18
Juil/20
0

Un musée dont les salles d’exposition sont les grottes : le Museo Cuevas del Sacromonte

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 28e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Grenade, samedi 10 mai 2014 — Aujourd’hui, nous découvrons un nouveau quartier de Grenade, le Sacromonte, une partie de la ville essentiellement habitée par des gitans… et où partout le « flamenco » et les habitations troglodytes sont à l’honneur.

Lors de notre premier passage à Grenade, en 2005, en compagnie de Voyages Lambert, la découverte du quartier Sacromonte n’était pas au programme.

Nous nous arrêtons dans un premier temps dans un musée, le Museo Cuevas del Sacromonte, où les salles d’expositions sont tout simplement les grottes elles-mêmes!

Il s’agit d’un musée d’ethnologie situé dans le quartier de Barranco de los Negros, près du sommet de la colline du Sacromonte!

Photo ci-dessus : Le « Museo Cuevas del Sacromonte » est « in situ »! Les salles d’exposition prennent place dans d’anciennes habitations troglodytes… comme cette chambre à coucher!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

N.-B. : Pour regarder le diaporama des photos présentées sur cette page, cliquez sur n’importe laquelle des photos.

Encore un ciel sans nuage à notre réveil, à 7 h 30, ce matin!

Rien ne presse aujourd’hui, car nous partons en balade dans un quartier situé non loin de notre appartement, le Sacromonte.

Nous quittons l’appartement à 9 h 45. Mais avant de nous mettre vraiment en route pour le Sacromonte, nous nous arrêtons à l’Office du tourisme de Grenade, situé sur la Plaza Nueva, histoire de prendre des informations en vue d’assister à un spectacle de flamenco… dans le quartier Sacromonte!

Pour atteindre notre destination, nous devons prendre l’autobus numéro 35… un circuit dont le point de départ est justement sur la plaza Nueva.

D’ailleurs, l’autobus est déjà là, mais en attente. Nous partons finalement à 10 heures… alors que le mercure indique un très agréable 20 degrés Celsius.

Le bus emprunte des rues étroites et sinueuses qui grimpent vers le sommet d’une colline, celle de Valparaiso… Parfois, la route est si étroite qu’un seul véhicule à la fois peut passer.

En cours d’ascension, nous avons droit à de très très belles vues sur l’Alhambra et ses bâtiments, où nous avons passé la journée hier.

Le site Internet du tourisme de Grenade mentionne ceci : « Le quartier du Sacromonte se situe sur la colline Valparaiso et est adjacent au côté nord-est du quartier arabe de l’Albaícin. »

« Au XVe siècle, un grand nombre de gitans Roms s’y installèrent. Ils construisirent dans les collines des habitations troglodytes, auxquelles le quartier du Sacromonte doit sa renommée. »

Le nom du quartier Sacromonte peut être traduit en français par « montagne sacrée ». Ce qui s’explique par le fait qu’au moyen-âge les habitants pensaient trouver dans les grottes de la colline les restes du saint patron de la ville, San Cecilio.

« La population gitane porte en elle la tradition ancestrale du flamenco, de la danse et de la musique typiques espagnoles. Ces gens appelés gitanos ont créé un mélange de flamenco espagnol traditionnel et de danse du ventre orientale. Aujourd’hui, de nombreux spectacles de flamenco sont encore donnés dans les maisons troglodytes, des bars qui sont appelés les tablaos. »

Nous descendons à 10 h 20 au cœur du Sacromonte… et amorçons notre promenade sur le Camino del Sacromonte!

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Sans trop trop de surprises, nous nous retrouvons devant un restaurant qui se nomme « la cueva de Baile Flamenco », ce qui signifie « Grotte de danse de flamenco »!

Il semble y avoir des spectacles dans toutes les habitations que nous croisons. Nous arrivons devant la cueva Curro, elle qui abrite le Museo de la Zambra.

« La Zambra, nous apprend l’encyclopédie libre Wikipédia est une danse, une sorte de tango plus ou moins lent, mais très appuyé, avec des mélodies très arabisantes.

Les gitans l’exécutent lors des fêtes zambra célébrées dans le sud du pays, notamment en Andalousie, à Grenade plus précisément, où ils se produisent devant les touristes au Sacromonte! »

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : La « Cueva Curro »… le Museo de la Zambra!

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Nous marchons dans la colline où la végétation est décidément tropicale.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Céline pose devant une autre maison offrant des spectacles de flamenco : la Buleria.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : D’ici, nous avons encore une fois une vue superbe sur l’Alhambra.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus :… et sur la vallée du fleuve Darro.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Une superbe affiche en azulejos annonce le « Museo etnologico de la mujer gitana », « le musée ethnologique de la femme gitane »!

Nous arrivons devant un autre musée, le Museo Cuevas del Sacromonte Manolite la Chumbera.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Un autre endroit de spectacle de flamenco qui nous a été recommandé ce matin, « La Chumbara »… C’est d’ailleurs ici que nous reviendrons pour notre spectacle en fin de soirée.

Nous suivons les indications pour le Museo Cuevas del Sacromonte. Nous montons sur un petit sentier… puis un escalier sous une passerelle pour arriver devant un auditorium extérieur aménagé pour y présenter des spectacles de flamenco en soirée.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Nous empruntons cette belle passerelle.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : La vue sur le quartier dans la colline est impressionnante.

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Nous passons devant une des grottes transformées en appartement du « Museo etnologico de la mujer gitana ».

Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Puis, devant cette maison particulièrement décorée!

Et nous arrivons finalement au Museo Cuevas del Sacromonte!

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Les affiches du musée.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Et comme partout à Grenade… c’est la saison des roses!

Nous achetons nos billets au prix de 5 € chacun et nous entrons, il est 11 heures.

Comme nous l’avons mentionné précédemment dans ce texte, il s’agit d’un musée ethnographique illustrant la vie des habitants dans les grottes. Au total, il y a onze maisons troglodytes à visiter.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Voici quelques pièces d’habitation que nous avons visitées dans les grottes!

Chaque étage est une pièce : la cuisine, la chambre, le salon, les espaces de rangement, etc.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Nous sortons!

Le musée consacre également une section de son site à la nature… la flore et la faune des lieux.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Dans un petit étang, tout à côté d’une grotte, cette grenouille bien installée sur une feuille de nénuphar croassait à perdre haleine.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : La verdure est omniprésente… tout comme les insectes.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Une jolie fleur… une « rosa canina », aussi appelée le rosier des chiens ou parfois l’églantier des chiens… comme nous l’apprend une affiche sise tout près.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Devant une des grottes, il y a cette belle sculpture en métal représentant un joueur de guitare.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Et il y a d’autres sculptures en métal.

Un coin est consacré à la ferronnerie et à l’artisanat d’objets en céramique… dont des objets peints à la main.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photos ci-dessus : Une grotte du « Museo Cuevas del Sacromonte » se consacre à l’artisanat.

Nous arrivons à une grotte traitant du flamenco. Il y a de nombreuses photos d’artistes célèbres. On explique les origines du flamenco… plus précisément du « flamenco de Grenade », car c’est ici qu’est née cette danse.

Une autre grotte expose des photos d’autres grottes célèbres à travers le monde, dont celle de Matera en Italie que nous avons déjà visitée.

Les Sassi de Matera, Basilicate, Italie.

Photo ci-dessus : Le village troglodytique des Sassi de Matera en Basilicate, Italie, est immense. Avant leur expulsion au début des années 1960, quelque 30,000 personnes y vivaient dans des conditions misérables! (Photo : Jacques Lanciault, octobre 2012)

Un court film raconte l’histoire d’anciennes grottes reconverties en hôtel ou en maison pour touristes. Nous apprenons qu’il y en a même en vente!

À l’intérieur des grottes, la température est constante à 19 degrés Celsius.

Toujours dans les grottes… il y a des installations sanitaires pour les touristes, des installations ultras modernes!

Il est midi, nous sortons.

Museo Cuevas del Sacromonte, Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : En sortant du « Museo Cuevas del Sacromonte » nous voyons une autre très belle affiche identifiant le musée.

Nous reprenons notre promenade sur le camino del Sacromonte, filant en direction de l’Abadía del Sacromonte.

À suivre
Une visite guidée, en espagnol et en anglais, de l’Abadía del Sacromonte… une série d’édifices datant du XVIIe siècle, aujourd’hui la résidence de chanoines et d’un musée ecclésiastique.

Abadía del Sacromonte, Grenade, Andalousie, Espagne

Photo ci-dessus : Une superbe fontaine dans une des cours intérieures de l’Abadía del Sacromonte.

Pour lire nos autres textes portant sur notre périple en Andalousie et en Algarve que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal, cliquez sur le lien suivant : Douce chaleur andalouse

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant