14
Déc/21
0

2021 : une autre saison écourtée… le Royal et les Bisons sont couronnés champions!

La saison 2021 dans la Ligue de baseball junior élite du Québec

Texte de Jacques Lanciault, inspiré de celui de Jasmin Leroux publié sur le site Internet de la Ligue de baseball junior élite du Québec en décembre 2021

Montréal, Québec, le 17 décembre 2021 - Sur une période de trois semaines en décembre, la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a dévoilé les différents gagnants des trophées de fin de saison de la campagne 2021, un genre de « Banquet des champions virtuel », et ce, en raison de la situation qui, comme l’an dernier, empêche la tenue d’un véritable gala méritas réunissant tout le gratin du circuit!

Pour amorcer ce tour d’horizon, la ligue a rendu hommage aux équipes championnes de chacune des trois sections composant le circuit, aux champions du classement général de la saison régulière, de même qu’à ceux des séries éliminatoires… ainsi qu’au joueur le plus utile des dernières séries.

Photo ci-dessus : Les Bisons de Saint-Eustache, mené par l'entraîneur-chef Luc Desgroseilliers, ont remporté les grands honneurs des séries éliminatoires de la Ligue de baseball junior élite du Québec en 2021! (Photo : Kevin J. Raftery)

Équipes championnes des sections en saison régulière
Soulignons d’entrée de jeu les titres remportés par les Voyageurs de Saguenay, le Royal de Repentigny et les Ducs de Longueuil, qui ont respectivement mis la main sur le championnat de la saison régulière dans les sections « Financière Sun Life », « La Cage - Brasserie Sportive » et « Rawlings ».

Les Voyageurs de Saguenay ont remporté le titre de leur section au terme d’un match de bris d’égalité disputé le 31 août dernier, disposant alors des Diamants de Québec. La troupe du gérant Michael Bélanger complétait ainsi la saison régulière 2021 avec un dossier de 20 victoires et 13 revers, en 33 parties.

Les Ducs de Longueuil de l’entraîneur-chef Dominic Simard ont terminé la saison avec huit victoires au cours de leurs dix derniers matchs, pour finalement terminer à campagne avec une fiche de 21 victoires en 32 rencontres, fort d’une priorité de trois matchs leurs plus proches rivaux, les Guerriers de Granby.

Champion de la saison régulière : le Royal de Repentigny
Finalement, le Royal de Repentigny, piloté par Mathieu Granger, a conquis le titre de la section « La Cage - Brasserie Sportive » en signant 24 victoires lors de leurs 32 matchs de la saison. Avec un tel dossier, le Royal a été couronné « Champion de la saison régulière 2021 » de la LBJÉQ.

Champions des séries éliminatoires
Au terme de séries éliminatoires enlevantes, les Bisons Desjardins de Saint-Eustache se sont approprié « La coupe du président », l’emblème du championnat des séries de fin de saison dans le circuit Brulotte. Les Bisons remportaient les séries pour une première fois depuis 2003.

La troupe de l’entraîneur Luc Desgroseilliers a signé sa victoire en quatre matchs dans une série trois de cinq les opposant aux Aigles de Trois-Rivières.

Joueur le plus utile en séries : Marc-Antoine Lebreux
La ligue a conclu la première partie de ses présentations en rappelant qu’au terme du dernier match des séries, Marc-Antoine Lebreux avait été honoré à titre de « Joueur par excellence des séries éliminatoires 2021 ».

Lebreux, qui en était à sa dernière saison dans le circuit élite québécois, verra son nom être inscrit sur le trophée Raymond-Demers.

L’athlète de Sainte-Anne-des-Plaines a terminé la compétition de fin de saison avec une moyenne au bâton de 0,429, frappant 18 coups sûrs au cours des séries éliminatoires, dont 7 doubles et 2 circuits produisant 17 points! Évidemment, il a largement contribué à la victoire des siens, les Bisons Desjardins de Saint-Eustache.

Marc-Antoine Lebreux, Bisons de Saint-Eustache (Photo : Kevin J. Raftery)

Puis dans son deuxième texte de remise, la LBJÉQ a honoré le champion frappeur de la saison 2021 et a dévoilé le récipiendaire du titre de « Joueur offensif de l’année », ajoutant à ces deux présentations, celle de l’arbitre de l’année.

Champion frappeur de la saison régulière : William Pichette
Joueur offensif de l’année : William Pichette
Au terme d’une chaude lutte avec Mathieu Sirois, des Diamants de Québec, c’est finalement le voltigeur des Voyageurs de Saguenay, William Pichette, qui a été sacré champion frappeur de la saison 2021, et ce, avec une moyenne au bâton de 0,429.

Pichette a aussi été le choix du collège électoral pour le titre de « Joueur offensif de l’année »!

À sa deuxième saison seulement dans la LBJÉQ, Pichette a connu une incroyable progression dans son rendement personnel. D’une saison de 0,288 en 2020, il a haussé sa moyenne à la frappe de 141 millième en 2021, terminant la campagne avec un impressionnant 0,429!

L’athlète natif de Jonquière a frappé 48 coups sûrs, un sommet cette saison dans le circuit… clôturant la saison régulière avec 8 coups sûrs de plus que son plus proche poursuivant. Pichette a claqué 10 doubles et 1 triple, produisant 24 points en plus d’en marquer 27.

Ses 10 doubles le placent au 4e rang du circuit Brulotte, alors que les 24 points produits et 27 points comptés lui permettent d’être de la liste des 15 meilleurs de la LBJÉQ dans ces deux catégories.

Pichette a bien sûr été au cœur des succès des Voyageurs cette saison, eux qui ont remporté le championnat de la section Financière Sun Life au terme d’une époustouflante saison.

Soulignons de plus que Pichette a fait preuve de rapidité sur les sentiers, ne volant rien de moins que 16 buts, ce qui lui vaut le deuxième rang à ce chapitre dans la ligue.

L’athlète de 20 ans a disputé tous les matchs (33) des Voyageurs en saison régulière, tout comme il a disputé les 7 matchs des siens en séries éliminatoires.

William Pichette, Voyageurs de Saguenay (Photo : Kevin J. Raftery)

Arbitre de l’année : Michel Étéson
L’arbitre de l’année voit son nom inscrit sur le trophée Stéphan-Crétier. En 2021, c’est le nom de Michel Étéson qui sera inscrit.

Étéson fait partie du groupe de 68 officiels du programme d’excellence de Baseball Québec. La LBJÉQ a souhaité souligner l’excellent travail qu’il a effectué tout au long de cette campagne, et ce, dans des conditions qui ne sont pas toujours évidentes depuis deux saisons en raison de la pandémie de la COVID-19, elle qui a modifié les habitudes des arbitres de baseball du Québec.

Michel Étéson en action, une superbe photo de Nathalie Miclette de la Ligue de baseball majeur du Québec.

La LBJÉQ a poursuivi avec un troisième article publié sur son site Internet où elle a honoré les lanceurs s’étant le plus démarqués en 2021!

Lanceur de l’année : Jacob Brault
Le prix du lanceur de l’année 2021 va à Jacob Brault, un artilleur du Royal de Repentigny qui a connu une saison phénoménale en 2021.

En un peu plus de 55 manches de travail, Brault a maintenu une moyenne de points mérités de 1,52, terminant la campagne avec un dossier de 8 victoires contre 1 seul revers, lui qui a obtenu 9 départs au cours de l’été.

L’athlète de Blainville n’a cédé que 12 points mérités au cours de la campagne, accordant 45 coups sûrs, soit moins d’un par manche au monticule.

Le jeune homme qui a soufflé 21 bougies il y a peu a aussi maintenu un excellent ratio au niveau des retraits au bâton par rapport aux buts sur balles, avec 54 retraits sur des prises contre seulement 8 buts sur balles.

Brault a été le meneur dans la LBJÉQ au chapitre de la moyenne de points mérités, et ce, chez les lanceurs qui ont travaillé au moins durant 40 manches.

Il est également le détenteur de la meilleure fiche avec huit victoires, deux de plus que son plus proche poursuivant à ce chapitre, Émilien Plouffe des Bisons Desjardins de Saint-Eustache.

Brault, qui en était à sa troisième année dans le circuit Brulotte, a été dominant au cours des deux dernières saisons régulières affichant des moyennes de points mérités de 1,59 et de 1,52.

Le lanceur du Royal est membre avec Viktor Bergeron et Dominic Teoli du trio de partants du Royal qui était tout simplement tout feu tout flamme cette saison.

Jacob Brault en action sur le monticule du Royal de Repentigny (Photo : Kevin J. Raftery)

Releveur de l’année : Hugo Pépin
Le titre de releveur de l’année est décerné à Hugo Pépin des Ducs de Longueuil.

Pépin a pris part à douze matchs comme artilleur avec les Ducs, dont neuf fois comme releveur.

L’athlète de Boucherville a maintenu une excellente moyenne de points mérités de 1,28, tout en cumulant un dossier de cinq victoires contre quatre revers, en plus de protéger trois gains des siens au cours de la saison.

Le droitier de 6 pieds 5 pouces a retiré 42 frappeurs au bâton au cours des 38 manches où il a œuvré, ne cédant que 7 points mérités sur 34 coups sûrs.

Hugo Pépin, releveur de l'année, Ducs de Longueuil (Photo : Kevin J. Raftery)

Match sans point ni coup sûr : Thomas Sansregret
La Ligue a terminé cette troisième vague de présentation en soulignant la performance de Thomas Sansregret des Guerriers de Granby, lui, qui le 12 septembre, a lancé un match sans point ni coup sûr.

L’exploit du lanceur de 19 ans a été réalisé face aux Ducs de Longueuil lors du dernier match de la série de qualification pour le tournoi des champions de la LBJÉQ. Sa victoire a permis aux siens de se qualifier.

Dans ce match, le jeune homme de Beloeil n’a affronté que 29 frappeurs, accordant cinq buts sur balles et retirant sept frappeurs au bâton. Pour Sansregret, il ne s’agissait que de son huitième départ en carrière dans le circuit élite québécois!

Au cours de cette rencontre, le porte-couleurs des Guerriers a effectué 102 tirs, dont 60 ont atteint la zone des prises.

Thomas Sansregert, Guerriers de Granby (Photo : Kevin J. Raftery)

Le quatrième texte de la LBJÉQ visait, quant à lui, à honorer les recrues de l’année, un lanceur et un joueur de position, et le marqueur de l’année 2021.

Recrue de l’année : Gabriel Babin
Le choix de la ligue s’est porté sur Gabriel Babin, un joueur des Ducs de Longueuil.

Babin, un joueur d’avant-champ qui a soufflé 18 bougies il y a moins d’un mois, en novembre, a terminé la campagne 2021 au 6e rang chez les meilleurs frappeurs du circuit au niveau de la moyenne au bâton… ne revendiquant rien de moins qu’une moyenne de 0,384!

L’athlète de Saint-Constant a réussi 33 coups sûrs au cours des 29 matchs qu’il a disputés en saison régulière l’été dernier. De ces coups sûrs, 12 ont été des doubles. Il a de plus claqué 2 triples et 1 circuit, tout en produisant 24 points produits et en marquant 33 points.

Ses 33 points marqués représentent d’ailleurs un sommet dans tout le circuit Brulotte, alors qu’avec 12 doubles, il se classe au 3e rang de la ligue à ce chapitre.

Qui plus est, Babin a aussi brillé lors des séries éliminatoires, mettant la balle en lieu sûr 10 fois et terminant les huit rencontres des siens avec une moyenne à la frappe de 0,435!

Gabriel Babin des Ducs de Longueuil de la LBJÉQ (Photo : Kevin J. Raftery)

Lanceur recrue de l’année : Dominic Teoli
C’est l’artilleur du Royal de Repentigny qui a été élu « Lanceur recrue de l’année ».

Comme déjà mentionné précédemment, Teoli est membre du groupe des trois lanceurs partant dominants du Royal avec Jacob Brault et Viktor Bergeron.

Teoli, un jeune homme de 19 ans, n’a pas raté son entrée dans la LBJÉQ en 2021! Il a maintenu une spectaculaire moyenne de points mérités de 1,17, la meilleure de toute la LBJÉQ!

Le droitier de 6 pieds a lancé durant 36 manches au cours de la saison dans 8 matchs, dont 6 départs. Il a remporté 5 victoires, ne subissant pas les affres de la défaite!

À sa première campagne dans la ligue, Teoli n’a cédé que six points mérités sur 27 coups sûrs!

Avant de s'amener avec le Royal de Repentigny de la LBJÉQ cet été, Dominic Teoli a brillé en Floride dans l'uniforme de l'Académie de baseball TNXL

Marqueuse de l’année : Francine Marleau
La marqueuse de l’année en 2021, Francine Marleau, œuvre depuis plusieurs années en Outaouais où elle est la marqueuse officielle lors des matchs des Tyrans de Gatineau.

Elle est honorée en 2021 alors que la LBJÉQ souligne l’excellence de son travail!

Le circuit élite québécois a continué à décerner ses hommages avec les titres de « l’entraîneur de l’année », de « l’organisation administrative de l’année » et des « collaborateurs par excellence de la saison 2021 ».

Entraîneur de l’année : Rémi Doucet
C’est Rémi Doucet, qui a été élu à titre d’entraîneur de l’année.

Ce dernier a conduit ses Aigles de Trois-Rivières à un dossier de 17 gains contre 15 revers en saison régulière dans la section Financière Sun Life… avant de mener sa troupe à la grande finale des séries éliminatoires de 2021.

Doucet détient une longue expérience comme entraîneur-chef dans la LBJÉQ. Mais, cette saison il effectuait un retour dans le circuit… après une pause de quelques campagnes.

Et fort est de constater qu’il n’avait rien perdu de ses talents de meneur d’hommes. Dès son retour à la barre de l’équipe, il a obtenu le respect de ses joueurs… et les performances de l’équipe ont suivi.

Entraîneur de l'année dans la LBJÉQ : Rémi Doucet (Photo : Kevin J. Raftery)

Organisation de l’année : les Aigles de Trois-Rivières
Honneur très recherché au sein des équipes de la LBJÉQ, le titre de « l’Organisation de l’année » est remis par le comité exécutif de la ligue afin de souligner l’efficacité de l’organisation récipiendaire en ce qui concerne l’administration de leur équipe et sa collaboration avec le circuit.

Pour 2021, ce sont les Aigles de Trois-Rivières qui ont remporté cet honneur!

Collaorateurs par excellence : Johanne St-Pierre et Dave Ainsley
Pour la saison 2021, la ligue honore deux journalistes à titre de « Collaborateurs par excellence », soit Johanne St-Pierre et Dave Ainsley, tous deux du « Quotidien » de Saguenay.

La LBJÉQ remet ce prix pour souligner le travail fait par un ou une journaliste à travers le Québec pour sa couverture du circuit de baseball junior élite du Québec.

Madame St-Pierre et monsieur Ainsley sont affectés à la couverture des activités des Voyageurs de Saguenay depuis de nombreuses saisons.

Ces journalistes, et le journal « Le Quotidien » en général, offrent aux amateurs de baseball junior de la région une couverture sans faille, au terme des matchs locaux de l’équipe, tout comme pour les matchs disputés sur la route.

En 2021, nous avons pu lire de très intéressantes entrevues avec l’entraîneur-chef Michaël Bélanger, ainsi que de nombreux portraits de joueurs.

Finalement, dans un sixième et dernier texte, la LBJÉQ a dévoilé le nom du gagnant du trophée Denis-Baillairgé, remis au joueur par excellence de la saison 2021, de même que le trophée Russell-Martin, remis au meilleur espoir du circuit pour le baseball professionnel.

Joueur le plus utile à son équipe : Marc-Antoine Leberux
Le trophée Denis-Baillairgé, nommé en l’honneur d’un grand dirigeant de la LBJÉQ décédé en 2019, est remis depuis au joueur le plus utile à son équipe au cours de la saison régulière.

En 2021, c’est Marc-Antoine Lebreux des Bisons Desjardins de Saint-Eustache qui a été le choix du comité de sélection!

Lebreux a été brillant pour les siens tout au long de la saison, les aidant à mettre la main sur le deuxième rang du classement de la section « La Cage - Brasserie Sportive », avec un dossier de 18 victoires en 32 rencontres.

L’athlète de Sainte-Anne-des-Plaines a terminé au troisième rang des meilleurs frappeurs du circuit, avec une moyenne de 0,400, y allant de 36 coups sûrs en 85 présences officielles au bâton.

Lebreux a frappé 13 doubles et 3 circuits produisant 27 points pour les siens… en plus de croiser le marbre à 30 reprises.

Toutes ces statistiques représentent des marques des plus enviables dans le circuit, alors que Lebreux s’est classé parmi les meilleurs frappeurs de 2021 dans la plupart des catégories de statistiques à l’offensive.

Soulignons que Lebreux a également été au cœur des succès des Bisons Desjardins en séries éliminatoires… si bien que, comme nous l’avons mentionné précédemment, il a été élu le « Joueur le plus utile des séries éliminatoires », alors que les Bisons ont gagné la Coupe du Président.

Lebreux est donc devenu l’un des rares baseballeurs dans l’histoire du circuit à remporter le titre de joueur le plus utile à son équipe en saison et en séries éliminatoires lors de la même année!

À sa cinquième et dernière saison dans la LBJÉQ, Lebreux termine donc son stage junior sous les projecteurs… c’est le moins que l’on puisse dire!

Joueur le plus utile à son équipe... en saison, tout comme en séries éliminatoires : Marc-Antoine Lebreux (Photo : Kevin J. Raftery)

Meilleur espoir du circuit : Louka Daoust
Le dernier prix décerné année après année est le trophée Russell-Martin, celui qui est remis au meilleur espoir du circuit pour le baseball professionnel.

Cette année, ce trophée est remis à Louka Daoust, un porte-couleurs du Royal de Repentigny.

Après avoir joué en 2019 et 2020 pour l’Académie Baseball Canada (ABC), Daoust s’est joint au Royal de Repentigny pour les séries éliminatoires de 2020.

Cette saison, Daoust a pris part à 13 matchs avec le Royal en saison et en séries!

C’est donc dire qu’après 55 rencontres dans la LBJÉQ, tant avec l’ABC qu’avec le Royal, le jeune homme qui vient tout juste d’atteindre ses 18 ans, affiche une moyenne au bâton de 0,312 avec déjà cinq coups de circuit à son actif.

Daoust est un joueur de deuxième but qui peut également jouer comme voltigeur.

Après avoir pris part au camp de l’équipe nationale junior du Canada cet automne, l’athlète de Repentigny poursuivra bientôt ses études et sa carrière dans le baseball en première division de la NCAA avec l’Université West Virginia.

Louka Daoust, Équipe nationale junior du Canada

Photo ci-dessus : Louka Daoust photographié lors d'une séance d'entraînement de l'équipe nationale junior du Canada. (Photos: Christian Bender/Baseball Canada)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant