30
Août/16
0

Gdańsk : la plus grande église de Pologne, la basilique Notre-Dame, la Bazylika Mariacka!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 5e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage que nous avons réalisé en Pologne à la fin de l’été 2016!

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Gdańsk, Pologne, mardi 30 août 2016 — Notre première visite guidée au cœur de la Vieille ville de Gdańsk aura été passionnante. Une matinée complète consacrée à la découverte d’un patrimoine architectural de toute beauté!

Notre belle promenade entreprise à la porte de notre hôtel, l’Hôtel Hanza, nous aura menés sur la rue du « Long Quai » jusqu’à la « Porte Verte » que nous avons franchie pour nous retrouver sur la « Voie Royale ». Nous déambulons sur toute la longueur de cette avenue qui a vu une multitude de rois polonais entrer triomphalement dans la ville. Nous marchons jusqu’à la « Porte Haute », nous arrêtant quelques instants pour visiter l’intérieur de la « Cour d’Artus »!

Puis, nous filons vers la basilique Notre-Dame, une église immense, en fait d’une grandeur comparable à celle de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La Bazylika Mariacka, c’est son nom en polonais, regorge de trésors que notre guide local à Gdańsk, Andrej, s’empresse à nous faire découvrir.

Photo ci-dessus : Pas moins de 160 ans ont été nécessaires pour construire la basilique Notre-Dame (1343 à 1502), un des chefs-d’œuvre architecturaux de Gdańsk. Nous l’avons photographiée du haut de la tour du Musée historique de la ville.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

N.-B. : Pour regarder le diaporama des photos présentées sur cette page, cliquez sur n’importe laquelle des photos.

Au terme de notre balade sur la « Voie Royale », notre accompagnatrice de Voyages Lambert, Krystyna Wozniak, a décrété une pause santé, et ce, alors que la pluie se mettait à tomber sur la Vieille ville de Gdańsk.

Mais, « Dame nature » semble « être de notre bord », car dès la pause santé terminée, la pluie a cessé et nous reprenons notre promenade. Cette fois-ci, nous prenons la direction de la basilique Notre-Dame ou encore l’église Sainte-Marie, les deux appellations semblent se confondre dans nos guides de voyages. Toutefois, son nom en polonais, lui est unique : la Bazylika Mariacka.

Et elle est toute proche… et très impressionnante, un monumental édifice de briques rouges.

Notre guide local à Gdańsk. Andrej, nous indique qu’elle est la plus grande église de Pologne. « Elle est aussi la troisième plus grande église de briques au monde. Elle s’étire sur plus de 105 mètres, elle est large de 66 mètres et haute de 26 mètres. »

« Elle peut accueillir entre 20 000 et 25 000 personnes », clame Andrej.

« Sa construction s’est terminée en 1502… soit près de 160 ans après le début des travaux. »

« Sa tour massive est haute de 78 mètres, faisant ainsi de la basilique le plus haut bâtiment de la ville. On peut monter à son sommet… et ce, au terme d’une ascension de 407 marches! »

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : La tour de la basilique Notre-Dame est carrée et culmine à 78 mètres!

« Initialement l’église était catholique, précise notre guide, mais elle fut protestante de la moitié du XVIe siècle jusqu’à 1945. »

« Elle a été lourdement endommagée lors de la Seconde Guerre mondiale. Pas moins de 40 % des trésors artistiques qu’elle abritait ont été détruits. Les réparations ont été apportées depuis, notamment la réfection complète du toit… en béton armé! »

« Elle est surnommée la Couronne de Gdańsk. »

L’intérieur magnifique de la basilique Notre-Dame de Gdańsk
Nous y entrons par une de ses sept portes…

Elle est vraiment très longue. Les murs sont blancs. Il y a beaucoup, mais vraiment beaucoup, de visiteurs.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : L’intérieur de la basilique Notre-Dame, de son nom officiel « Basilique de l’Ascension de la Très Sainte Vierge Marie », affiche des murs et un plafond peints en blanc!

« Chaque dimanche, il y a quatre messes célébrées ici », nous informe Andrej.

« Lors de sa construction, 33 chapelles latérales privées ont été construites » précise notre guide. « Une cohorte de 70 prêtres étaient présents à l’époque pour prier pour ces familles! »

Andrej nous invite à nous asseoir tout près d’une magnifique chaire!

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : La superbe chaire de la basilique Notre-Dame à Gdańsk a été construite par Johann Heinrich Meissner en 1616 et 1617. Elle a entièrement été refaite après la Deuxième Guerre mondiale.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Une sculpture particulièrement macabre décore un des murs.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Une belle toile prend place sur un mur.

Nous nous approchons du maître-autel qui semble superbe. « Le retable date de 1510 », précise notre guide. « Il est en bois de tilleul doré à la feuille d’or… ce qui en fait un retable très dispendieux. »

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : Le retable du maître-autel montre de façon majestueuse le couronnement de la Très Sainte Vierge Marie!

Andrej attire notre attention sur un tabernacle en forme de tourelle. « Il est en chêne et date du XVe siècle… et il sert encore aujourd’hui ».

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Un tabernacle en forme de tourelle.

« Il y avait plusieurs statues en bronze avant la guerre, mais elles ont, pour la plupart, disparu durant le conflit. »

« Il y avait également plus de 500 pierres tombales dans l’église, toujours avant la guerre de 1939-1945, ajoute notre guide. Il n’en reste que la moitié, les Russes les ayant détruites à la recherche d’or. »

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : Une épitaphe gravée sur le tombeau de Georgio Wildtbergero.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : De belles sculptures d’anges sont suspendues.

Nous faisons rapidement le tour des chapelles latérales. Nous voyons une belle Madone de Gdansk datant de 1420 et le tombeau d'Abraham van den Block, celui-ci datant de 200 ans plus tard.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Un chef d’œuvre en albâtre!

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Il y a peu de vitraux, mais ceux que nous voyons sont très beaux.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : L’orgue est baroque et date du XVIIe siècle.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Cette toile affichant un style plutôt moderne date des années 1500! Elle peut être admirée dans la chapelle de Saint-Jerzy.

Il y a une horloge astronomique qui est remarquable. « Elle a été fabriquée en 1470. Elle est à la fois une œuvre d’art et un monument des techniques horlogères du Moyen-âge. Elle fut restaurée il y a une dizaine d’années. »

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : L’horloge astronomique de la basilique Notre-Dame de Gdańsk affiche les personnages des douze apôtres et des trois rois mages. C’est la mort, munie d’une faux, qui annonce les heures! Un disque représente les 365 jours de l’année… on peut y voir au centre la Vierge Marie portant Jésus.

Selon notre guide, Andrej, il n’y aurait que cinq horloges de ce genre dans le monde.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : L’église possède également cette belle pietà.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : De belles statues sont placées devant les fonts baptismaux.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Derrière les fonts baptismaux, une belle représentation de la crucifixion du Christ.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Notre première Vierge noire du voyage… nous en verrons plusieurs autres.

Puis nous nous arrêtons devant une réplique d’un triptyque réalisé par Hans Memling en 1467!

« L’église a abrité pendant plusieurs siècles le célèbre triptyque du peintre brugeois Hans Memling, “Le Jugement dernier”. »

« Cette toile originale a connu une vie particulièrement mouvementée », précise Andrej! « Elle a tout d’abord été offerte à l’église par le corsaire Peter von Danzig… Plus tard, le triptyque fut saisi par Napoléon et transféré à Paris au Musée du Louvre jusqu’en 1815. Après la Seconde Guerre mondiale, il fut accroché au Musée de l’Ermitage à Leningrad. Depuis 1956, il est conservé au Musée national de Gdansk que vous pouvez visiter demain durant votre temps libre! »

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : « Le Jugement dernier », un triptyque réalisé par Hans Memling en 1467.

Et nous arrivons devant un cercueil moderne. Il s’agit de celui de Maciej Płażyński, un homme politique polonais décédé le 10 avril 2010 lors de l’écrasement de l’avion présidentiel polonais à Smolensk! Un épisode dramatique de l’histoire polonaise dont nous reparlerons à maintes occasions au cours du périple.

Tombe de Maciej Płażyński, Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Le cercueil de Maciej Płażyński, un homme politique polonais, décédé le 10 avril 2010 lors de l’écrasement de l’avion présidentiel polonais à Smolensk!

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Et une autre première, un buste du pape Jean-Paul II… le premier d’une très très longue série que nous verrons du saint homme.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Une des belles œuvres illustrant le Chemin de croix.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Une statue de la Vierge Marie tenant Jésus dans ses bras.

Nous voyons un grand coffre en bois avec un cadenas… C’est pour recueillir les offrandes des fidèles. « Il n’est ouvert qu’une fois par année », signale Andrej.

Nous sortons et notre guide attire notre attention sur la porte d’entrée de la basilique dédiée à la Dormition de la Vierge.

Basilique Notre-Dame, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : La décoration de la Porte de la Dormition de la Vierge de la basilique Notre-Dame.

Une fin de promenade ensorcelante!
Nous poursuivons notre promenade, faisant maintenant route vers notre hôtel pour la pause dîner.

Nous passons devant la maison où est né le philosophe Arthur Schopenhauer en 1788. La philosophie de ce dernier a fortement influencé la personnalité et les idées de Nietzsche, un représentant remarquable de la philosophie allemande de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Maison de naissance d’Arthur Schopenhauer, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : La maison de naissance du philosophe Arthur Schopenhauer.

Sculpture en pierre, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Une très belle sculpture de pierres!

Puis, nous nous retrouvons devant une fontaine encadrée par quatre gros lions en bronze, rappelons-nous que le lion est le symbole de Gdańsk

Fontaine aux quatre lions, Gdańsk, Pologne

Fontaine aux quatre lions, Gdańsk, Pologne

Fontaine aux quatre lions, Gdańsk, Pologne

Fontaine aux quatre lions, Gdańsk, Pologne

Photos ci-dessus : Une fontaine entourée de quatre superbes lions en bronze… évidemment, ils font le ravissement des enfants.

La fontaine fait face à la chapelle royale.

« Cette belle chapelle a été construite au XVIIe siècle sur ordre du roi Jan III Sobieski. Ce dernier a été roi de 1674 à 1696 au moment de la république des Deux Nations, la Pologne et la Lituanie. »

« Il s’agit de la seule église de style baroque de Gdańsk », affirme notre guide.

Chapelle Royale, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Chapelle Royale, Gdańsk, Pologne (photo provenant d’Internet)

Les lions de Gdańsk, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : Parlant de Lion, en voici justement deux dans des armoiries sur un mur de brique.

La rue sur laquelle nous nous trouvons, Ulica Ducha, est jolie et très animée avec de belles boutiques et de nombreuses terrasses.

Mais, notre programme chargé ne nous permet pas de nous y attarder. Nous revenons à l’hôtel à 12 h 10 et remontons dans notre chambre pour nous rafraîchir.

Moins de trente minutes plus tard, nous repartons, et ce, après que Krystyna nous eut remis nos boîtes à lunch.

Nous marchons en direction du bateau qui est amarré sur la rivière Motława, un bateau de style pirate, portant le nom Czarna Perla, sur lequel nous montons.

Méli-mélo
L’encyclopédie libre Wikipédia nous apprend que jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, plusieurs religions étaient fortement représentées en Pologne : les minorités substantielles juive, protestante et chrétienne orthodoxe ont coexisté durant plusieurs siècles avec la majorité catholique.

Mais, en raison de l’holocauste, de l’expulsion et de la fuite des populations allemandes et ukrainiennes après la Deuxième Guerre mondiale, la Pologne est devenue primordialement catholique.

En 2011, 87,0 % de la population était catholique, contre 1,3 % d’orthodoxe, 0,4 % de protestants et 0,3 % de Témoins de Jéhovah.

Avec un taux de pratique religieuse de 40 %, la Pologne est l’un des pays les plus religieux en Europe.

L’islam est très peu présent en Pologne, les statistiques officielles font état de seulement 20 000 musulmans.

À Gdańsk, au dire de notre guide, 92 % de la population est catholique et entre 40 et 45 % d’entre eux sont pratiquants. Des chiffres en tout point semblables à l’ensemble du pays.

Vocabulaire
Se présenter en polonais est simple. Il suffit de prononcer « Nazéva’m S’é ». Normalement, la personne vous répondra « Miwo mi », ce qui signifie enchanté.

Il serait alors de mise de dire « Yâ tèch », ce qui veut dire « moi aussi ».

À suivre
Croisière sur la rivière Motława… qui nous mènera au mémorial de Westerplatte, là où la Deuxième Guerre mondiale a commencé!

La goélette Czarna Perla, Gdańsk, Pologne

Photo ci-dessus : La goélette « Czarna Perla », la Perle noire… sur laquelle nous embarquons. Le navire est amarée tout près de notre hôtel et de la fameuse grue médiévale!

Bibliographie

Atlas en fiches, Pologne, Gdańsk, Vistule, Économie de la Pologne, etc., Éditions Atlas, 2008;

Encyclopédie libre Wikipédia Pologne, Gdańsk, Malbork, Vistule et plusieurs autres pages;

Découvrir Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

Gdansk, La Voie Royale, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 18 pages;

Les incontournables des Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

C’est à Gdańsk que tout a commencé, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2016, 28 pages;

Guide de conversation Polonais, Édition Lonely Planet, 2016, 252 pages;

Le Patrimoine mondial de l’UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Petit futé - Pologne, Petit Futé, 2015, 480 pages.

Remplis sous: Pologne, Voyages Mots clés: ,
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant