6
Nov/14
1

Le mot du jour : miasme

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

248443-raffinerie-petrole-petro-canada-montrealJeudi, 6 novembre 2014

Source de la recherche
Le paragraphe suivant d’un texte de Louise Gaboury publié dans le quotidien Le Devoir, le 1er novembre 2014 :

«Au début du XXe siècle, les riches familles fuyaient la moiteur et les miasmes des villes pour se réfugier à la campagne pendant l’été. L’âge d’or du capitalisme a ainsi vu naître les belles stations de villégiature où les grandes demeures poussaient comme des champignons, notamment à Newport, dans les Berkshires, et… à North Hatley.»

Définition
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote propose les définitions suivantes pour le nom masculin miasme : « Émanation dangereuse de matières en décomposition dégageant une odeur désagréable. » et « Émanation censée être responsable des maladies infectieuses », cette définition étant qualifiée d’ancienne.

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bonjour votre article est très interessant!

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant