29
Déc/21
0

Les « baseballeurs canadiens de l’année » dans les universités et collèges américains au fil des ans

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Édouard Julien, Auburn University

Mirabel, Québec, le 29 décembre 2021 - Depuis la saison de baseball 2000 dans les universités et les collèges américains, le site Internet Canadian Baseball Network, une référence dans le suivi des baseballeurs canadiens, procède annuellement à l’élection du « Baseballeur canadien de l’année » chez les nôtres évoluant dans le réseau collégial et universitaire américain.

Pour 2021, l’honneur a été décerné à l’Ontarien Jordan Marks, un lanceur portant les couleurs de l’équipe de l’Université de Caroline du Sud.

Au fil des 22 dernières années pas moins de cinq baseballeurs québécois ont été élus « Joueur de l’année », soit : Benoît Émond (2000), Philippe Craig St-Louis (2014), Guillaume Blanchette (2016), Christopher Acosta-Tapia (2017) et Édouard Julien (2018).

Le site Internet de Canadian Baseball Network présente la liste des récipiendaires, année après année. Voici cette liste

2021 - LD, Jordan Marks, (Brights Grove, ON), USC Upstate Spartans
2020 - Avant-champ, David Mendham (Dorchester, ON), Connors State Cowboys
2019 - LG, Ryan Johnson (Winnipeg, MB), Lubbock Christian University

2018 - FD, Édouard Julien (Québec, QC), Auburn University
2017 - Voltigeur, Christopher Acosta-Tapia (Laval, QC), Oklahoma Wesleyan University
2016 - LG, Guillaume Blanchette (Saint-Constant, QC), Lubbock Christian University
2015 - 3B, Connor Panas (Toronto, ON), Canisius College
2014 - 2B, Craig-St-Louis (Gatineau, QC), Seminole State College

2013 - LG, Ryan Kellogg (Whitby, ON), Arizona State University
2012 - 2B, Maxx Tissenbaum (Toronto, ON), Stony Brook University
2011 - Voltigeur, Chase Larsson (Vancouver, C.-B.), Cameron University
2010 - Voltigeur, Marcus Knecht (North York, ON), Connors State University
2009 - 3B, Jesse Sawyer (Calgary, AB), South Dakota State University

2008 - FD, Mike Gosse (Pitt Meadows, C.-B.), Oklahoma University
2007 - 1B, Kevin Atkinson (Surrey, C.-B.), New Mexico Junior College
2006 - Voltigeur, Jon Baksh (Mississauga, ON), Florida Tech Univeristy
2005 - 1B, Karl Amonite (Woodslee, ON), Auburn University.
2004 - Voltigeur, Charlie MacFarlane (Lantzville, C.-B.),Cumberland University

2003 - Receveur, Aaron McRae (Delta, C.-B.), Lousianna State University
2002 - Voltigeur, Ryan Kenning (North Vancouver, C.-B.), New Mexico State University
2002 - A-C, Jesse Crain (Toronto, ON), Houston University
2001 - LG, Jeff Francis (North Delta, C.-B.), Université de la Colombie-Britannique
2000 - Voltigeur, Benoît Émond (Farnham, QC), The University of Texas

Photo ci-dessus : En 2018, Édouard Julien est devenu le 5e Québécois depuis le tournant du siècle à être élu le « Joueur de l’année » de « Canadian Baseball Network ». Avant lui, il y a eu Christopher Acosta-Tapia (2017), Guillaume Blanchette (2016), Philippe Craig Saint-Louis (2014), tandis qu'avant eux Benoît Émond avait été le premier baseballeur à mérité cet honneur, c’était en 2000.

16
Mai/21
0

La retraite attendra pour Benoît Émond

Revue de presse

Jean-François Tardif, le 16 mai 2021

Benoît Émond, Capitales de Québec

Le jour où il a décidé de mettre un terme à sa carrière dans le baseball indépendant, Benoît Émond n’a pas accroché son gant pour autant. Presque 14 ans après qu’il ait disputé son dernier match avec les Capitales, il continue d’évoluer dans la Ligue de baseball majeur du Québec. Et même s’il est aujourd’hui âgé de 45 ans, il ne songe nullement à la retraite.

«Tant que je vais être capable de mettre une jambe devant l’autre et de m’élancer, je ne vois pas pourquoi j’arrêterai», lance le natif de Farnham qui a évolué pendant sept saisons avec les Capitales. «En même temps, la vie est tellement pleine de surprises que c’est difficile de savoir vraiment jusqu’à quand je pourrais évoluer. J’ai une copine et on a des projets. C’est certain que si, par exemple, on décidait de se construire une maison dans le bois, ça serait plus difficile pour moi de continuer à jouer au baseball.

«Pour le moment, j’ai encore beaucoup de plaisir à jouer au baseball même si au cours des dernières années, les petits bobos ont commencé à ressortir comme des maux de bras ou des douleurs aux articulations. Ça me prend plus de temps qu’avant à me réchauffer. Il faut que je fasse plus attention à mon corps au niveau de la préparation. Quand on vieillit, on perd de la souplesse. Mais tant que j’aurai du fun et tant que mes autres projets ne viendront pas entraver ma carrière de baseballeur, je vais continuer à jouer. J’aime me retrouver avec la gang de gars. Je considère que c’est un privilège que de compétitionner encore à mon âge. Et j’ai bien hâte que la prochaine saison commence même si on ne sait pas encore comment ça va fonctionner.»

Photo ci-dessus : Presque 14 ans après avoir terminé sa carrière avec les Capitales de Québec, Benoît Émond passe toujours une partie de ses étés sur les terrains de baseball. Il évolue dans la Ligue de baseball majeur du Québec. Après avoir défendu les couleurs des Blue Sox de Thetford Mines, il joue maintenant pour les Expos de Sherbrooke. Et même s’il est âgé de 45 ans, il ne pense nullement à la retraite. (Photo : Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

22
Jan/19
0

Chez les Capitales : Eddie Lantigua, Sébastien Boucher, Jonathan Malo, Benoît Émond… Wow!

Revue de Web

Page Facebook des Capitales de Québec

Retrouvé sur la page Facebook des Capitales de Québec de la Ligue Can-Am, un tableau faisant le tour d'horizon des records de la franchise pour les coups sûrs. On peut y constater l'immense contribution d'Eddie Lantigua aux succès de l'équipe.

Mais, on y retrouve aussi trois autres Québécois, Sébastien Boucher, Jonathan Malo et Benoît Émond, ainsi que le Québécois d'adoption, Jamaïcain d'origine, Geoffrey Tomlinson!

Wow! Très intéressant.