29
Oct/15
0

Blue Jays : Alex Anthopoulos s’en va

Revue de presse

Agence QMI, Journal de Montréal, 29 octobre 2015

Alex Anthopoulos

TORONTO | Le directeur-gérant des Blue Jays de Toronto Alex Anthopoulos quitte son poste, a rapporté Sportsnet jeudi matin.

Le Montréalais d’origine, dont le présent contrat venait à échéance samedi, a rejeté un nouveau pacte de cinq ans. Son départ ne serait pas lié à un différend financier, selon Sportsnet.

Photo ci-dessus : Alex Anthopoulos (Photo de Joël Lemay/AGENCE QMI

Les Blue Jays ont un nouveau président et chef de la direction, Mark Shapiro, qui a été embauché en août afin de remplacer Beeston à la fin de la saison 2015. Celui-ci entrera officiellement en poste le 1er novembre, mais serait arrivé dans le giron de l'équipe en début de semaine.

«Après une saison 2015 des plus excitantes, Alex Anthopoulos a malheureusement décidé qu’il ne serait pas de retour avec les Blue Jays en 2016. Alex a fait un travail incroyable et a placé l’organisation en bonne position pour le futur, a commenté Beeston par voie de communiqué. Il peut être fier de ce qu’il a accompli et bien que nous ne savons pas ce qui l’attend, nous savons que peu importe où il ira, il connaîtra beaucoup de succès.

Les Blue Jays viennent de connaitre l’une des meilleures saisons de leur histoire, remportant le titre de section grâce à une fiche de 93-69. Ils se sont inclinés en six matchs en finale de la Ligue américaine devant les Royals de Kansas City. Ils avaient auparavant défait les Rangers du Texas en cinq rencontres.

Une fiche gagnante
Lors de son bilan de fin de saison, Anthopoulos, 38 ans, avait été questionné concernant son avenir, mais il avait refusé d’en parler.

«C’était mon désir de laisser passer les éliminatoires afin d’éviter les distractions», a-t-il résumé, estimant que la conférence de presse de lundi ne devait pas non plus servir à négocier son prochain contrat.

Sous les ordres d'Anthopoulos, les Jays ont montré un dossier de 489-483. Il était en poste depuis le 3 octobre 2009, à la suite du congédiement de J.P. Ricciardi.

Avant d'atteindre les séries éliminatoires cette année, le DG avait mené les Blue Jays à trois quatrièmes places et à un cinquième rang dans leur section.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant