7
Mai/16
1

Le mot du jour : bronca

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

SEDSC_6877Vendredi 6 mai 2016

Source de la recherche
Le titre suivant d’un texte de Stéphane Baillargeon publié dans Le Devoir du 2 mai 2016 : «Sexisme et autres broncas ordinaires».

Définition
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit le nom féminin bronca comme suit :

«Protestation vive du public dans une corrida.»

Et Antidote ajoute que par extension, il s’agit de tout mouvement collectif de réprobation, tollé. »

Ex. : Une décision qui a provoqué la bronca.

Le Grand Robert de la langue française propose la définition « concert de huées » pour bronca.

Il précise par ailleurs que le mot bronca est un mot espagnol passé dans l'usage des corridas en France, dès 1980.

Assez curieusement, le dictionnaire en ligne USITO ne traite pas le mot bronca.

Photo ci-dessus de Jacques Lanciault, Séville, Espagne, 2014

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bronca = manifestation de la foule demandant une mise à mort

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant