6
Juin/14
1

Liaison Cadix – Séville – Faro… abracadabrantesque!

Textes et photos de Céline et Jacques Lanciault

Marina de Faro, Faro, Portugal

Faro, Portugal, Vendredi 6 juin 2014 - C’est au terme d’une journée rocambolesque, c’est le moins que l’on puisse dire, que nous sommes arrivés à Faro au Portugal. Récapitulons!

Premièrement, soulignons que ni le train ni l’autobus n’offrent de liaison directe Cadix (Espagne) à Faro (Portugal). Nous n’avons pas trouvé non plus de liaison ferroviaire directe nous amenant de l’Espagne à Faro, pas plus qu’il ne semble possible de louer une automobile en Espagne et de la remettre au Portugal. Nous devons donc nous rendre à Séville pour prendre un autobus qui nous mènera à Faro.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Photo ci-dessus : Après une journée de vives émotions dans nos transports, il faisait bon, en soirée, de regarder de notre balcon de chambre d’hôtel la magnifique et paisible petite marina de Faro au Portugal.

5
Juin/14
0

Cadix… station balnéaire superbe et ville au patrimoine architectural riche!

Textes et photos de Céline et Jacques Lanciault

Plage de la Victoria, Cadix, Espagne

Cadix, Espagne, jeudi 5 juin 2014 - Déjà notre dernière journée de visites à Cadix, demain nous quittons pour Faro au Portugal. Il est vrai que trois petites journées, ça passe vite.

Notre hôtel étant situé sur la plage de la Victoria, donc un peu à l’écart du centre historique de Cadix, nous devons prendre l’autobus pour nous rendre sur les lieux de nos visites. Nous descendons à deux pas de la plaza San Juan de Dios, alors que pour une des rares fois depuis le début de notre périple en Andalousie, le ciel est nuageux!

De là nous prenons la direction de la « plaza de la Constitucion », là où se trouve la Puerta de Tierra, l'une des trois portes qui demeurent encore des remparts du XVIe siècle. Elle a été construite au XVIIIe siècle par l’architecte Torcuato Cayón.

Nous retournons maintenant vers la cathédrale Santa Cruz que nous avons visitée hier, et ce, pour entrer dans l’ancienne cathédrale, celle qui a été initialement érigée en 1260. Celle-ci est de taille plus modeste que la nouvelle. Les colonnes sont en pierres brunes et les murs, tout comme le plafond, sont blancs.

Au terme de notre visite, surprise, le soleil est de retour!

Nous continuons nos visites en nous rendant à « l’Oratorio de la Santa Cueva ». Une toute petite église-musée qui s’étale sur trois étages. En bas, nous admirons un magnifique Christ en croix, alors que dans la chapelle haute prend place un superbe retable au tabernacle à six colonnes corinthiennes… en argent et en jaspe. Avec, tout en haut, trois œuvres de Goya récemment restaurées! Il y a également une magnifique coupole. L’endroit a été déclaré monument historique à caractère national en 1981.

Nous présentons ci-dessous quelques-uns des clichés que nous avons réalisés. Évidemment, des textes détaillés suivront à notre retour au pays :

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Photo ci-dessus : Notre hôtel à Cadix est situé face à la place de la Victoria, un endroit très recherché par les touristes à la saison estivale. Une belle sculpture attend le visiteur à l’entrée de la plage. Il s’agit d’une oeuvre de Juan Luis Vassallo Parodi, un sculpteur né à Cadix, qui a titré son œuvre « Gadèz », soit le nom que donnaient jadis les Grecs à la ville de Cadix.

Remplis sous: Espagne, Voyages Mots clés: , ,
4
Juin/14
1

Cádiz : des monuments d’une blancheur éclatante, deux châteaux et une superbe cathédrale!

Textes et photos de Céline et Jacques Lanciault

Cathédrale de Cadix, Cadix, Espagne

Cadix, Espagne, mardi et mercredi, 3 et 4 juin 2014 - Notre séjour de deux semaines à Séville est terminé. Nous filons maintenant en direction de « Cádiz », notre dernier arrêt en Espagne. Nous y séjournerons trois jours, avant de gagner Faro au Portugal.

Nous logeons à l'Hôtel Tryp Caleta, un établissement situé face à la mer sur la superbe plage de la Victoria, très courue par les Européens durant l'été. Notre intention était de profiter de cette plage de sable blanc après nos visites du quartier historique, mais malgré un soleil éclatant, le vent froid... nous a fait changer d'idée.

Nous allongeons donc notre visite de la vieille ville de Cadix, une cité, située sur une presqu'île, qui compte plus de 3,000 ans d'histoire... depuis sa fondation par les Phéniciens. Soulignons qu'au XVIIIe siècle Cadix était le centre économique le plus important de l'Espagne.

Nous amorçons notre balade sur la « plaza San Juan de Dios », là où est située le très bel « Hôtel de Ville », et ce, tout à côté du clocher de l'antique hôpital de San Juan de Dios... un clocher datant de 1614.

Puis, nous longeons les « Murallas de San Carlos », un bastion militaire du XVIIIe siècle, empruntons l'Alameda de Apodaca et admirons l'église de la « Nostra Senora del Carmen y Santa Teresa », datant elle aussi du XVIIIe, en fait l'église du couvent des Carmélites.

Nous traversons le parc Genovés, datant de 1892, où d'importants travaux de restauration sont en cours. Ce qui nous amène au « Castillo de Santa Catalina », du XVIe siècle, puis sur la petite marina de la « Playa Caleta », la seule plage située dans le centre historique.

Avant de nous rendre au «Castillo de San Sebastián », nous dînons sur la « calle Virgen de la Palma », un très agréable repas dans le quartier de la Vina.

Nous terminons notre journée à Cadix par une visite de la cathédrale Santa Cruz, la nouvelle cathédrale, dont pourtant la construction a commencé en 1722! Elle possède un grand dôme jaune, visible de partout dans la ville. C'est la seule cathédrale en Espagne à afficher des murs de marbre!

Nous présentons ci-dessous quelques-uns des clichés que nous avons réalisés. Évidemment, des textes détaillés suivront à notre retour au pays :

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Photo ci-dessus : La cathédrale Santa Cruz de Cadix... vue du « Castillo de San Sebastián », située dans la mer à l'extrémité d'une longue et étroite promenade.

Remplis sous: Espagne, Voyages Mots clés: , ,