19
Déc/06
0

En 2007, Éric Gagné endossera l’uniforme des Rangers du Texas

Texte de Jacques Lanciault

Éric Gagné était tout sourire aujourd'hui lors de la conférence de presse tenue par les Rangers du Texas pour annoncer officiellement l'arrivée du Québécois avec les Rangers.C’est maintenant officiel, le lanceur québécois tout étoile des Ligues majeures, Éric Gagné, agira maintenant comme releveur de fin de match des Rangers du Texas de la Ligue Américaine de baseball.

Celui qui a remporté le trophée Cy Young dans la Ligue Nationale avec les Dodgers de Los Angeles en 2003 a subi, hier, avec succès l’examen médical exigé par la direction de sa nouvelle équipe avant d’officialiser l’entente intervenue la semaine dernière. Une entente d’une seule saison qui assure à Gagné un salaire de base de 6 millions de dollars américains en 2007. De plus, des clauses de bonification pourraient permettre au Québécois, s’il retrouve son rythme de 2003, d’ajouter un autre 5 millions à ses émoluments.

Sur la photo ci-dessus, publié à la Une du site Internet des Rangers du Texas aujourd'hui, Éric Gagné est tout sourire lors de la conférence de presse annonçant officiellement qu'il devient un Rangers.

Éric Gagné portera son numéro 38 chez les Rangers du Texas.

Présenté à la presse aujourd'hui à Arlington au Texas, Éric Gagné a endossé son nouvel uniforme alors que le gérant de l'équipe, Ron Washington, a dû changer son numéro 38 pour le 37.

Conséquence directe de l’arrivée de Gagné au Texas, celui qui a agi comme releveur de fin de match pour les Rangers en 2006, Akinori Atsuka, perd son poste, et ce, même s’il a fort bien fait cumulant une fiche de 2 victoires, 4 défaites et 32 sauvetages en 36 occasions. Les Rangers lui offrent de devenir le lanceur de la huitième manche, c’est-à-dire, celui qui prépare le terrain pour l’arrivée de Gagné. C’est loin d’être certain qu’il acceptera son nouveau rôle.

Les Rangers risquent gros!
Les Rangers, qui ont compilé un dossier de 80 gains contre 82 revers en 2006, prennent un risque important en mettant sous contrat le lanceur de Mascouche. Ce dernier n’a lancé que dans deux matchs cette saison et n’a participé qu’à 14 rencontres en 2005.

Celui qui était surnommé « Game over » à Los Angeles a subi une intervention chirurgicale pour une hernie discale le 8 juillet dernier. Mais, avant cette intervention les choses n’allaient pas vraiment bien pour la grande vedette de la cité des Anges.

Opéré le 7 avril 2006 pour un nerf coincé au coude, nerf qu’on lui a d’ailleurs retiré, Gagné était revenu au jeu le 1er juin, mais avait dû déclarer forfait moins de 14 jours plus tard.

C’est une blessure au genou, subie lors du camp d’entraînement du printemps 2005, qui a entraîné Gagné sur la touche pour presque toutes les deux dernières saisons. De retour au jeu suite à cette blessure mineure, l’ancien lanceur étoile de la Ligue de Baseball Élite du Québec (LBÉQ) aurait modifié son élan afin de protéger son genou, surtaxant ainsi son bras lanceur qui lui a lâché le 12 juin, obligeant l’artilleur à mettre fin à sa saison.

Opéré le 24 juin, par le docteur Jobe, celui qui avait reconstruit le coude de lanceur québécois en 1997, le médecin constate que les ligaments greffés lors de l'opération initiale sont en bon état. Le médecin se contente de déplacer un nerf qui était coincé.

Les Dodgers étaient prêts à risquer eux aussi, mais pas pour le même salaire de base
Au terme de la saison 2006, les Dodgers qui détenaient l'option de racheter la dernière année du contrat de Gagné pour un million de dollars où de lui verser la somme de 12 millions en 2007 ont opté pour rachat du contrat. Mais, ils ont tout de même soumis une offre des plus intéressante au Québécois pour la saison 2007. Gagné a cependant préféré l’offre des Rangers, qui lui garantissait plus de billets verts, comme l’auraient fait presque toutes les grandes vedettes de sports professionnels.

C’est dommage pour les Dodgers, c’est dommage pour son ex-coéquipier Russel Martin, le seul autre joueur québécois dans les ligues majeures.

Espérons qu’Éric et son agent Scott Boras ont pris la meilleure décision.

Remplis sous: Baseball, Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant