13
Jan/10
0

Selinunte : des temples grecs… en ruine

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 17e d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Temple E, Selinunte, Italie.

Selinunte, Italie, jeudi 16 octobre 2008 — Déjà notre onzième journée en Italie! Nous entreprenons donc la deuxième moitié de notre voyage. C’est effarant comme le temps file à toute allure! Aujourd’hui, l’horaire des visites pour ce mitan du périple est particulièrement chargé!

Tout d’abord, exploration du site archéologique de Selinunte qui domine la mer, puis petit arrêt à Sambuca di Sicilia, le village de notre chauffeur Giovanni. Nous y visiterons un petit théâtre et une galerie d’art avant de nous rendre dans une ferme auberge où l’on produit du fromage ricotta. Nous visiterons leurs installations et dînerons en plein air. Pour l’occasion, nous aurons droit à un spectacle de chants traditionnels siciliens. Par la suite, nous nous rendrons dans un vignoble, puis dans une fabrique d’huile d’olive où, aux deux endroits, des dégustations nous attendent! Finalement, nous reprendrons la route pour une petite heure en direction de Castellammare où nous dormirons une nuit! Mais, tout d’abord, grimpons sur l’acropole de Selinunte à la découverte de vestiges de la civilisation grecque!

Notre photo : À Selinunte, les temples sont nommés au moyen de lettres. Celui-ci est le temple « E ». Il a été partiellement reconstruit dans les années 1960. Il aurait été dédié à la déesse Héra.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

7
Jan/10
0

Wow! Pique-nique sur la plage et flânerie au centre-ville d’Agrigente!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 16e d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Nos hôtes, Gracia et Giovanni étaient des plus heureux de nous convier à ce pique-nique sur la plage, Agrigente, Italie.

Agrigente, Italie, mercredi 15 octobre 2008 — C’est un euphémisme que de prétendre que la ville d’Agrigente, en Sicile, offre un riche patrimoine culturel. Son musée archéologique et surtout sa splendide vallée des temples offrent des images inédites de l’Antiquité. Et, à n’en pas douter, ce sont des lieux très recherchés par les nombreux voyageurs qui y débarquent. Mais, Agrigente c’est aussi une ville édifiée en bordure de Méditerranée et où l’on retrouve d’immenses plages de sable blanc! C’est d’ailleurs une de ses plages qui a été le théâtre d'un pique-nique mémorable pour nous! Une expérience enivrante! Puis, après un après-midi torride, une petite tournée au centre-ville s’imposait… avant de reprendre notre route plus à l’ouest.

Notre photo : Notre guide accompagnatrice Gracia et notre chauffeur Giovanni étaient des plus heureux de nous convier à un pique-nique improvisé sur une des plages très tranquilles d’Agrigente.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

6
Jan/10
0

« La plus belle des cités des mortels » — Pindare

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 15e d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Temple de la concorde, Vallée des temples, Agrigente, Italie.

Agrigente, Italie, mercredi 15 octobre 2008 — Poète grec de l’Antiquité, Pindare a qualifié Agrigente, alors nommé Akragas, de «plus belle des cités des mortels»! Et il avait probablement raison, car à l’époque, la Vallée des temples, la La Valle dei Templi n’affichait rien de moins que 21 temples. Aujourd’hui, seuls les vestiges de sept de ces sanctuaires ont survécu aux affres du temps et pourtant, une foule de touristes s’extasie devant eux jour après jour, soir après soir! Inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité en 1997 afin d’honorer le génie créateur humain, la Vallée des temples d’Agrigente est tout simplement un site inouï!

Notre photo : Le temple de la Concorde est l’un des temples doriques les mieux conservés au monde. Cette conservation exemplaire n’est pas étrangère au fait que le temple ait été converti en lieu du culte de la chrétienté du VIe au XVIIIe siècle!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

5
Jan/10
0

Le musée d’archéologie d’Agrigente : aussi impressionnant à l’intérieur qu’à l’extérieur

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 14e d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Chapelle sur le terrain du Museo Archelogico Regionale d’Agrigente, Italie.

Agrigente, Italie, mercredi 15 octobre 2008 — Au fil des 18 salles du musée d’archéologie d’Agrigente, le Museo Archelogico Regionale, on ne cesse de s’émerveiller des superbes artéfacts qui sont présentés : vases, statuettes, reconstitution de temple, statues et sarcophages magnifiquement sculptés. Mais, tout autant que l’intérieur, l’extérieur du musée foisonne d’œuvres d’art magnifiques. Outre les superbes vestiges d’une agora grecque et d’une petite chapelle accessible sur le terrain même du musée, notre regard ne pouvait non plus échapper aux impressionnantes sculptures de bronze de l’artiste américain Greg Wyatt disséminées ici et là dans la nature tout autour du bâtiment muséal.

Notre photo : Sur le terrain du musée, en contrebas de cette magnifique chapelle, qui initialement était un temple, se dresse une agora grecque où l’usure du temps n’a pas fait son oeuvre!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

3
Jan/10
3

Ragusa Ibla : le fleuron de l’architecture baroque… en flanc de montagne!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le treizième d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Le Giardino Ibléo, Ragusa Ibla, Italie.

Ragusa Ibla, Italie, mardi 14 octobre 2008 — La vieille ville de Ragusa Ibla, reconstruite après le dévastateur tremblement de terre de 1693, est toute en hauteur. On y retrouve une grande avenue le corso XXV Aprile jalonné de belles églises et de superbes édifices fleurons de l’architecture baroque. Puis, la ville fait place à de petites rues étroites et de nombreux escaliers qui tantôt montent, tantôt descendent au gré des caprices des architectes du XVIIe siècle. Une cité médiévale où la pierre, encore une fois, règne en maître… malgré quelques superbes fleurs.

Notre photo : Le « Giardino Ibléo », une allée bordée de majestueux palmiers, tout juste avant d’accéder à la vieille ville de Ragusa Ibla.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

30
Déc/09
0

Encore plein la vue : l’enceinte du Castello Eurialo à Syracuse et les « Jardins de pierre » de Noto!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le douzième d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Balcon baroque du Pallazo Nicolaci, Noto, Italie.

Syracuse, Italie, lundi 13 octobre 2008 — Nos visites de la matinée sur l’île d’Ortygie nous ont menés, entre autres, dans la Grèce antique et au cœur d’un ancien quartier juif du Moyen-âge. Puis, sous le soleil brûlant de l’après-midi, nous poursuivons notre exploration de Syracuse avec encore une fois des vestiges de la Grèce de l’Antiquité, nous nous rendons plus précisément au Castello Eurialo, la plus grande construction militaire du monde grec. Puis pour terminer nos pérégrinations de la journée, nous filons droit sur Noto pour une petite « flânerie » dans la ville phare de l’architecture du baroque tardif!

Notre photo : Un des six balcons typiquement baroques du XVIIIe siècle qui ornent le Palazzo Nicolaci del Principe di Villadorata à Noto!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

28
Déc/09
4

L’île d’Ortygie : un retour à la Grèce antique!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le onzième d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Fontana di Diana, Ortygie, Syracuse, Italie.

Syracuse, Italie, lundi 13 octobre 2008 — Ce matin, nous découvrons l’île où nous séjournons, l’île d’Ortygie, Ortigia en italien. Nous verrons les ruines d’un ancien temple consacré à Apollon, deux fontaines, celle d’Aretusa et la Fontana di Diana, la piazza Archimede, la via Maestranza et ses vieux palais, le duomo dédié à la sainte patronne de Syracuse, Sainte-Lucie, les églises Saint-François, Saint Tomasso et Saint-Pierre, la via Vittorio Veneto avec ses édifices aux balcons sculptés et finalement le quartier juif et ses bains de purification. Une matinée surprenante où encore une fois de merveilleuses images se succéderont à un rythme effréné!

Notre photo : La fontaine de la déesse Diane, « la Fontana di Diana » sur la place Archimède, avec en arrière-plan, le palais de l’horloge, le pallazo dell’Orologio… sur l’île d’Ortygie!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

23
Déc/09
0

1er jour à Syracuse: un théâtre grec, un amphithéâtre romain et des catacombes !

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le dixième d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Entrée des Catacombes de San Giovanni Evangelista, Syracuse, Italie.

Syracuse, Italie, dimanche 12 octobre 2008 — Encore une journée superbe pour visiter aujourd’hui. Oui, il fait chaud, le soleil brille de tous ses feux. Peu ou prou de nuages à l’horizon, comme ces derniers jours. Au programme, un site archéologique où nous verrons un ancien théâtre grec, un amphithéâtre romain, une immense grotte en forme d’oreille et des catacombes où les premiers chrétiens enterraient leurs morts! Et tout cela, sur le même site! Faut le faire. En après-midi, petit moment de détente en voguant dans les eaux qui baignent l’île d’Ortygie. La Sicile, un endroit de rêve!

Notre photo : Derrière cette entrée, nous accédons aux catacombes de San Giovanni Evangelista. Les premiers chrétiens décédés y prenaient place dans de petites « loculi » creusées dans les murs.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

21
Déc/09
0

Les oranges sont vertes!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le neuvième d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Des oranges de la ferme Ruvitello Farm Hazienda agrituristica, Catane, Italie.

Catane, Italie, samedi 11 octobre 2008 — Notre exploration de la belle ville de Catane sous les chauds rayons du soleil nous a exténués. Notre groupe tout entier est donc fort heureux de prendre place dans l’autocar… au frais! Direction une petite ferme dans l’arrière-pays de Catane où nous sommes attendus pour le dîner. Après un succulent repas, une petite promenade dans le verger, parmi les orangers, nous enchantera. Après avoir respiré l’air pur des champs de culture siciliens, nouveau départ. Cette fois-ci notre destination est l’île d’Ortygie, d’où nous découvrirons les merveilles de Syracuse!

Notre photo : Les oranges n’étaient pas encore tout à fait mures lors de notre passage à la ferme Ruvitello Farm Hazienda agrituristica dans la région de Catane.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

20
Déc/09
0

Catane : la cathédrale, les palais, les fontaines et un imposant château du moyen-âge!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le huitième d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Castelo Ursino, Catane, Italie.

Catane, Italie, samedi 11 octobre 2008 — Après les magnifiques paysages de la Riviera des Cyclopes, nous voici à Catane, la ville phare de l’art baroque en Sicile. La cathédrale y est impressionnante, surtout qu’on peut y voir le corps d’un évêque décédé en 1894 à travers un cercueil « de verre ». Il s’agit de monseigneur Dusmet, dont la population de la ville attend impatiemment la canonisation! La promenade dans la ville nous permet d’admirer des palais, des fontaines, des sculptures… et un imposant château du moyen-âge!

Notre photo : L’imposant castello Ursino au cœur de la ville baroque de Catane.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.