28
Déc/20
0

La tête haute

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 28 décembre 2020

Au moment d’écrire sa biographie, j’allais proposer comme titre «La tête haute». Clin d’œil à une magnifique chanson des Cowboys Fringants, on y voyait plusieurs significations reliées à sa grandeur, son attitude au baseball, dans la vie et face à la maladie... Aujourd’hui, mon ami Derek est au ciel et ce titre prend tout son sens.

Quand cet homme au grand cœur m’a fait confiance pour ce projet de livre, j’ai été porté par une mission: offrir à son fils Dawson et à sa femme Isabelle le plus bel héritage possible. Si la nouvelle de sa mort m’affecte personnellement, mes pensées sont d’abord dirigées vers eux, mais aussi vers le reste de sa famille et ses nombreux amis.

Derek avait un don, celui que les gens autour de lui se sentent toujours mieux après qu’avant de l’avoir rencontré. Il aimait faire rire et c’est de lui rendre hommage de ponctuer cette chronique d’une anecdote qui vous fera sourire en pensant à lui. C’est ce qu’il souhaiterait, vous voir sourire...

Pour conclure le livre La tête haute, Derek avait eu comme idée d’insérer une liste de 60 personnes comprenant une courte explication résumant pourquoi chacune d’entre elles avait été spéciale dans sa vie. Rapidement, après avoir commencé sa liste, il m’a rappelé pour me dire qu’il y en aurait finalement 66, comme le numéro qu’il a fièrement porté avec les Expos de Montréal.

Le lendemain, en ouvrant un courriel de sa part, je constate qu’il m’a envoyé une liste d’environ 200 noms, mais sans les explications, pour le moment. Comme auteur, je m’interroge un peu, je scrute rapidement la liste, puis je l’appelle.

- «Allô, Derek! Il me semble que tu m’avais dit 66...»

- «C’est trop difficile, Ben! Il y a tellement de gens que je veux remercier et qui ont été importants dans ma vie.»

- «Mais à 200 noms, Derek, j’aurais pensé en faire partie.»

- «C’est parce que je ne suis pas encore rendu à la lettre “R” dans les noms de famille.»

C’était ça, Derek Aucoin! Il voulait faire plaisir à tout le monde autour de lui et il ne souhaitait oublier personne dans sa biographie. Vivre, c’est donner et quand tu donnes, tu reçois, répétait-il.

Dans les dernières semaines, Derek a pris soin de m’appeler une dernière fois parce que, m’a-t-il dit, je faisais partie de l’équipe. Vous dire à quel point il m’a fait du bien.

Pour lire la suite de cet émouvant texte de Benoît Rioux, cliquez sur le lien suivant : La tête haute

Photo ci-dessus : Derek Aucoin vu par l’artiste-peintre Madosa.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
27
Déc/20
0

Derek Aucoin nous a quittés

Revue de presse

Agence QMI, TVA Nouvelles, le 27 décembre 2020

Derek Aucoin

Au terme d'un difficile et courageux combat, l’ancien lanceur des Expos de Montréal Derek Aucoin est mort samedi soir des suites d’un cancer du cerveau à l’âge de 50 ans.

Atteint d’un glioblastome multiforme, celui qui travaillait comme analyste des matchs du baseball majeur à la chaîne TVA Sports avait révélé en août 2019 être aux prises avec la maladie, la même qui a emporté l’ex-vedette des Expos Gary Carter en 2012.

«Il y a très peu de mots pour exprimer la douleur profonde et le chagrin qui nous habite alors que notre beau Derek nous a quittés paisiblement entouré d’amour hier en début de soirée. Depuis 18 mois, il livrait avec résilience un dur combat contre un glioblastome multiforme. Malgré ce cancer sans pitié, il vivait dans la gratitude du moment présent comme seul lui pouvait le faire», a déclaré son épouse Isabelle Rochefort dimanche dans un communiqué également signé par son fils Dawson.

Photo ci-dessus : Derek Aucoin pose ici avec la biographie que Benoît Rioux a publié sur lui au cours de 2020. (Photo Agence QMI, Joël Lemay)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
16
Déc/20
0

Encore mieux que le trophée Cy-Young

Revue de presse

Rodger Brulotte, Le Journal de Montréal, 16 décembre 2020

Derek Aucoin, Expos de Montréal

J’ai reçu un appel du bureau du député provincial de Terrebonne et ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, lundi soir. Il allait remettre le lendemain matin sa première Médaille de l’Assemblée nationale au citoyen de Terrebonne et ancien lanceur des Expos Derek Aucoin.

Lorsque je me suis réveillé hier, le soleil brillait, mais la chaleur n’était pas au rendez-vous. J’étais plus émotif que d’habitude, car j’avais une rencontre avec une personne que j’aime beaucoup, Derek Aucoin.

Je me suis dirigé lentement vers sa résidence. Je n’ai pu m’empêcher de penser aux beaux moments que j’ai partagés avec lui. Je revoyais Derek à l’âge de 12 ans participant à différents tournois de baseball dans la région de Boisbriand.

Lentement mais sûrement, lorsqu’il a commencé à jouer au niveau midget, on ne pouvait pas le manquer sur un terrain de baseball. Ce n’était pas en raison de sa grandeur que je l’avais remarqué. C’était sa passion, son respect pour ses amis et sa balle rapide qui le distinguaient des autres.

Dans le baseball majeur

J’ai eu une pensée pour son fils Dawson, généreux et passionné de la vie, tout comme son père et sa mère.

Derek a lancé pour la formation de Saint-Eustache au niveau junior, et, quelques années plus tard, je l’aperçois en train d’effectuer des lancers devant l’abri des joueurs des Expos sur le terrain du Stade olympique.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur ce lien Encore mieux que le trophée Cy-Young

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
16
Déc/20
0

Une médaille pour honorer Derek Aucoin

Revue de presse

Benoît Rioux, Agence QMI, TVA Sports, le 15 décembre 2020

Derek Aucoin

«Vivre, c’est donner, et quand tu donnes, tu reçois.» Cette phrase, tel un leitmotiv, a guidé Derek Aucoin pendant de nombreuses années. C’est ainsi tout naturellement qu’on lui a décerné, mardi, la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec, en soulignant son implication sociale et ses grandes valeurs humaines.

«Je veux mettre ma médaille», a blagué l’ancien lanceur des Expos, en bon sportif, lors de la présentation officielle faite par le ministre Pierre Fitzgibbon, à titre de député de Terrebonne, en après-midi, dans une vidéoconférence réservée aux proches.

Cette médaille gravée au nom de Derek Aucoin et présentée dans un magnifique coffret ne se porte évidemment pas autour du cou. Sa grande particularité, c’est surtout qu’elle vise à honorer l’homme, bien au-delà de sa carrière au baseball. On rend hommage au citoyen, celui qui a donné sans compter à travers différentes causes.

Également connu comme animateur à la radio et analyste à la télévision, Aucoin a notamment dirigé de nombreux encans bénéfices au profit de divers organismes communautaires. Parmi ses nombreuses autres réalisations, il a transmis ses valeurs en enseignant le baseball aux enfants du Québec et d’ailleurs.

«Cette médaille de l’Assemblée nationale vous revient avec distinction, a ainsi déclaré M. Fitzgibbon. Avec cette reconnaissance, le nom de Derek Aucoin s’inscrit dorénavant parmi les citoyens ayant marqué l’histoire du Québec.»

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur ce lien : Une médaille pour honorer Derek Aucoin

Remplis sous: Baseball Mots clés:
25
Mar/20
0

«Derek Aucoin, la tête haute» : une histoire de baseball et de gratitude

Revue de presse

Agence QMI, Le Journal de Montréal, 25 mars 2020

Dereck AucoinRien, pas même la pandémie de coronavirus, n’allait empêcher Derek Aucoin et le journaliste Benoit Rioux de lancer la biographie «La tête haute», mercredi.

Dans les circonstances actuelles, les deux hommes ont toutefois dû revoir leur plan de match. C’est donc par le biais d’un Facebook Live qu’Aucoin a procédé au lancement du livre racontant sa vie. La parution de la version papier est retardée, mais l’ouvrage est disponible dès maintenant en format numérique. À compter de vendredi, jour du 50e anniversaire de l’ancien lanceur des Expos de Montréal, la version audio sera également disponible.

«Ce n’est évidemment pas le lancement qu’on avait imaginé. On prévoyait faire ça avec une grosse "gang", au Stade olympique, dans le cadre des matchs entre les Blue Jays et les Yankees. J’étais censé rencontrer mon ancien coéquipier, Aaron Boone, qui est le gérant des Yankees», a raconté Aucoin.

«Le baseball, c’est une belle école de la vie. On doit continuellement s’ajuster, comme on doit tous le faire présentement.»

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le lien suivant : «Derek Aucoin, la tête haute» : une histoire de baseball et de gratitude

Photo ci-dessus : Derek Aucoin (Photo : JOËL LEMAY, Agence QMI)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
14
Fév/19
0

Parties des Jays: Larry Walker, Claude Raymond, Denis Boucher et Derek Aucoin honorés

Revue de presse

Agence QMI, Journal de Montréal, le 14 février 2019

Claude Raymond

D’autres anciens joueurs des Expos seront honorés avant les cérémonies d’avant-match des deux rencontres préparatoires que disputeront les Blue Jays de Toronto contre les Brewers de Milwaukee les 25 et 26 mars au Stade olympique de Montréal.

Il s’agit de Larry Walker, Claude Raymond, Denis Boucher et Derek Aucoin.

Ils s’ajoutent aux anciens Expos Jose «CoCo» Laboy, Brad Wilkerson, Mike Fitzgerald, Steve Renko, Javier Vazquez et Ross Grimsley dont la présence avait déjà été confirmée.

Photo ci-dessus : Claude Raymond, (Photo : Martin Chevalier)

13
Juin/17
0

« On peut être fier des nôtres dans le baseball » – Alex Agostino

Les nôtres dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Denis Boucher, Yankees de New York

Laval, Québec, le 13 juin 2017 — Pendant la séance de repêchage du baseball majeur hier soir, Alex Agostino s’est entretenu avec Derek Aucoin dans l’émission « Bonsoir les sportifs » sur les ondes du 98,5 Sports.

Le recruteur québécois des Phillies de Philadelphie a, entre autres, fait part de sa grande fierté de constater que plusieurs des nôtres œuvraient dans le giron des équipes du baseball majeur.

Pour écouter les commentaires d’Alex Agostino, cliquez sur le lien suivant : Le repêchage 2017 du baseball majeur

Photo ci-dessus : Le recruteur québécois des Yankees de New York, Denis Boucher, à la tribune lors de la séance de repêchage des joueurs amateurs par les équipes du baseball professionnel de 2017.