22
Nov/22
0

La magnifique murale « Giants » sur l’île de Granville et la splendide cathédrale Holy Rosary!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le douzième d’une longue série de reportages relatifs à un périple qui nous a menés à Vancouver, en croisière en Alaska et finalement à San Francisco, une étourdissante odyssée que nous avons réalisée en fin d’été 2022

Giants par Os Gêmeos, Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Vancouver, vendredi 26 août 2022 - Notre avant-midi de visites a été riche en découvertes : la Bibliothèque publique de Vancouver, le stade BC Place, l’impressionnant dôme géodésique du Telus World of Science et de superbes ensembles de sculptures…

Après avoir traversé l’ancien village olympique des Jeux d’hiver de 2010, nous marchons maintenant sur l’allée piétonne qui mène à Granville Island. L’allée est fort bien aménagée, et ce, sur plusieurs kilomètres.

Arrivée à Granville Island où, malgré la mauvaise température, il y a foule, nous nous mettons à la recherche de la murale des artistes « Os Gêmeos », baptisée Giants, une œuvre dont la particularité est d’avoir été peinte sur six silos en béton!

Nous la trouvons… elle est au cœur d’une cimenterie où les grosses bétonnières se suivent l'une après l’autre avec la régularité du métronome.

Nous déambulons dans les rues de l’île… puis nous prenons la route du retour vers notre hôtel… en traversant le pont de Granville, sous la pluie et au grand vent!

Finalement, après un excellent dîner au restaurant de notre hôtel, nous reprendrons notre exploration en retournant à la cathédrale Holy Rosary… elle qui était fermée lors de notre passage hier.

Nous terminons notre journée avec un peu de magasinage dans le quartier Gastown.

Photo ci-dessus : « Giants », une impressionnante murale des artistes Os Gêmeos peinte sur six silos en béton d’une grandeur de 21,3 m x 11m chacun… une murale qui au total couvre 2,183 mètres carrés. Elle est située au cœur d’une cimenterie.

Notre prise en photos des sculptures de moineaux géants (The Birds) terminée, nous quittons le site du village olympique de 2010 et empruntons le Southeast False Creek Seawall pour nous rendre à l’île de Granville.

Cette promenade avec voie piétonne et voie cyclable entoure une grande partie de False Creek. Elle a été aménagée sur 2,9 km.

Nous arrivons rapidement à une affiche nous indiquant que nous traversons le Charleson Park, lui qui s’étend sur un peu plus de sept hectares.

Charleson Park, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : L’affiche indiquant que nous traversons le parc Charleson.

Charleson Park, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Une carte qui situe notre trajet… Nous sommes partis du « Telus Science World »… et nous marchons vers « Granville Island ».

Charleson Park, Vancouver, Colombie-Britannique

Charleson Park, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : Un lagon a été aménagé dans le parc Charleson

Charleson Park, Vancouver, Colombie-Britannique

Charleson Park, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : De l’autre côté de « False Creek », nous apercevons les beaux immeubles du centre-ville de Vancouver.

Abreast In A Boat
Tout près de l’eau, nous apercevons un petit monticule où il y a un bosquet arborant de belles fleurs… et où il y a une plaque.

Sur celle-ci il y a un texte en anglais que nous pouvons traduire comme suit : « Au front dans un bateau - Notre course contre le cancer du sein »

« En avril 1996, ici, à la baie d’Alder, 24 femmes qui avaient été traitées pour un cancer du sein se sont glissées dans un bateau-dragon et se sont mises à pagayer ensemble pour la première fois. Une légende était née. Un sport vif et vigoureux est devenu une passion pour celles qui ont connu cette maladie partout dans le monde. »

« Le Legacy Garden est dédié aux pagayeuses, à leurs familles et amis, aux commanditaires et à la communauté qui leur ont apporté un soutien indéfectible. »

Nos recherches nous ont appris que Abreast In A Boat est une société caritative enregistrée dont la mission est de démontrer que les femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein peuvent vivre une vie pleine, active et saine.

L’organisme compte plusieurs sites de canotage à Vancouver et dans la région métropolitaine environnante. Les femmes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein pagaient ensemble. Ainsi, elles se soutiennent ensemble.

Elles se disent « un symbole vivant d’espoir et une démonstration éclatante qu’il y a une vie après le diagnostic ».

Legacy Garden, A Breast and a Boat, Vancouver, Colombie Britannique

Legacy Garden, A Breast and a Boat, Vancouver, Colombie Britannique

Legacy Garden, A Breast and a Boat, Vancouver, Colombie Britannique

Photos ci-dessus : Le mémorial « Legacy Garden » en hommage aux femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein.

L’île de Granville
Nous arrivons sur l’île de Granville. Nos guides de voyage nous avaient indiqué qu’on y trouvait un grand marché public, de nombreux restaurants et boutiques, des théâtres, des ateliers d’artistes, une grande marina et quelques œuvres d’art, dont une murale réalisée sur des silos de béton.

À notre surprise, nous apprenons que Granville Island est exploitée par le gouvernement fédéral canadien et non pas par la ville de Vancouver!

La plupart des touristes visitant Vancouver se rendraient sur Granville Island, dit-on. Et effectivement, lors de notre passage, malgré une température bien maussade, il y avait foule.

Nous nous mettons à la recherche de la murale… Elle est située au cœur d’un grand chantier de travail de la compagnie « Ocean Concrete », une entreprise produisant des tuyaux en béton et du béton prêt à l’emploi.

Évidemment, nous ne pouvons pas nous en approcher, car il y a une longue procession de bétonneuses qui attendent pour recevoir leur chargement de ciment… mais nous voyons tout de même assez bien quatre des six silos où est peinte la murale.

La murale est titrée « Giants ». Elle a été réalisée dans le cadre de la « Biennale de Vancouver 2014-2016 » par les artistes brésiliens Otavio et Gustavo Pandolfo (1974), des artistes jumeaux identiques qui signent leurs œuvres du nom de Os Gêmeos, une locution en portugais signifiant justement « Les jumeaux ».

Giants par Os Gêmeos, Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Giants par Os Gêmeos, Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Giants par Os Gêmeos, Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : « Giants » est une murale géante réalisée sur six silos en béton de 21 mètres de haut par les artistes brésiliens Otavio et Gustavo Pandolfo. Nous avons vu la murale sur l’île de Granville, mais elle est de tous les côtés des six silos de béton. Ainsi la murale peut aussi être admirée de l’autre côté de False Creek, à Yaletown.

« Giants » est la plus grande peinture murale réalisée par les jumeaux au cours de leur carrière.

La murale a transformé un édifice industriel en une gigantesque œuvre d’art public.

Giants par Os Gêmeos, Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Nous avons retrouvé sur Internet une photo où les six silos peints sont présentés. (Photo provenant d’Internet)

Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : Sur la clôture nous empêchant de nous approcher de la murale il y a un bateau et une bétonneuse miniatures en ciment!

Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Il y a également une grande affiche, genre dessin animé, qui explique le processus de production-livraison du béton.

De l’endroit où nous nous trouvons sur l’île de Granville, nous apercevons un immeuble présentant une bien curieuse forme.

Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Curieux édifice! Il y a certainement une illusion d’optique!

Notre promenade sur l’île de Granville nous amène devant une autre murale géante, celle-ci étant située tout en dessous du pont de Granville.

Granville Island, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Une autre murale impressionnante. Elle est titrée « Granville Island Brewery Est. 1984 ». Il semblerait qu’elle soit une réalisation de l’artiste vancouvérois Andrew McGuire.

Notre visite de l’île de Granville se termine sur cette murale. Nous nous mettons à la recherche d’un accès au pont, qui est très très haut au-dessus de nous, afin que nous puissions le traverser pour revenir dans le centre-ville de Vancouver.

Le pont de Granville enjambe False Creek et s’élève à 27,4 mètres (90 pieds) au-dessus de Granville Island! Il s’agit d’un pont à huit voies!

Après plusieurs minutes de marche, nous réussissons à monter sur le pont et à emprunter la voie piétonne… et ce, alors que la pluie se met à tomber. Il vente, il pleut et les autos filent à toute allure.

Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Malgré la pluie et le vent, je réussis tout de même à photographier les gratte-ciel de Vancouver vue du pont de Granville.

Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Le curieux édifice que nous avons aperçu de l’île de Granville… vue de plus près. Il semble moins curieux vu ainsi.

Au terme de notre traversée du pont de Granville sur un peu plus d’un kilomètre, nous nous retrouvons rapidement tout près de notre hôtel.

Pont de Granville, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Le pont de Granville que nous avons traversé en marchant sous la pluie et le vent! (Photo provenant d’Internet)

Un succulent dîner au restaurant de notre hôtel
Fatigués par notre longue promenade et frigorifiés dû à la pluie et au vent, nous décidons d’entrer au restaurant de notre hôtel, le Café One, situé dans la tour Nord du complexe.

Café One, Sheraton Vancouver Wall Centre, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Une partie de la très grande salle à manger du restaurant Café One du Sheraton Vancouver Wall Centre.

La publicité du restaurant mentionne qu’on y offre une cuisine canadienne raffinée mettant l’accent sur les plats de la côte ouest. Parmi les plats qui sont suggérés, il y a le traditionnel Fish & Chips… que je commande, tandis que Céline opte pour une salade au poulet.

Nous terminons notre repas avec un cappuccino et un double expresso. Tout était délicieux.

Café One, Sheraton Vancouver Wall Centre, Vancouver, Colombie-Britannique

Café One, Sheraton Vancouver Wall Centre, Vancouver, Colombie-Britannique

Café One, Sheraton Vancouver Wall Centre, Vancouver, Colombie-Britannique
Photos ci-dessus : Nous avons fait bombance lors de notre dîner au restaurant « Café One » de notre hôtel.

Après un court arrêt à notre chambre, nous repartons, alors que la pluie a cessé. Nous nous dirigeons vers la cathédrale Holy Roserary, elle qui était fermée lors de notre passage hier.

Nous passons de nouveau devant la sculpture d’un taureau de bronze grandeur nature nommé « Royal Sweet Diamond » qui prend place devant l’édifice de la « BC Turf Building », sur la rue West Georgia à Vancouver.

Royal Sweet Diamond, Vancouver, Colombie-Britannique

Royal Sweet Diamond, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : Cette fois-ci nous apercevons la plaque de bronze qui indique le nom de l’auteur, soit l’artiste canadien-français de la Saskatchewan, Joe Fafard (1942-2019).

Cathédrale Holy Rosary
Le nom officiel de la cathédrale est The Metropolitan Cathedral of Our Lady of the Holy Rosary, c’est-à-dire la « Cathédrale métropolitaine de Notre-Dame du Saint-Rosaire », nous apprend l’encyclopédie libre Wikipédia.

Il s’agit d’une église néo-gothique française de la fin du XIXe siècle qui sert de cathédrale à l’archidiocèse catholique romain de Vancouver depuis 1916.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Nommée par les Vancouvérois (es) la cathédrale « Holy Rosary », la façade de l’église affiche un style néo-gothique français, un style qui a été décrit comme ressemblant à la cathédrale de Chartres en France.

La construction de la cathédrale a commencé en 1899 sur le site d’une ancienne église du même nom. Elle a ouvert ses portes le jour de la fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre 1900… elle n’a toutefois été consacrée qu’en 1953!

En 1984, le pape Jean-Paul II visita l’église dans le cadre de sa visite pastorale au Canada!

Devant l’entrée principale, il y a un banc supportant la sculpture d’une personne couchée… qui ressemble à s’y méprendre à un sans-abri!

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Une copie de la sculpture en bronze intitulée « Homeless Jesus », que l’on peut traduire par « Jésus sans abri », une œuvre de l’artiste ontarien Timothy Schmalz (1969- ), a été installée devant la cathédrale au printemps 2017. Elle montre un homme grandeur nature avec un long pardessus allongé sur un banc de parc. Son visage est caché sous une capuche et ses pieds nus portent des stigmates.

Nous entrons dans la cathédrale.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : L’intérieur de l’église, elle qui ne compte qu’une seule nef. Elle est longue de 161 pieds et haute de 62.

La cathédrale a été entièrement rénovée de 1995 à 1997.

On peut admirer pas moins de 21 vitraux dans la cathédrale. Les plus célèbres sont les cinq fenêtres réalisées par l’artiste montréalais d’origine italienne Guido Nincheri (1885-1973).

Ils représentent Notre-Dame du Saint Rosaire, le Baptême de Notre-Seigneur, Jésus guérissant les malades, Jésus avec les enfants et l’Assomption.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : L’une des œuvres de Guido Nincheri, « Le baptême du Christ » a été réalisée en 1954. Le vitrail a été installé dans une fenêtre près du baptistère… mais ce dernier a été déplacé depuis.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : Un autre chef-d’œuvre de Nincheri « Jésus avec de petits enfants ». Les couleurs formidables, si caractéristiques à Nincheri, sont particulièrement vibrantes ici.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Le vitrail le plus ancien de la cathédrale se trouve sur le mur est de la cathédrale, tout près de la chapelle de la Sainte Vierge. Le vitrail nous montre l’Église triomphante avec le Christ ressuscité parmi les saints et les martyrs!

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Un autre magnifique vitrail de la cathédrale Holy Rosary.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : Certaines stations du « Chemin de croix » de la cathédrale sont également superbes.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : Une des très belles chapelles de la cathédrale.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Une grande toile montrant le Christ et son « Sacré-cœur »!

Notre regard est attiré par le crucifix principal de la cathédrale. Nous en avons vu plusieurs dans ce style lors de nos visites de très vieilles églises en Italie.

Ce nouveau crucifix a été installé le 14 septembre 2016. Il est de style roman (XIe au XIIIe siècles).

« Dans cette tradition, peut-on lire sur le site Internet de la cathédrale, le Christ est représenté attaché à la croix, les yeux ouverts, triomphant de la mort, debout dans une position qui rappelle la posture du prêtre. Ce type de crucifix est parfois appelé “Christus Triumphans”. »

« La couronne d’épines, maintenant courante sur les crucifix, n’était pas représentée sur les crucifix de cette période. Celle-ci a été introduite au XIIIe siècle. »

« Une autre caractéristique du style roman est l’utilisation de couleurs vives pour représenter la croix elle-même. Ceci est fait pour souligner la signification spirituelle de la croix. Le bleu azur utilisé ici évoque des pensées célestes et relie visuellement la croix au bleu du sanctuaire. »

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Un crucifix comme nous en avons vu plusieurs lors de nos visites de vieilles églises en Italie.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique
Photo ci-dessus : Une autre petite chapelle.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Tout en haut à l’arrière de l’église, l’orgue.

Cathédrale Holy Rosary, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Et assez curieusement, une icône!

Nous sortons enchantés de notre visite.

Il est encore tôt et nous décidons de retourner dans le quartier Gastown pour y aller de quelques achats de souvenirs.

Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Un petit aimant de plus pour notre collection. On y reconnaît le stade « BC Place », le « Telus World of Science », la voilure de la place du Canada, un bateau de croisière, le « Harbour Centre » et sa tour d’observation, etc.

Vancouver, Colombie-Britannique

Vancouver, Colombie-Britannique

Photos ci-dessus : De retour à notre chambre d’hôtel, nous nous photographions vêtus des t-shirts que nous avons achetés.

Vers 19 heures, nous nous rendons au 25e étage pour l’apéritif… et pour profiter des petites bouchées!

Céline s’offre un verre de vin sauvignon, tandis que je savoure une bière locale, une Stanley Park Amber.

À suivre
Demain notre embarquement sur le « Regatta » de la compagnie Oceania Cruise pour notre croisière vers l’Alaska est prévu pour midi!

Toutefois, l’embarquement sera retardé en raison d’une grève des employés du port nous a-t-on dit! Nous n’embarquerons que très tard en après-midi…

Une journée complète de perdue et un embarquement que nous voulions festif qui s’est plutôt transformé en très grand désappointement..

Totem, Canada Place, Vancouver, Colombie-Britannique

Photo ci-dessus : Au cours d’un après-midi complet à attendre l’embarquement, nous avons découvert ce magnifique totem à l’intérieur de la Place du Canada.

Pour lire les autres textes de ce périple, cliquez sur ce lien : Canada (à l'exception du Québec)

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant