14
Déc/14
0

L’expression du jour : levée de boucliers

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

imagesDimanche, 14 décembre 2014

Source de la recherche
Le paragraphe suivant d’un texte de François Lévesque publié dans le quotidien Le Devoir du 13 décembre 2014:

«La fermeture du costumier de Radio-Canada et la levée de boucliers qui a suivi ont mis en exergue l’importance du costume dans l’imaginaire culturel. En trois textes, Le Devoir fait le point sur ce grand négligé — longtemps sous-estimé, encore dispersé — qui cherche sa place dans nos mémoires muséales.»

Définition
Le site Internet www.Expressio.fr, le dictionnaire des expressions françaises décortiquées, nous propose une définition et surtout une explication quant à l’origine de l’expression levée de boucliers :

Sens
Une démonstration collective d'opposition.

Origine
Si on parle de boucliers, c'est probablement que l'origine de l'expression remonte à loin dans le temps, à l'époque où cet accessoire de guerre était encore largement utilisé.

Et, effectivement, c'est à l'Antiquité, au temps des Romains, que nous allons brièvement nous promener.

L'Académie française nous dit qu'en ces temps-là, une levée de boucliers était une démonstration par laquelle les soldats romains manifestaient leur opposition aux volontés de leur général.

Ce serait donc du souvenir de cette opposition collective que l'expression serait née au milieu du XVe siècle.

Le dictionnaire Le Grand Robert de la langue française propose une définition très semblable :

«Démonstration par laquelle les soldats romains exprimaient leur résistance aux volontés de leur général.

Au sens figuré, l’expression signifie : démonstration, attaque à main armée, ou démonstration d'opposition.»

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant