6
Juin/12
1

Le Capitole de Toulouse, sa grande place, sa galerie d’arcades, sa cour Henri IV et son théâtre!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 52e d’une série de reportages relatifs à un superbe périple qui nous a menés, au printemps 2012, à Barcelone en Espagne… puis dans le sud de la France, tout d’abord à Avignon, puis à Arles, à Nîmes, au pont du Gard, à Toulouse…

Théâtre du Capitole, Toulouse, France

Toulouse, France, jeudi 17 mai 2012 – Hier, nous avons pris un premier contact avec la ville de Toulouse. Aujourd’hui, nous commençons notre programme de visites et à tout seigneur, tout honneur, notre premier rendez-vous est avec ce que tous considèrent comme le cœur de Toulouse, son symbole, le Capitolium.

Ce superbe édifice, qui abrite l’Hôtel de Ville, une cour intérieure et le Théâtre de Toulouse, est partie intégrante d’un ensemble qui comprend une grande place entourée de belles bâtisses, dont une longue galerie d’arcades. Impressionnant!

Photo ci-contre : Une superbe fresque illumine le grand escalier du théâtre du Capitole à Toulouse. Elle a été réalisée par l’artiste contemporain Jean-Paul Chambas durant l’été de 1997 dans les ateliers de fabrication de décors du théâtre.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Après une petite visite à l’épicerie, histoire de s’assurer que nous avons des provisions pour demain, car aujourd’hui, jour de l’Ascension, est jour férié en France et tout ou presque est fermé à Toulouse à compter de midi.

Nous partons pour nos visites de la journée à 9 h 30. C’est venteux et frais ce matin. En fait, le mercure n’indique que 16 degrés Celsius.

Reprenant le même chemin qu’hier après-midi, nous nous rendons sur la place du Capitole. Il y aura encore des kiosques sur la grande place aujourd’hui, mais pour l’heure, ils n’en sont qu’à l’installation, ce qui me donne l’occasion de prendre quelques photos.

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Le Capitole est un très bel édifice de 107 mètres de long… avec plusieurs fenêtres bleues, une balustrade en fer forgé or et bleu et une horloge au centre. Les huit colonnes de marbre rose que nous apercevons sur la partie centrale de l’édifice symbolisent les huit capitouls qui siégeaient au conseil municipal. L’édifice a été érigé de 1750 à 1760. Il abrite aujourd’hui, l’Hôtel de Ville et le théâtre du Capitole.

Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Sur le sol, au centre de la place du Capitole, une place mesurant 12 000 mètres carrés qui ne contient aucune construction si ce n'est qu’elle présente au sol une croix occitane. Une croix que l’on voit bien sur cette photo provenant du site Internet Wikipédia du Capitole.

La galerie des arcades
À l’opposé de l’édifice du Capitole se trouve une galerie d’arcades construites entre 1851 et 1854, dont les plafonds à caissons ont été décorés de fresques réalisées en 1997 par Raymond Moretti. Ces fresques représentent des moments et des hommes-clés de l'histoire de Toulouse.

Galerie des Arcades, Le Capitole, Toulouse, France

Galerie des Arcades, Le Capitole, Toulouse, France

Photos ci-dessus : La galerie des Arcades du Capitole.

Galerie des Arcades, Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Une des fresques du plafond de la galerie des Arcades où l’artiste, Raymond Moretti, a voulu rendre hommage à « La brique » : « Crue ou cuite, crépie ou nue, c'est, depuis l'antiquité, le matériau favori des bâtisseurs toulousains. Reflétant chaleur et lumière, elle donne sa couleur à la ville. »

Galerie des Arcades, Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : La galerie des Arcades abrite de nombreux commerces, dont « Le Café Albert », un des cafés les mieux cotés de la ville rose.

Galerie des Arcades, Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Une des superbes petites rues de Toulouse qui aboutissent sur la place du Capitole, la rue de Taur.

Le Capitole
Le Capitole est le monument emblématique de Toulouse. Sa construction s’est échelonnée sur plus de 200 ans. Il abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole. Sa grande façade de 800 mètres date du XVIIIe siècle.

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Les huit colonnes de la façade du Capitole représentent les huit capitouls de Toulouse. Les capitouls sont des habitants élus par les différents quartiers de la ville de Toulouse pour constituer le conseil municipal de la cité.

La cour Henri-IV
Nous entrons par le portail de l'hôtel de ville, situé dans la façade principale et arrivons dans une cour intérieure. C’est la Cour Henri IV.

Cour Henri IV, Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : La cour Henri IV, porte d'entrée du Capitole de Toulouse.

Théâtre du Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Sur le sol de la place Henri IV, une plaque rappelle que le duc de Montmorency a été exécuté à cet endroit le 30 octobre 1632!

L’intérieur du Capitole
Nous entrons et nous nous retrouvons devant « Le grand escalier », où se trouve au pied de celui-ci, le buste de Jean Jaurès. Cet escalier date de 1674 et est décoré d'une peinture de Jean-Paul Laurens datant, elle, du XIXe siècle.

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Buste de Jean Jaurès, qui fut, nous apprend l’encyclopédie libre « Wikipédia », un homme politique français mort assassiné à Paris le 31 juillet 1914. Il était un grand orateur et un parlementaire socialiste qui s’est illustré par son pacifisme et son opposition au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Le grand escalier du Capitole de Toulouse donne accès à des salles somptueusement décorées.

Nous entrons dans la salle Gervais du nom de l’artiste Paul-Jean Gervais qui décora cette salle avec des allégories de l'Amour. Des tableaux montrant l’amour à 20 ans, à 40 et à 60 ans. Au plafond quatre nymphes incarnent la grâce, la pureté, l’innocence et la fidélité.

Puis, nous passons à la salle Henri Martin, dont dix immenses toiles du peintre Henri-Martin décorent les murs. Nous admirons entre autres : « Le Pont-Neuf », « Les bords de la Garonne », « L’été », « La Garonne et les amoureux » et « L’automne ».

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : La salle Henri-Martin.

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Le guide du Capitole de Toulouse dresse une très précise description de la toile « Les rêveurs ou les promeneurs » d’Henri Martin : « La scène se déroule sur la rive gauche de la Garonne, non encore endiguée. Sur la rive droite, à gauche, on aperçoit la basilique Notre-Dame La Daurade. De gauche à droite sont représentés Gilbert Martin, fils aîné du peintre, et son frère René Martin, Bellery-Desfontaines, peintre décorateur, Jean-Paul Laurens, William Viénot, de la Bibliothèque Nationale, Henri Marre, peintre, madame et monsieur Henri Martin, un inconnu, le peintre vénézuélien Emilio Boggio et finalement Jean-Jaurès, avec le canotier et les mains derrière le dos. »

Nous entrons dans la salle des Illustres où le plafond et les murs sont de toute beauté. Il y a d’autres grandes peintures, dont une intitulée « Le Cardinal de Brienne », une réalisation de E. Debat-Ponsan.

Cette salle mesure 60 mètres de long et 9 mètres de large. Son nom de « Salle des Illustres » lui vient des nombreux bustes de célébrités toulousaines qui la décorent.

Le Capitole, Toulouse, France

Le Capitole, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Le superbe plafond de la « Salle des Illustres ».

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Une des statues de la « Salle des Illustres ».

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Une œuvre de Henri Rachou, artiste-peintre du XXe siècle, intitulée « La Belle Paule », une dame toulousaine du XVIe siècle, de son vrai nom Paule de Viguier, connue pour sa beauté.

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Une des œuvres décorant la salle des illustres du Capitole de Toulouse. Une toile d’Édouard Debat-Ponsan qui représente une visite du cardinal Loménie de Brienne au sculpteur François Lucas en 1775.

Le Capitole, Toulouse, France

Le Capitole, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Des nymphes sont représentées au-dessus des chapiteaux.

Le Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Une dernière toile que nous avons admirée avant de sortir du Capitole.

Le Théâtre du Capitole
Nous sortons à 10 h 45 et entrons pratiquement aussitôt au Théâtre du Capitole qui fait partie de l’édifice. Il a été restauré en 1996.

Reconnu aujourd’hui comme une des « Grandes scènes internationales », le prestigieux « Théâtre du Capitole » se présente sous la forme d’un « théâtre à l’italienne ». Sa grande salle peut accueillir 1,156 amateurs d’art lyrique et de ballet. Malheureusement, nous n’aurons pas la chance de voir cette salle.

Théâtre du Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : L’entrée du Théâtre du Capitole.

Théâtre du Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Gros plan de la superbe fresque qui illumine le grand escalier du théâtre du Capitole à Toulouse. Elle a été réalisée par Jean-Paul Chambas, un artiste français né en 1947, durant l’été de 1997 dans les ateliers de fabrication de décors du théâtre.

Il y a tout d’abord une salle avec plusieurs photographies de la place du Capitole à des époques différentes. Nous voyons aussi deux photos faisant référence au meurtrier de Toulouse de mars 2012.

Nous montons au deuxième étage où on présente une exposition du photographe, réalisateur, journaliste et scénariste français Raymond Depardon, qui est intitulée « La terre des Paysans ».

Puis, tout à côté, nous entrons dans « L’espace écureuil », un centre d’arts contemporains, dont tout comme pour l’exposition de Raymond Depardon, l’entrée est gratuite.

Il y a un mobile géant dans l’entrée, un mobile réalisé par des enfants au moyen d’objets recyclables! Sur chaque œuvre le nom de l’école et de la classe sont indiqués. Il y a plusieurs objets hétéroclites axés sur le recyclage. Le moins que l’on puisse dire c’est que les enfants ne manquent pas d’imagination. Il y a certainement beaucoup d’heures de travail dans ces réalisations.

 Espace Écureuil, Théâtre du Capitole, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Exposition de mobiles réalisés par des enfants au moyen d’objets recyclables.

Cette exposition fait partie des projets pédagogiques du service éducatif de la fondation « Espace Écureuil ».

Nous sortons à 11 h 35 et entrons dans un resto sur la place du Capitole, « la Brasserie Le Florida » pour prendre un café!

À suivre…
Le Musée des Augustins qui abrite le Musée des Beaux-Arts de Toulouse.

Le Musée des Augustins, Toulouse, France

Photo ci-dessus : L'entrée du Musée des Augustins. Ce bâtiment construit entre 1309 et 1396 abrite le Musée des Beaux-Arts de Toulouse!

Bibliographie
Atlas en fiches, Ville de Toulouse, Région Midi-Pyrénées, la Garonne, les canaux de France et le tourisme en France, Éditions Atlas, 2008;

Encyclopédie libre WikipédiaToulouse et plusieurs autres pages;

Guide Lonely Planet, Toulouse en quelques jours, Hervé François, Lonely Planet, 2010, 160 pages;

Toulouse, Éditions MSN, 2003, 32 pages;

Le Patrimoine mondial de l'UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages.

Remplis sous: France, Voyages Mots clés: ,
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. j’y étais mercredi que de beauté dommage qu’il pleuvait et qu’à cause du plan vigipirate certains lieux étaient inaccessibles et puis on commençait à monter les tentes pour le marché de Noël malgré ces inconvénients je me suis régalée à visiter la vieille ville une merveille

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant