15
Jan/23
0

Abraham Toro-Hernandez joindrait les rangs d’Équipe Canada!

Les nôtres dans les ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Abraham Toro-Hernandez, Brewers de Milwaukee

Mirabel, Québec, le 15 janvier 2023 - Selon le site Internet « Passion MLB », le baseballeur québécois aurait confirmé qu'il représentera le Canada lors de la « Classique mondiale de baseball » qui prendra son envol le 11 mars prochain…

Toro-Hernandez, dont les parents sont nés au Venezuela, avait la possibilité de jouer soit pour le Venezuela, soit pour le Canada lors de cette compétition.

Hier, le journaliste américain Jon Morosi a publié un tweet mentionnant que : « Le joueur de champ intérieur Abraham Toro, éligible pour jouer pour le Canada ou le Venezuela lors de la prochaine “Classique mondiale de baseball” a choisi de représenter le Canada ».

Rappelons que Toro-Hernandez a été échangé en décembre aux Brewers de Milwaukee par les Mariners de Seattle… et que, lors du tournoi de la Classique mondiale de baseball, les Brewers en seront à la phase finale de leur camp d'entraînement printanier.

Personnellement, j'avoue que je suis surpris de cette nouvelle. En effet, je trouve curieux qu'un athlète qui n'a pas un poste de régulier avec une équipe des ligues majeures accepte de rater une partie importante du camp d'entraînement de son équipe pour prendre part à la Classique mondiale de baseball.

C'est pourquoi j'ai encore des doutes quant au faut que tant Abraham Toro-Hernandez que Charles Leblanc endossent l'uniforme d'Équipe Canada lors de la Classique. Mais, il faut dire que représenter son pays est probablement aussi très valorisant.

Rappelons que par le passé Russell Martin et Éric Gagné ont refusé de joindre les rangs d'Équipe Canada justement parce qu'ils souhaitaient mettre toutes les chances de leur côté dans leur camp d'entraînement réciproque.

12
Jan/23
0

Charles Leblanc de retour en classe AAA avec la troupe de Jacksonville

Les nôtres dans les ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Charles Leblanc, Jumbo Shrimp de Jacksonville, AAA des Marlins de Miami

Mirabel, Québec, le 12 janvier 2023 - Les Marlins de Miami ont soumis le nom du baseballeur québécois Charles Leblanc au ballottage et celui-ci n'a pas été réclamé.

Le jeune homme de 26 ans de Laval retourne donc avec la formation de classe AAA des Marlins à Jacksonville, où il a d'ailleurs connu de beaux succès avant sa promotion dans les ligues majeures en juillet dernier.

Celui qui a évolué au sein de l'organisation des Rangers du Texas avant d'être acquis en décembre 2021 par les Marlins pourra ainsi tenter de regagner la confiance de l'équipe des majeures des Marlins lors du camp d'entraînement printanier qui prendra son envol dans un peu plus d'un mois.

Rappelons qu'après avoir terminé la saison 2022 dans les Ligues majeures avec les Marlins, la formation de la Ligue nationale de baseball a retiré le nom de Leblanc de sa liste des 40 joueurs afin de faire place à Jean Segura, mis sous contrat en décembre dernier pour deux saisons par la formation floridienne.

En 48 matchs avec les Marlins, Leblanc a ramené de bonnes statistiques, maintenant une moyenne au bâton de 0,263 avec 4 circuits et 11 points produits.

Avant sa promotion avec la formation des ligues majeures, celui qui en était à sa sixième saison dans le baseball professionnel avait brillé de tous ses feux avec la troupe de la Jumbo Shrimp de Jacksonville où il a d'ailleurs été élu « Joueur le plus utile à son équipe » pour la saison 2022!

Photo ci-dessus : Charles Leblanc prendra part au camp d'entraînement des ligues mineures des Marlins de Miami. Il aura alors l'occasion de se signaler pour attirer de nouveau l'attention des Marlins sur lui.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
6
Jan/23
0

Marlins Designate Charles Leblanc For Assignment

Revue de Web

By Anthony Franco, MLB Trade Rumors, January 4, 2023

Charles Leblanc, Marlins de Miami

The Marlins announced Wednesday evening that infielder Charles Leblanc has been designated for assignment. The move creates a 40-man roster vacancy for Jean Segura, who has officially signed his two-year free agent deal.

Leblanc earned his first MLB call last July. Signed to a minor league contract last offseason after seven years in the Texas farm system, he earned a look with Miami by hitting .302/.381/.503 line Triple-A Jacksonville. Leblanc held his MLB roster spot the rest of the way and hit .263/.320/.404 with four home runs through his first 169 plate appearances. That production checked in seven percentage points above league average, by measure of wRC+.

Considering Leblanc’s solid bottom line numbers, it’s a moderate surprise he lost his 40-man roster spot this winter. It’s clear the Miami front office wasn’t bullish on his ability to continue to hit at an above-average level. Leblanc benefitted from an unsustainable .374 batting average on balls in play, masking an alarming 31.4% strikeout percentage. He’d also struck out at a notable 27.2% clip in Jacksonville.

That’s surely a concern, although Leblanc actually made contact at a decent clip on a per-pitch basis. He put the bat on the ball on 76.4% of his swings, a figure that’s almost exactly league average. Leblanc took plenty of called strikes and put himself in some unfavorable counts, but he fared reasonably well at making contact when deciding to swing.

The 26-year-old has some defensive flexibility. He suited up at each of first, second and third base in the majors and logged a decent amount of left field run in Triple-A. Leblanc had some early-career work at shortstop in the minors but isn’t more than an emergency stopgap there. Nevertheless, the ability to bounce around the diamond and his solid 2022 campaign at the upper levels seemingly give him a good shot at landing elsewhere in the coming days.

Miami will have a week to trade Leblanc or try to run him through waivers. He still has all three minor league option years remaining, meaning any team willing to carry him on the 40-man can freely move him between the majors and Triple-A for the extended future.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
4
Jan/23
0

La situation se complique pour Charles Leblanc!

Les nôtres dans les ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Charles Leblanc, Marlins de Miami

Mirabel, Québec, le 4 janvier 2023 - Charles Leblanc a très bien tenu son bout à son arrivée dans les Ligues majeures cet été… Mais, cela ne semble pas avoir été suffisant pour les Marlins de Miami qui l'ont désigné pour assignation plus tôt aujourd'hui.

Cette décision de la formation floridienne survient après que les Marlins aient mis Jean Segura sous contrat pour deux ans avec en plus une année d'option.

Le nom de Leblanc, un baseballeur de 26 ans, a été retiré de la liste des 40 joueurs de l'équipe de la Ligue nationale de baseball. Les Marlins disposent maintenant de sept jours pour échanger Leblanc ou pour le soumettre au ballottage.

En 48 matchs avec les Marlins, Leblanc a ramené de bonnes statistiques, maintenant une moyenne au bâton de 0,263 avec 4 circuits et 11 points produits.

Avant sa promotion avec la formation des ligues majeures, celui qui avait été repêché par les Rangers du Texas en 2016 avait brillé de tous ses feux avec le club-école de classe AAA des Marlins, la Jumbo Shrimp de Jacksonville où il a été élu « Joueur le plus utile à son équipe » pour la saison 2022!

Avec eux, Leblanc a connu une saison phénoménale, disputant 87 matchs maintenant une moyenne au bâton de 0,302 produisant 45 points, notamment grâce à 20 doubles, 1 triple et 14 coups de circuit!
Le baseballeur lavallois a de plus réalisé la plus longue séquence de matchs avec au moins un coup sûr de l'équipe, soit 13, et ce, du 29 avril au 13 mai.
Rappelons que Leblanc a été sélectionné en décembre dernier par les Marlins lors du repêchage de la règle 5 alors qu'il évoluait au sein de l'organisation des Rangers du Texas.

Photo ci-dessus : La décision des Marlins de Miami de désigner pour assignation le baseballeur québécois Charles Leblanc pourrait bien contrecarrer le projet du Lavallois d'enfiler l'uniforme de l'équipe nationale du Canada lors de la classique mondiale de baseball qui se tiendra en mars prochain.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
6
Déc/22
0

Combien de baseballeurs québécois seront avec Équipe Canada lors de la classique mondiale 2023?

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 6 décembre 2022 - La prochaine édition de la « Classique mondiale de baseball » prendra son envol le 11 mars prochain… en plein cœur des camps d'entraînement printanier des équipes du baseball majeur!

Au terme de la saison 2022, trois baseballeurs québécois évoluaient dans les ligues majeures… Charles Leblanc, Abraham Toro-Hernandez et Otto Lopez. Aucun des trois n'est assuré de son poste pour la saison 2023, ainsi va les Ligues majeures!

De plus, après avoir connu une saison remarquable dans la ligue d'automne de l'Arizona, Édouard Julien cogne lui aussi aux portes des ligues majeures.

Lesquels joindront les rangs de la formation canadienne?

Déjà Charles Leblanc a annoncé qu'il y sera.

Mais pour Abraham Toro-Hernandez, Otto Lopez et Édouard Julien, rien ne semble décider pour le moment. Chacun de ses trois joueurs, tout comme Leblanc d'ailleurs, bataillera pour se tailler un poste avec leur équipe respective des ligues majeures, ce qui, à mon avis, rend dubitatif quant à leur participation à la classique.

Rappelons que par le passé, Russell Martin et Éric Gagné ont déjà décliné l'invitation à prendre part à ce tournoi. Le premier pour ne pas nuire à ses chances de demeurer avec les Dodgers de Los Angeles, le second en raison d'une blessure.

Un autre Québécois pourrait s'ajouter. En effet, une rumeur veut que Phillippe Aumont ait repris l'entraînement dans le but d'aider l'équipe nationale!

Et qui sait, peut-être que Miguel Cienfuegos, qui a dominé le baseball indépendant l'été dernier et qui brille actuellement en Australie, pourrait peut-être recevoir une invitation.

En 2017, quatre baseballeurs québécois étaient de la formation : Éric Gagné, Chris Leroux, Jonathan Malo et Jesen Dygestile-Therrien. Aucun des quatre ne devrait y être en 2023.

Un groupe difficile pour les Canadiens
La formation canadienne, de nouveau dirigée par Ernie Witt, est du groupe C pour cette compétition. Elle affrontera les États-Unis, le Mexique, la Colombie et la Grande-Bretagne au Chase Field de Phoenix en Arizona.

Rappelons que les deux meilleures équipes de ce groupe se qualifieront pour les quarts de finale. Le Canada devra donc être meilleur que les États-Unis et le Mexique… pas simple comme défi.

L'équipe de Baseball Canada peaufinera sa préparation dans les installations printanières des Cubs de Chicago à Mesa en Arizona. Elle y disputera deux matchs préparatoires, un premier face au Cubs de Chicago le 8 mars et une deuxième face aux Mariners de Seattle à Peoria le lendemain.

Photo ci-dessus : Quatre baseballeurs qui, si la "Classique mondiale de baseball 2023" n'était pas disputée en même temps que les camps d'entraînement des équipes du baseball majeur seraient certainement de la formation canadienne : Charles Leblanc, Abraham Toro-Hernandez, Otto Lopez et Édouard Julien.

4
Déc/22
0

Charles Leblanc sera à la Classique mondiale

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 3 décembre 2022

Charles Leblanc, Marlins de Miami

Ce grand rendez-vous permettra au Lavallois de peaufiner sa préparation

Le Québécois Charles Leblanc représentera le Canada à la Classique mondiale de baseball en 2023. C’est ce qu’il a été possible d’apprendre samedi, alors que le joueur des Marlins de Miami était à Laval pour une séance d’autographes.

« J’ai déjà confirmé que j’allais jouer pour l’équipe canadienne, a indiqué Leblanc en vue de la grande compétition internationale prévue au mois de mars. À part peut-être les Jeux olympiques, c’est l’événement le plus gros mondialement au baseball. Il va y avoir plusieurs grands joueurs de balle dans ce tournoi-là. J’ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner. »

Figurant dans le groupe C, le Canada sera confronté, dans un tournoi à la ronde prévu en Arizona, aux États-Unis, à la Colombie, au Mexique et à la Grande-Bretagne. Plusieurs autres pays s’affronteront, en parallèle, à Miami, à Tokyo et sur l’île de Taiwan.

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur ce lien : Charles Leblanc sera à la Classique mondiale

Photo ci-dessus : Porte-couleurs des Marlins de Miami, le Québécois Charles Leblanc a fait plaisir à ses partisans, samedi matin, lors d’une séance d’autographes tenue au magasin Ultime Sports Collection, à Laval. (Photo : Martin Alarie)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
26
Nov/22
0

«Je veux faire l’équipe en sortant du camp d’entraînement» – Charles Leblanc

Revue de Web

Charles Leblanc, membre des Marlins de Miami, a donné une entrevue au micro de Mario Langlois sur les ondes du 98,5

Charles Leblanc, Marlins de Miami

Après 566 matchs dans le baseball mineur, le Québécois a fait ses débuts dans le baseball majeur.

Il mentionne avoir apprécié de recevoir bien de l’amour des amateurs du Québec quand il a joué ses premiers matchs dans le circuit Manfred.

Présentement, Charles est en préparation pour la prochaine saison.

«Mon objectif principal est de faire l’équipe en sortant du camp d’entraînement.» - Charles Leblanc

Au cours de cet entretien, il a parlé de toutes les émotions vécues lors de ses débuts dans la MLB.

«Tu veux arriver et faire ta marque. Tu fais des beaux jeux et tu as toujours le sentiment d’être en train de faire ta marque. Tu es fébrile. Tu as des frissons.» - Charles Leblanc

Autre sujet, lors de cette discussion humaine, il fut question du début de la relation d’amour entre Charles Leblanc et le baseball.

«Le tout a commencé assez tôt dans ma vie. Le nombre d’histoires que mon père m’a raconté comme quoi qu’il fallait m’arrêter rapidement sinon les vitres allaient casser. J’ai joué au baseball mineur à Sainte-Dorothée. Après ça, à Laval. Éventuellement, au secondaire, j’ai quitté vers les États-Unis. [...] Mon père, un fan fini de baseball… Je n’ai pas grandi en écoutant la musique avant de dormir. On écoutait les postes radiophoniques de New York en écoutant les Yankees.» - Charles Leblanc

Écoutez l'intégralité de cette entrevue... cliquez sur ce lien : «Je veux faire l’équipe en sortant du camp d’entraînement» -Charles Leblanc

Revue de web publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
18
Nov/22
0

Prix « Tip O’Neill » : Édouard Julien, Charles Leblanc et Abraham Toro en nomination!

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Édouard Julien, Charles Leblanc, Abraham Toro et Vladimir Guerrero jr

Mirabel, Québec, le 18 novembre 2022 Le Temple de la Renommée du baseball canadien demande l'aide du public pour choisir le récipiendaire 2022 du prix James « Tip » O’Neill.

Ce prix est décerné annuellement à un joueur qui a excellé dans ses réalisations individuelles et dans sa contribution à l'équipe pour laquelle il s'aligne, et ce, tout en adhérant aux idéaux les plus élevés du baseball.

La direction du Temple de la Renommée encourage le public à voter par courriel pour les joueurs qu'il juge dignes de ce prix, et ce, avant 17 heures le mardi 22 novembre.

Pour voter, il suffit d'inscrire clairement ses premier, deuxième et troisième choix sur un courriel et le transmettre à l'adresse suivante : baseball@baseballhalloffame.ca.

Toutefois, il faut noter que le vote des amateurs n'est qu'un des critères utilisés pour sélectionner le gagnant… qui sera annoncé le 6 décembre prochain.

Dans la liste des candidats pour 2022, nous retrouvons quatre baseballeurs québécois : Édouard Julien, Charles Leblanc, Abraham Toro-Hernandez et Vladimir Guerrero jr.

Il est aussi possible de voter pour un ou une athlète qui n'apparaît pas à la liste des joueurs en nomination… comme par exemple Otto Lopez.

Quelques Québécois ont déjà remporté cet honneur qui est décerné annuellement depuis 1984, soit :

1991 – Daniel Brabant
2002 – Éric Gagné
2003 – Éric Gagné
2007 – Russell Martin
2021 – Vladimir Guerrero Jr

17
Nov/22
0

Classique mondiale de baseball : Charles Leblanc joindrait les rangs de l’équipe nationale canadienne!

Les nôtres dans les ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Charles Leblanc, Équipe nationale senior du Canada

Mirabel, Québec, le 17 novembre 2022 - Le site web américain d'information sportive « SB Nation » annonçait hier que le baseballeur québécois Charles Leblanc serait de l'équipe nationale du Canada qui participera à Classique mondiale de baseball, une compétition qui se tiendra au Japon, à Taïwan et aux États-Unis du 8 au 21 mars prochain.

Le baseballeur lavallois n'en sera pas à sa première présence avec l'équipe nationale senior. En effet, il était de la troupe canadienne qui a pris part au tournoi de baseball « Premier 12 » qui a eu lieu à Séoul en Corée du Sud en novembre 2019.

Qui plus est, avant d'être repêché par les Rangers du Texas, Leblanc avait porté l'uniforme de l'équipe nationale junior du Canada dans plusieurs compétitions internationales.

Cette nouvelle est tout de même assez surprenante puisque durant la « Classique », les Marlins de Miami en seront aux derniers jours de leur camp d'entraînement printanier!

Pour cette « Classique mondiale de baseball », RDS.CA nous apprenait aujourd'hui que l'équipe au dossard unifolié serait de nouveau dirigée par Ernie Whitt,

Pour cette compétition, où le Canada n'a jamais fait fureur, l'équipe sera du groupe C, où elle devra se coltiner aux formations des États-Unis, du Mexique, de la Colombie et de la Grande-Bretagne.

Photo ci-dessus : Charles Leblanc pourrait de nouveau enfiler l'uniforme de l'équipe nationale du Canada.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
16
Nov/22
0

2022 Marlins Season Review: Charles Leblanc

Once given an opportunity in the majors, Leblanc showed that he belongs

Revue de Web

By Alex Carver Nov 16, 2022, SBNation

Charles Leblanc, Marlins de Miami

Every winter during the Rule 5 draft, all 30 major league clubs have the opportunity to catch lightning in a bottle. Historically, the selection period has been pretty good to the Miami Marlins, who acquired the likes of Dan Uggla, Justin Bour and Elieser Hernandez for a minimal fee. In 2021, the Marlins did it again, successfully plucking positive MLB production out of virtual obscurity in the form of Charles Leblanc.

2022 Timeline

- July 29: selected to Marlins 40-man roster

- July 30: made MLB debut

- September 23: presented with Jacksonville Jumbo Shrimp MVP award

- October 16-24: played for Tigres del Licey in the Dominican Winter League

- November: committed to represent Team Canada in 2023 World Baseball Classic

A 25-year-old infielder in the Texas Rangers’ system at the time of his selection, Leblanc quickly made a great first impression on the backfields in Jupiter during spring training (including when he hit an opposite-field home run off of top prospect Zach McCambley during a sim game). The native Canadian was assigned to AAA Jacksonville. Leblanc cemented himself as somebody worthy of regular playing time by hitting .386/.457/.700 in April while showing the ability to play multiple positions.

On July 27, with the big league club dealing with a slew of injuries, Leblanc was slashing .302/.381/.503 and riding a 14-game on base streak. The choice was simple: Leblanc needed to get his shot. At the start of the next homestand, he was in Miami to make his MLB debut against the New York Mets.

On July 30, he doubled. The next day, he hit his first career home run off of Taijuan Walker. On a team struggling for offense, Leblanc became virtually impossible to bench.

Overall, Leblanc reached base safely in 27 straight games with the Jumbo Shrimp and Marlins from July 8 through August 13. He continued to be productive down the stretch. In 48 MLB games, Leblanc had a 0.9 WAR and a 107 wRC+. He hit .263/.320/.404. It was more of the same during a brief stint in the Dominican Winter League (.281/.333/.469).

Although Leblanc was arguably the best thing going for Miami for most of the second half, one could be quick to dismiss him as the beneficiary of good fortune. On top of a 31% K rate and a low 7% walk rate, Leblanc had a .374 BABIP.

However, Leblanc seems to have a knack for hitting it where they ain’t. He used the opposite field 33.0% of the time, more often than any other Marlins player. In the rare instances that defenses shifted against him, his numbers perked up.

Leblanc isn’t built for a ton of over-the-fence power, nor is his aggressive approach at the plate conducive to drawing free passes. What he offers is gap-to-gap doubles potential and enough quality contact to compensate for his frequent strikeouts. As he gets more looks at big league stuff, hopefully that K rate will come down, anyway.

With the Marlins in their current state, Leblanc will come to spring training in 2023 with the opportunity to win the starting job at third base. Even if that position is addressed by the start of the season, it is hard to imagine Leblanc not being on the big league squad in some capacity. At the very least, in Leblanc, the Marlins have a solid athlete and a productive first bat off the bench, and they essentially got him for free.

Revue de web publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés: