3
Juin/10
3

La basilique Saint-Pierre de Rome… un véritable coffre aux trésors!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 36e d'une série de reportages sur un magnifique périple en Italie effectué en 2008!

La basilique Saint-Pierre de Rome vue d’un pont sur le Tibre, Rome, Italie.

Rome, Italie, vendredi 24 octobre 2008 — Ultime visite de cette dernière journée à Rome en conclusion de ce merveilleux voyage en Italie! C’est comme si nous avions gardé le meilleur pour le dessert! Le Vatican et la basilique Saint-Pierre de Rome! Puis avant de plier bagage, une petite promenade en amoureux sur le boulevard des forums romains. Le tout se terminant en soirée par un souper d’anniversaire en l’honneur de Céline avec nos amis Carole et Claude. Wow!

Notre photo : Sur un pont qui enjambe le Tibre, sans que nous nous y attendions, au loin nous avons aperçu la basilique Saint-Pierre de Rome.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Après avoir vu la fontaine de Trévi, le Panthéon, l’église Saint-Louis-des-Français et la place Navone, nous marchons en direction du Tibre, le troisième plus long fleuve d’Italie après le Pô et l’Adige. Un des nombreux ponts qui l’enjambent nous permet de le traverser.

D’un petit pont sur le Tibre on voit la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Nous voici sur un pont qui enjambe le Tibre. Comme tous les « fleuves » que nous avons vus en Europe, il est étroit… évidemment si on le compare à notre fleuve Saint-Laurent.

Notre petite promenade nous mène au car qui nous attend sur la Piazza del tribunale. Il nous conduit rapidement à la place Saint-Pierre où nous arrivons un peu avant 12 h 30.

Quadrige au sommet du Palazzo Di Giustizia, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Quadrige au sommet du Palazzo Di Giustizia, sur la piazza del tribunale.

Palazzo Di Giustizia, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et cette magnifique sculpture.

Sculture de César, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Nous croisons cette magnifique sculpture… sur une rue où la circulation est particulièrement lourde.

Vivement, nous prenons place dans la déjà très longue file d’attente des touristes qui patientent pour entrer dans la basilique. Nous sommes en plein soleil. Le système de sécurité est digne de celui d’un aéroport, ce qui évidemment ralentit considérablement le rythme d’entrée de la foule.

Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La voilà la file d’attente!

Colonnade de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Une petite partie de la fameuse colonnade de la basilique Saint-Pierre de Rome!

La basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : L’imposante basilique Saint-Pierre de Rome!

La basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Plan rapproché de la décoration superbe d’une des deux horloges de coin de la façade de la basilique Saint-Pierre.

Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Durant notre attente, le spectacle offert par les touristes était haut… en émotion!

Le portail d’entrée de la basilique est en bronze et il est gardé par les zouaves pontificaux. Nous ne pouvons utiliser ce portail, car il est réservé aux grandes personnalités de ce monde, et ce, puisqu’il mène directement au « trône » du pape.

Normalement, à la mort d’un pape ce portail est aussitôt fermé. L’exception fut la mort de Jean-Paul II. Par mesure de sécurité, la direction du Vatican a attendu l’arrivée des renforts policiers venant de partout en Italie avant d’annoncer la mort du pape et de fermer le portail.

Portail principal de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Portail principal de la basilique Saint-Pierre de Rome!

Après avoir franchi les contrôles de sécurité, nous prenons la direction de la basilique Saint-Pierre. Avant d’y pénétrer, nous nous arrêtons quelques instants pour admirer la porte sainte, une porte qui ne s’ouvre que tous les 25 ans!

La basilique Saint-Pierre, c’est la plus grande basilique au monde. Sa construction a nécessité plus de 100 ans, soit de 1506 à 1627. Elle compte 186 mètres de long et 10 000 mètres carrés de superficie. C’est là que se trouvent les tombeaux de Saint-Pierre, de Saint-Paul et de nombreux papes.

Sous la cathédrale, il y a la vieille basilique et en dessous de celle-ci, il y a un cimetière.

Tout l’intérieur est décoré de mosaïques. Il n’y a aucun tableau, seulement des mosaïques. C’est superbe.

Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Dès notre entrée dans la basilique Saint-Pierre, nous sommes émerveillés!

Nous arrivons devant la chapelle où protégée par une vitre nous pouvons admirer « La Pietà de Michel-Ange », une sculpture ayant servi de carte de visite à l’artiste alors âgé de 23 ans. Il s’agit de la Vierge Marie, la mère de Jésus, berçant son fils adulte sur ses genoux. La mère a un visage triste. Les critiques ont été nombreuses quant à ce visage de Marie, qui selon plusieurs est trop jeune pour bien représenter la mère de Jésus. Ce qu’il faut savoir, c’est que Michel-Ange a perdu sa mère alors qu’elle était très jeune. Il a donc rendu hommage à celle-ci reflétant son visage dans les traits de la vierge Marie. Pour lui, la tristesse de Marie n’était en rien reliée à la mort de son fils, mais plutôt dirigée au genre humain, car Marie savait que son fils allait ressusciter.

C’est la seule sculpture que Michel-Ange a signée. Elle est sous verre, car en 1972 un hurluberlu a vandalisé la précieuse statue.

La Pietà de Michel-Ange, Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La superbe « Pietà » de Michel-Ange. Magnifique!

Michel-Ange a réalisé trois autres « pietàs » au cours de sa longue vie d’artiste, dont une où l’on voit l’enfant Jésus glisser des mains de la vierge. C’est celle qui a servi de monument funéraire à la reine Christine de Suède.

Il y a foule dans la basilique, comme probablement tous les jours, alors que nous poursuivons nos découvertes.

Statue du pape Innocent II, Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La statue du pape Innocent II!

Le monument funéraire de Grégoire XIII, Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Le monument funéraire de Grégoire XIII.

Le corps momifié du pape Jean XXXIII, Basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Sous l’autel de Saint-Jérôme repose le corps du pape Jean XXIII, que nous voyons particulièrement bien, car il est momifié.

On attire notre attention sur la coupole centrale de la basilique qui fait 42 mètres de diamètre! Une coupole à quatre piliers. C’est Michel-Ange qui l’a décorée, ce fut sa dernière œuvre. Il est décédé à l’âge de 89 ans! Ce qui est très vieux, car à l’époque, la moyenne d’âge des hommes était de 60 ans.

La coupole de la basilique Saint-Pierre de Rome, décorée par Michel-Ange, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La coupole de la basilique Saint-Pierre de Rome, décorée par Michel-Ange.

Et tout au centre, il y a un magnifique baldaquin… de 29 mètres de hauteur! Il abrite un autel réservé exclusivement au pape.

Le baldaquin de la basilique Saint-Pierre de Rome, une œuvre du Bernin, Rome, Italie.

Le baldaquin de la basilique Saint-Pierre de Rome, une œuvre du Bernin, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Le baldaquin baroque de la basilique Saint-Pierre de Rome, une œuvre gigantesque que le Bernin a réalisée en 1624.

Le maître-autel de la basilique Saint-Pierre de Rome, une œuvre du Bernin, Rome, Italie.

Le maître-autel de la basilique Saint-Pierre de Rome, une œuvre du Bernin, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Derrière le baldaquin, on retrouve le maître-autel de la basilique Saint-Pierre de Rome.

Nous voyons également la statue de Sainte-Hélène, mère de Constantin, celles de divers saints ayant fondé des ordres religieux, la statue de Sainte Véronique, le monument funéraire d’Alexandre VII, dit le pape très sage. Il avait tenté de réunir les églises catholique et anglicane en 1640. C’est un monument de marbre rouge.

Statue de Sainte-Hélène, basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Statue de Sainte-Hélène, basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Statue de Sainte-Hélène.

Il y a tant de merveilles à admirer :

La chapelle grégorienne dédiée à Saint-Joseph et ses tableaux qui ressemblent à s’y méprendre à des peintures ou à des fresques! Mais il n’y a que des mosaïques dans cette basilique!

Nous voyons également le monument funéraire dédié à Pie VII… le dernier tableau de Raphaël, toujours en mosaïque… le monument funéraire du pape Innocent XI, lui qui était pape quand Christophe Colomb s’embarqua pour l’Amérique… le monument funéraire dédié au dernier Stuart, avec deux anges qui l’entourent! Vraiment, c’est très beau.

Trésors de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Trésors de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Trésors de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Trésors de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Trésors de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Trésors de la basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photos ci-dessus : La basilique Saint-Pierre de Rome renferme des milliers de trésors.

Garde pontifical, basilique Saint-Pierre de Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Au sortir de la basilique Saint-Pierre, un des gardes pontificaux était toujours à son poste et de fort bonne humeur.

Nous sortons de la basilique à 13 h 45 et reprenons le car à 14 h 15. Une quinzaine de minutes plus tard, nous sommes de retour à l’hôtel. Nous allons dîner, tous les deux, dans un petit restaurant-terrasse tout près. Petite salade et une pizza.

Puis, nous y allons d’une petite promenade en amoureux direction les forums impériaux, le monument de Victor-Emmanuel II, le Colisée et l’église Saint-Pierre aux liens… pour prendre quelques photos… comme si nous n’en avions pas assez prises.

Les forums romains, Rome, Italie.

Les forums romains, Rome, Italie.

Les forums romains, Rome, Italie.

Les forums romains, Rome, Italie.

Les forums romains, Rome, Italie.

Les forums romains, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Les forums romains vus de la rue.

Monument à Victor-Emmanuel II, Rome, Italie.

Monument à Victor-Emmanuel II, Rome, Italie.

 Monument à Victor-Emmanuel II, Rome, Italie.

Monument à Victor-Emmanuel II, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Le monument de Victor-Emmanuel II qui fut érigé pour célébrer l’indépendance italienne.

Le Colisée, Rome, Italie.

Le Colisée, Rome, Italie.

Le Colisée, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Le magnifique colisée.

L’Arc de triomphe de Constantin, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : L’Arc de triomphe de Constantin, tout à côté du Colisée.

Le Moïse de Michel-Ange, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Le Moïse de Michel-Ange, sculpté à la demande du pape Jules II.

Nous revenons à la chambre à 18 heures… encore une fois épuisés.

Notre hôtel, le Grand Hôtel Palatino, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Notre hôtel, le Grand Hôtel Palatino.

Ce soir, nous soupons avec Carole et Claude dans un petit restaurant situé derrière notre hôtel, « Le Ragno D’oro ». Nous partageons vin blanc, riz au maïs, prosciutto melon, filet de porc, spaghetti carbonara. Et évidemment, nous levons notre verre à Céline, dont c’est l’anniversaire de naissance. Une très agréable soirée, même si la nourriture était plutôt ordinaire.

Céline et moi, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Céline et moi au « Le Ragno D’oro » de Rome.

Céline et moi, Rome, Italie.

Photos ci-dessus : Céline Carole et Claude au dernier soir de ce merveilleux voyage en Italie.

Nous sonnes de retour à la chambre à 23 h 15. Mais avant de nous coucher, il faut tout remballer, car toute bonne chose ayant une fin, nous reprenons l’avion demain matin pour revenir au pays… pour un peu moins d’une année toutefois, car dès le 8 octobre 2009, nous serons de retour en Italie, cette fois-ci pour visiter le nord du pays, et ce, en commençant par Milan.

C’est à suivre…

Remplis sous: Italie, Voyages Mots clés: , ,
Commentaires (3) Trackbacks (0)
  1. Vous avez fait de très belles photos… J’habite Rome depuis plus de 40 ans et j’ai apprécié votre « reportage »… J’ai comme l’impression que vous avez aimé !!!

  2. Bonjour à vous. Je pense que vous avez fait une « petite » erreur en indiquant que la baldaquin mesurait 109 mètres de haut ^^ …..à part cela, très belles photos, merci à vous !

  3. Bonjour, un grand merci de votre commentaire. Effectivement, la hauteur est de 29 mètres.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant