1
Jan/16
1

Le mot du jour : cuniculteur ou cuniculiculteur

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

1375314Vendredi 1er janvier 2016

Source de la recherche
Le paragraphe suivant, tiré d’un texte de Stéphanie Bérubé, publié dans le quotidien La Presse plus du 20 décembre 2015 :

«Après des années très difficiles, la production de lapin reprend du poil de la bête au Québec. Cette viande de spécialité est mieux connue des consommateurs, ce qui pousse des agriculteurs à s’intéresser à sa production. Il y avait 25 cuniculteurs commerciaux québécois l’année dernière, il y en aura entre 35 et 40 à la fin de cette année, estime le Syndicat de producteurs de lapins du Québec.»

Définition
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit le nom féminin cuniculture comme suit : « Élevage du lapin. »

Toutefois, le nom cuniculteur, pour la personne qui élève des lapins, n’est pas présenté dans le dictionnaire Antidote.

Le Grand Robert de la langue française précise, quant à lui, que l’élevage de lapin se nomme la cuniculture ou la cuniculiculture. « Le Robert » ajoute que celui qui élève des lapins est le cuniculiculteur ou le cuniculteur.

L’encyclopédie libre Wikipédia propose une définition intéressante de la cuniculture ou de la cuniculiculture :

« La cuniculture (ou cuniculiculture) est l'élevage des lapins domestiques. Elle s'est développée à partir du Moyen Âge en Europe, mais n'a réellement pris son essor dans le monde que récemment.

Elle a pour objet principal la production de viande, et parfois celle de poils (lapins angoras) ou de fourrure, voire l'approvisionnement de laboratoire en animaux pour leurs expérimentations. C'est également un élevage de loisir pour certains, qui présentent leurs animaux de race pure lors de foires et d'expositions. Depuis peu, le lapin est élevé aussi comme animal de compagnie.

Photo ci-dessus a été publiée sur lamontagne.fr accompagnant un texte titré : « Le 16e National de cuniculture a lieu ce week-end »

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. could I read this in English? I’m really interested in rabbit rearing on a large scale and from the images I’ve seen I have a feeling I’d learn a lot from you .

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant