idée.

Hier, la formation du Michigan a balayé les honneurs du programme double, signant un gain de 7-3 dans le premier match du double… portant ainsi à sept leur série de matchs victorieux depuis le début de la campagne 2015 !

Photo ci-dessus : En 13 manches lancées jusqu’ici cette saison, le Québécois Jean-François Soucy n’a cédé aucun point… ne permettant que cinq coups sûrs et deux buts sur balles à ses rivaux. Qui plus est, il a déjà fait fendre l’air à douze frappeurs adverses.

Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bravo Jeff et à toute l’équipe des Scotts. Une victoire se gagne en équipe. Jeff soit fier de ce que tu as accompli jusqu’à présent . Toutes ces années passées loin de ta famille ont forgé ton caractère. Bravo mon grand, j’admire ta personnalité et ta force de caractère.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant