28
Déc/21
0

Le « Prix Randy Echlin » (meilleur frappeur canadien des ligues mineures) au fil des ans

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Otto Lopez, Bisons de Buffalo, Blue Jays de Toronto (AAA)

Mirabel, Québec, le 28 décembre 2021 - Depuis la saison de baseball 2008, le site Internet Canadian Baseball Network, une référence dans le suivi des baseballeurs canadiens, honore annuellement le « Meilleur frappeur canadien ayant évolué dans les ligues mineures du baseball majeur »! À compter de 2021, cet honneur prend le nom du « Prix Randy Echlin ».

Cet hommage est nommé en mémoire de l’honorable juge Randy Echlin, ancien président du comité de sélection du « Temple de la renommée du baseball canadien ».

L’honneur est de retour en 2021 après une année d’absence en raison de la pandémie de la COVID-19.

Et pour l’occasion c’est de nouveau un Québécois qui reçoit l’honneur. En effet, c’est le Montréalais Otto López qui succède à Abraham Toro-Hernandez, lui qui avait remporté ce prix en 2019.

Le site Internet de Canadian Baseball Network présente la liste des récipiendaires, année après année, du prix « Randy Echlin… un honneur qui a déjà été décerné au fil des ans à quatre Québécois :

2008 - Tim Smith (Toronto, ON) Rangers du Texas.
2009 - Tyson Gillies (Langley, C.-B.) Mariners de Seattle.
2010 - Brett Lawrie (Langley, C.-B.) Brewers de Milwaukee.
2011 - Taylor Green (Comox, C.-B.) Brewers de Milwaukee
2011 - Brett Lawrie (Langley, C.-B.) Blue Jays de Toronto.

2012 - Oscar Taveras (Montréal, QC) Cardinals de Saint Louis.
2013 - Sean Jamieson (Simcoe, ON) Diamondbacks de l'Arizona.
2014 - Dalton Pompey (Mississauga, ON) Blue Jays de Toronto.
2015 - Tyler O’Neill (Maple Ridge, C.-B.) Mariners de Seattle.
2016 - Tyler O’Neill (Maple Ridge, C.-B.) Mariners de Seattle.

2017 - Tyler O’Neill (Maple Ridge, C.-B.) Mariners de Seattle / Cardinals de Saint Louis
2017 - Vladimir Guerrero jr (Montréal, QC) Blue Jays de Toronto.
2018 - Vladimir Guerrero jr (Montréal, QC) Blue Jays de Toronto.
2019 - Abraham Toro-Hernandez (Longueuil, QC) Astros de Houston.
2020 - saison annulée dans les ligues mineures COVID-19

2021 - Otto Lopez (Montréal, QC) Blue Jays de Toronto.

Photo ci-dessus : Au cours de la saison 2021, Otto López, qui a porté les couleurs des équipes AA et AAA de l’organisation des Blue Jays de Toronto, en plus de disputer un match dans les majeures avec les Jays, a mené tous les frappeurs canadiens ayant évolué dans les rangs des ligues mineures affiliées aux ligues majeures, entre autres pour la moyenne au bâton (0,315).

5
Déc/21
0

Otto López honoré à titre de « Meilleur frappeur canadien des ligues mineures »!

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Otto Lopez, Bisons de Buffalo, Blue Jays de Toronto (AAA)

Mirabel, Québec, le 5 décembre 2021 - Le site Internet Canadian Baseball Network, une référence dans le suivi des baseballeurs canadiens, a honoré hier le Montréalais Otto López à titre de « Meilleur frappeur canadien ayant évolué dans les ligues mineures du baseball majeur en 2021 »!

Au cours de la dernière saison, López, qui a porté les couleurs des équipes AA et AAA de l’organisation des Blue Jays de Toronto, en plus de disputer un match dans les majeures avec les Jays, a mené tous les frappeurs canadiens ayant évolué dans les rangs des ligues mineures affiliées aux ligues majeures en 2021.

L’athlète originaire de la République dominicaine a terminé la campagne avec une moyenne au bâton globale de 0,315, y allant de 32 doubles, de 4 triples et de 5 circuits, produisant pas moins de 64 points pour les deux équipes avec lesquelles il a évolué.

Pour ses efforts, López devient le 13e récipiendaire de l’histoire du « Prix Randy Echlin » de Canadian Baseball Network, un trophée honorant le meilleur joueur offensif canadien ayant évolué dans les ligues mineures du baseball majeur.

L’honneur est de retour après une année d’absence en raison de la pandémie… et López succède à un autre Québécois… Abraham Toro-Hernandez, lui qui avait remporté ce prix en 2019.

Cet honneur est nommé en mémoire de l’honorable juge Randy Echlin, ancien président du comité de sélection du « Temple de la renommée du baseball canadien ».

Lopez a reçu huit votes de première place… sur un panel de neuf électeurs. Notons que c’est le Québécois Édouard Julien, qui a connu une forte première saison dans l’organisation des Twins du Minnesota qui a reçu l’autre vote de première place.

Soulignons que López a mené pour le nombre de matchs disputés (113), pour la moyenne au bâton (0,315), pour les coups sûrs (142) et pour le nombre total de buts (197). Il a terminé au deuxième rang pour les points marqués (88) et les points produits (64).

Édouard Julien a, quant à lui, mené pour les points marqués (93), pour les points produits (72) et pour les buts volés (34), terminant deuxième pour le nombre de matchs joués (112), pour les circuits (18), pour le nombre total de buts (189) et troisième pour les coups sûrs (105).

Rédiciendaire du « Prix Randall Echlin » au fil des ans
Canadian Baseball Network remet le « Prix Randall Echlin » au meilleur frappeur canadien ayant évolué dans les ligues mineures du baseball majeur depuis 2008!

Voici la liste des gagnants au fil des ans… une liste où l’on retrouve les noms de quatre Québécois :

2008 - Tim Smith (Toronto, ON) Rangers du Texas.

2009 - Tyson Gillies (Langley, C.-B.) Mariners de Seattle.

2010 - Brett Lawrie (Langley, C.-B.) Brewers de Milwaukee.

2011 - Taylor Green (Comox, C.-B.) Brewers de Milwaukee
2011 - Brett Lawrie (Langley, C.-B.) Blue Jays de Toronto.

2012 - Oscar Taveras (Montréal, QC) Cardinals de Saint Louis.

2013 - Sean Jamieson (Simcoe, ON) Diamondbacks de l'Arizona.

2014 - Dalton Pompey (Mississauga, ON) Blue Jays de Toronto.

2015 - Tyler O’Neill (Maple Ridge, C.-B.) Mariners de Seattle.

2016 - Tyler O’Neill (Maple Ridge, C.-B.) Mariners de Seattle.

2017 - Tyler O’Neill (Maple Ridge, C.-B.) Mariners de Seattle / Cardinals de Saint Louis
2017 - Vladimir Guerrero jr (Montréal, QC) Blue Jays de Toronto.

2018 - Vladimir Guerrero jr (Montréal, QC) Blue Jays de Toronto.

2019 - Abraham Toro-Hernandez (Longueuil, QC) Astros de Houston.

2020 - saison annulée dans les ligues mineures COVID-19

2021 - Otto Lopez (Montréal, QC) Blue Jays de Toronto.

Pour lire le texte original publié sur le site Internet de Canadian Baseball Network, cliquez sur ce lien : Lopez wins CBN's Echlin award as best hitter in the minors

30
Août/18
0

Guerrero jr, Leblanc et Toro-Hernandez : trois Québécois dans la Ligue d’automne de l’Arizona!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Vladimir Guerrero jr, Charles Leblanc, Abraham Toro-Hernandez

Mirabel, Québec, le 30 août 2018 — Wow! Jamais il n’y a eu trois Québécois évoluant dans la Ligue de l’Arizona, un circuit qui réunit les meilleurs espoirs du baseball majeur. Ce sera le cas cette année, alors que dès la mi-octobre, Vladimir Guerrero jr (Blue Jays de Toronto), Charles Leblanc (Rangers du Texas) et Abraham Toro-Hernandez (Astros de Houston) rejoindront les rangs de leur nouvelle équipe.

Il faut remonter à 2004 et 2003 pour retrouver plus d’un baseballeur québécois dans ce prestigieux circuit. En 2004 Russell Martin et Pierre-Luc Laforest y étaient, tandis qu’en 2003 Laforest y était en compagnie de Maxime St-Pierre.

Par la suite, Jesen Dygestile-Therrien (2015), le regretté Oscar Taveras (2011), Pierre-Alexandre Valiquette (2010), Phillippe Aumont (2009) et Alexandre Périard (2008) y ont évolué.

Photo ci-dessus : Wow! Vladimir Guerrero jr, Charles Leblanc et Abraham Toro-Hernandez, trois Québécois dans la Ligue d'automne de l'Arizona, une première historique.

9
Avr/15
0

Sept joueurs Québécois au sein des organisations des équipes des Ligues majeures en 2015

Les nôtres dans le baseball professionnel affilié aux équipes des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Russell Martin

Laval, Québec, le 9 mai 2015 – Comme nous le mentionnions récemment, le nombre de Québécois évoluant au sein d’équipes du baseball professionnel évoluant dans le giron des organisations du baseball majeur est en chute libre! De 21 qu’ils étaient en 2005, ils n'étaient plus que 9 lorsque les camps d’entraînement ont pris leur envol en février dernier... et suite aux libérations de Simon Gravel par les Red Sox de Boston, de Jonathan Jones par les Giants de San Francisco et de Michael Blanke par les DiamondBacks de l'Arizona, ils ne sont plus que 6 (Toutefois, le 8 mai, les Red Sox de Boston ont acheté le contrat de Michael Blanke d'un circuit indépendant, donc on se retrouve à 7). Une situation pour le moins paradoxale, alors qu’il n’y a jamais eu autant de baseballeurs de chez nous qui brillent sur les losanges des États-Unis dans le baseball collégial et universitaire.

Notre photo : Malgré que Russell Martin soit devenu une grande vedette dans les Ligues majeures, le nombre des nôtres évoluant dans le baseball professionnel associé aux équipes des grandes ligues fond comme neige au soleil!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

29
Jan/15
0

Statistiques finales des Québécois dans le baseball professionnel associé aux « majeures » – saison 2014

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Chris Leroux

Laval, Québec, le 29 janvier 2015 - La saison de baseball 2014 des Québécois évoluant dans le baseball affilié aux équipes des Ligues majeures est maintenant terminée, tout comme la campagne dans les ligue de baseball d'hiver où ont évolué Chris Leroux, tant en République dominicaine qu'au Venezuela et Jesen Dygestile-Therrien en Colombie.

Rappelons que seulement deux Québécois étaient dans les grandes ligues au dernier jour de la saison, soit Russell Martin et Oscar Taveras, respectivement avec les Pirates de Pittsburgh et les Cardinals de Saint Louis. Toutefois, au cours de la saison, Phillippe Aumont et Chris Leroux ont également joint les rangs des Phillies de Philadelphie et des Yankees de New York respectivement, tout comme le lanceur franco-ontarien Erik Bédard qui a joué une bonne partie de la campagne avec les Rays de Tampa Bay, avant d'être remercié au début du mois d'août. Notons toutefois que seul Russell Martin y était pour le début de la saison, les autres l'ayant rejoint en cours de campagne, après avoir amorcé leur saison en classe AAA.

Pourtant douze Québécois ont pris part au camp d'entraînement de leur équipe. Certains d’entre eux, dont Russell Martin (Pirates de Pittsburgh), Phillippe Aumont (Phillies de Philadelphie), Luke Carlin (Indians de Cleveland), Chris Leroux (Yankees de New York) et Oscar Taveras (Cardinals de St Louis) ont évolué dans les ligues des Pamplemousses et des Cactus, tout comme d’ailleurs le franco-ontarien Érik Bédard (Rays de Tampa Bay).

Photo ci-joint : Chris Leroux, qui a porté les couleurs des Yankees de New York en 2014, est le seul Québécois encore actif au sein du baseball professionnel associé aux équipes des Ligues majeures, évoluant présentement avec les Navigantes del Magallanes de la Ligue de baseball professionnel du Venezuela.

20
Jan/15
0

Les Cardinals honoreront la mémoire d’Oscar Taveras

Revue de presse

RDS.CA, le 20 janvier 2015

Oscar Taveras

SAINT-LOUIS - Les Cardinals de St. Louis porteront un écusson sur leur uniforme la saison prochaine afin de rendre hommage à Oscar Taveras.

Le voltigeur recrue est décédé dans un accident de la route en République dominicaine le 26 octobre dernier. Les policiers ont mentionné que le taux d'alcool présent dans le sang de Taveras excédait de cinq fois la limite permise.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
29
Oct/14
0

Des milliers de personnes aux funérailles de Taveras

Revue de presse

Dionisio Soldevila, Associated Press, Sosua, le 29 octobre 2014

Oscar Taveras Des milliers de personnes, dont quelques membres des Cardinals de St. Louis, ont assisté mardi à l'enterrement du voltigeur Oscar Taveras, sur la côte nord de la République dominicaine.

Regarder la superbe vidéo de certains des beaux moments de la carrière d’Oscar Taveras, réalisée par Richard Justice de MLB.com, en cliquant sur le lien ci-contre : Oscar Taveras

Remplis sous: Baseball Mots clés:
28
Oct/14
0

« Il a eu envie d’appuyer sur l’accélérateur… »

Revue de presse

Marc-Antoine Godin, La Presse, le 28 octobre 2014

Oscar Taveras La nouvelle du décès d’Oscar Taveras s’est répandue en un rien de temps à travers la petite communauté dominicaine de Montréal. Dans des salons de barbier de la rue Saint-Zotique, hier, la télévision était ouverte et on y parlait de la mort du voltigeur de 22 ans des Cardinals de St. Louis.

Chez Kiko Muffler, tout le monde savait.

Alberto Santos, lui, a couru chez son ami Tato dès qu’il a eu vent de la terrible tragédie. Tato, c’est Francisco Taveras, le père du regretté joueur.

« C’est un peu mon père et Oscar était mon petit frère », résume Santos, qui connaît la famille depuis 20 ans.

Dimanche soir, il s’est chargé d’acheter des billets d’avion pour Tato et les enfants, qui ont tous mis le cap sur la République dominicaine hier matin.

Lui, il est resté à Montréal. N’est pas allé au travail. A pleuré toute la journée.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
28
Oct/14
0

Il était « l’avenir de la concession »

Revue de presse

Philippe Cantin, La Presse, le 28 octobre 2014

Oscar Taveras « Hé papa, regarde ce que j’ai trouvé ! »

C’était samedi, au Centre Pierre-Charbonneau. Comme à chaque fin d’octobre, le Salon des collectionneurs battait son plein. Lorsqu’on aime fouiner dans les cartes de hockey, feuilleter un magazine Perspectives des années 60 avec la photo du Rocket en une, ou replonger dans ses souvenirs d’enfance en dénichant le guide de presse 1974 de l’Association mondiale de hockey, il n’y a pas de meilleur endroit pour passer un moment.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
28
Oct/14
0

Baseball mourns the loss of Taveras

Revue de presse

Bob Elliott, Toronto Sun, le 28 octobre 2014

Oscar Taveras SAN FRANCISCO — Raimondo Callari was in section 321, second row, seats 13-14 with his daughter Olivia at AT&T Park on Sunday night.

Callari scouts Canada for the San Francisco Giants.

The Montrealer wears a 2010 World Series Giants ring on his left hand and a 2012 World Series ring on his right.

On a beautiful evening, Callari and his 13-year-old daughter settled into their seats to watch Madison Bumgarner fool Kansas City Royals hitters in one of the most picturesque parks this side of PNC Park.

And then in the second inning the cell phone in his back pocket buzzed for the first time. The text was from Montreal Giants sandlot coach Frank Martinez.

Remplis sous: Baseball Mots clés: