18
Sep/08
3

Tomar : un château de l’Ordre des templiers… et la découverte de l’art manuélin!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Ce texte constitue le 15e d'une série de reportages sur un magistral voyage au Portugal effectué au mois de septembre 2007.

Une fenêtre typiquement manuéline. La fenêtre de Tomar, Portugal.

Tomar, Portugal, lundi 3 septembre 2007 - Quel jour faste en belles découvertes! L’Université et les deux cathédrales de Coimbra pour amorcer la journée, le très intéressant site archéologique de Conímbriga en fin de matinée, un succulent pique-nique improvisé au zénith du jour, puis maintenant Tomar, en fin d’après-midi, avec la visite de l’impressionnant château des templiers où se dresse le Covento de Cristo, le couvent du Christ, le haut lieu de l’architecture manuéline et finalement au coucher du soleil, succulent repas et repos du guerrier, bien mérité, au sein de la superbe pousada « Conde de Ourem »!

Notre photo : La fenêtre de Tomar! Une fenêtre typiquement manuéline où l’on retrouve une profusion de motifs marins : algues, coraux et coquillages, cordages, chaîne, mais aussi des arbres et des racines. Elle a été sculptée entre 1510 et 1513!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Nous arrivons à Tomar en milieu d’après-midi, un peu en retard sur l’horaire prévu, car la ville tout entière semble s’être transformée en un vaste chantier de construction. Notre guide locale, Manuela, nous attend à une dizaine de minutes de marche du lieu de notre première visite, le covento de Cristo, le couvent du Christ. Il est situé à l’intérieur des fortifications d’un magnifique château érigé par l’Ordre des templiers au XIIe siècle, un château qui domine la ville.

Il fait très chaud, le mercure indique 35 beaux degrés Celsius, et nous devons marcher pour atteindre l’entrée du château. La muraille des fortifications est très haute, c’est très impressionnant. Elle nous cache même du soleil fort heureusement.

Les fortifications du château des templiers à Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Une vue des immenses fortifications qui entoure le château des templiers à Tomar.

Les fortifications du château des templiers à Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Voici notre groupe tous près d’une des portes d’entrée du château des templiers.

L’immense porte donnant accès au château des templiers à Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Les grilles de l’immense porte donnant accès au château des templiers étaient ouvertes… nous entrons à l’intérieur des fortifications.

L’immense porte donnant accès au château des templiers à Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : La fameuse porte vue de l’intérieur des fortifications.

La rotonde, l’église des Templiers, aussi nommée la Charola, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Le premier édifice que nous voyons est la rotonde, l’église des Templiers, aussi appelée « La Charola ». Nous la visiterons un peu plus tard en après-midi.

Murs de décorations manuélines à l’intérieur du château des templiers à Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Les murs à l’intérieur des fortifications sont couverts de décorations manuélines.

Fondé en 1162 par le grand maître des templier le Covento de Cristo a subi de nombreuses modifications entre le XIIe et le XVIe siècle. Il est formé de plusieurs cloîtres et de plusieurs églises. Des moines-chevaliers de l’Ordre du Christ, soumis à la règle cistercienne, y ont établi leur siège en 1357.

Nous entrons par une porte latérale et nous arrivons dans une grande cour intérieure où il y a une belle végétation. C’est le premier cloître. Il date du XVe siècle. Il y a des azulejos sur les murs et des carreaux de céramique entourent les arbres.

La cour intérieure du premier cloître du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Nous pénétrons dans le premier cloître!

Azulejos sur les murs du premier cloître du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Les murs du cloître sont couverts d’azulejos!

Colonnes du cloître du couvent du Christ décoré de sculpture manuéline, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Les colonnes du cloître du couvent du Christ sont décorées de sculpture de style manuélin.

Nous quittons le premier cloître pour aussitôt entrer dans le suivant, celui des ablutions, avec ses quatre bassins pour les travaux domestiques et ses puits. Contrairement au premier, ce cloître est construit sur deux étages. Tout autour de la galerie du cloître, il y a encore des carreaux d’azulejos. Tout à côté, il y a le château fortifié.

Azulejos sur les murs d’un des cloîtres du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Azulejos représentant des scènes de la vie du Christ.

Azulejos sur les murs d’un des cloîtres du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : La naissance de Jésus!

Azulejos sur les murs d’un des cloîtres du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Des azulejos aux couleurs magnifiques.

Vu de la rotonde et de son clocher de l’intérieur d’un des cloîtres du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Lorsque l’on regarde vers le ciel au-dessus du cloître, on aperçoit la rotonde et son clocher.

Nous entrons dans une petite chapelle, ayant appartenu à une famille privée, puis dans une sacristie et finalement nous voici devant la « Charola », la rotonde, l’église des Templiers!

L’oratoire des Templiers, la Charola, aussi appelé la rotonde, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : L’impressionnant mur de l’oratoire des Templiers, la Charola, aussi appelée la rotonde.

L’oratoire des Templiers, La Charola, aussi appelé la rotonde, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Avec des fenêtres percées dans des murs particulièrement épais!

Nous entrons dans l’église où la rotonde est superbe. Cette rotonde est le cœur du monastère. Elle est a été copiée sur le Saint-Sépulcre de Jérusalem.

Intérieur de l’église des templiers, La Charola, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : À l’intérieur, l’église des templiers, la Charola, est richement décorée.

Intérieur de l’église des templiers, La Charola, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Des peintures qui doivent être restaurées ornent les murs de l’église des templiers.

Une statue montrant un Jésus ensanglanté. La Charola, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Une statue montrant un Jésus ensanglanté.

Église manuéline sise à côté de La Charola, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Une église manuéline a été construite tout à côté de la Charola.

Puis, nous aboutissons dans un troisième cloître, où Philippe 1er, premier roi portugais de la dynastie des Habsbourg a été couronné.

Des armoiries sculptées dans le granit. Couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Des armoiries sculptées dans le granit.

Des murs couverts de décorations. Couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Des murs couverts de décorations.

Nous continuons notre visite en traversant un couloir où, de chaque côté, il y a les cellules numérotées des moines. C’est le grand dortoir. Nous pouvons observer l’intérieur d’une cellule : c’est assez grand avec une fenêtre et un banc en granit devant celle-ci.

Un des cloîtres du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Un des cloîtres du couvent du Christ.

Une fontaine dans un des cloîtres du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Un autre cloître avec une fontaine au centre de la cour intérieure.

Nous entrons finalement dans le dernier cloître prévu à notre visite, celui de Santa Barbara, où se trouve, sur le mur extérieur, la fameuse fenêtre manuéline dont tous les guides de voyage soulignent la présence. C’est une fenêtre gigantesquement décorée, toutes les générations y sont représentées. Cette fenêtre représente aussi bien la richesse que la décadence du Portugal.

C’est du plus pur style manuélin où l’on retrouve une apparence de vagues et de cordages, des pois et des ananas.

Une fenêtre typiquement manuéline. La fenêtre de Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Une fenêtre typiquement manuéline. La fenêtre de Tomar.

Une fenêtre typiquement manuéline. La fenêtre de Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Une pléthore de décorations.

Une fenêtre typiquement manuéline. La fenêtre de Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : Cette tête serait celle du navigateur Vasco de Gama!

Puis nous entrons dans la salle du réfectoire, toute en longueur, avec ses longues tables et ses bancs de bois. Évidemment, tout juste à côté se trouve la vaste cuisine avec un système de réchauffe-plats et des fenêtres de passe-plats vers le réfectoire.

La salle du réfectoire du couvent du Christ, Tomar, Portugal.

Photo ci-dessus : La salle du réfectoire du couvent du Christ.

Nous passons rapidement devant deux autres cloîtres. Celui des corbeaux où il y a une bibliothèque et une salle d’étude et celui de l’organisation alimentaire, qu’on appelle le cloître de la miche. Les pauvres y venaient une fois la semaine pour recevoir gratuitement une miche de pain.

À l’époque, sous terre, se trouvait un système d’égouts aboutissant dans le cloître des nécessaires… que nous n’avons pas visité!

La visite se termine peu après 17 heures et nous remontons dans le car… épuisés.

Nous prenons la route en direction du nord-ouest, à destination d’Ourem, une petite ville citadelle médiévale sise au terme d’un trajet d’une vingtaine de kilomètres. Pour les deux prochaines nuits, nous dormirons dans une pousada.

Nous y arrivons d’ailleurs à 18 heures. Notre autocar se gare en bas de la colline et nous montons à pied une route particulièrement escarpée sinueuse d’une centaine de mètres.

La montée vers la pousada d’Ourem au Portugal.

Photo ci-dessus : Quelques membres de notre groupe en pleine ascension vers la pousada d’Ourem.

La porte du petit village d’Ourem au Portugal.

Photo ci-dessus : Céline pose au centre de la porte du petit village fortifié d’Ourem.

On nous assigne la chambre 206, un très bel appartement avec une grande salle de bain, des peignoirs en ratine, un mini-bar et un lit des plus confortable!

Notre chambre à la pousada d’Ourem au Portugal.

Photo ci-dessus : Notre chambre à la pousada d’Ourem.

Après une petite heure de repos, nous nous rendons à la très jolie salle à dîner. Un succulent repas nous est servi : entrée de boudin, morue aux pois chiches, bon pain et mousse au chocolat et ananas pour dessert. Nous accompagnons notre repas d’une bouteille de Vinho Verde.

Belle soirée où nous nous sommes amusés et avons bien ri en compagnie des membres du groupe.

Méli-Mélo
La ville de Tomar est une ville du Ribatejo, une région qui borde le Tage, c’est d’ailleurs ce que signifie le mot Ribatejo, « sur les rives du Tage ».

Le mot Tomar, quant à lui, vient du mot arabe « tamar » qui signifie « eau fraîche ». La ville a peut-être été baptisée ainsi en raison d’un tout petit fleuve qui la traverse, le Rio Nabão.

Cette cité fut fondée en 1119 par Gualdim Pais, le premier grand maître de l’ordre des templiers du Portugal.

En 1314, le roi de France Philippe le Bel a dissout l’Ordre des templiers, de peur de leur puissance politique et militaire. Mais, au Portugal, les templiers avaient été d’un grand secours dans la reconquête et le roi Dinis négocia avec le pape la création d’un nouvel ordre militaire spécifiquement portugais : l’Ordre du Christ. Celui-ci était composé, tout comme les templiers, de chevaliers moines issus de familles riches.

La population de Tomar est inférieure à 15 000 habitants.

À suivre… Fatima, sans apparition de la Vierge!

Boutique de souvenirs, Fatima, Portugal.

Photo ci-dessus : Une boutique de souvenirs à Fatima où la vendeuse était fort sympathique.

Remplis sous: Portugal, Voyages Mots clés:
Commentaires (3) Trackbacks (0)
  1. MERCI, c’est tout à fait ce que j’ai visité cet été… j’ai beaucoup aimé

  2. Magnifique !!
    Ceci étant la 15ème dans la série , SVP , comment faire pour voir les précédentes ou les suivantes ?!
    Merci d’avance.

    C.M.

  3. Rendez-vous sur http://www.jacques.lanciault.com, choisissez la rubrique voyages, puis le Portugal, tous nos textes y sont. Merci pour les bons most

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant