3
Avr/21
1

Nathan Landry passe neuf frappeurs dans la mitaine… en seulement quatre manches!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Nathan Landry

Mirabel, Québec, le 3 avril 2021 — Ennuyé par une blessure au cours des derniers jours, le lanceur québécois Nathan Landry a effectué un retour au jeu jeudi. Dans le monde du travail québécois, on qualifierait sa sortie de « retour progressif ».

En effet, l’athlète d’Arthabaska au Québec, qui est avant tout un lanceur partant, a été utilisé comme releveur, et ce, pour s’assurer que la santé de l’artilleur était bien au rendez-vous.

Pas besoin du diagnostic d’un médecin pour obtenir la réponse. Il suffit de regarder le sommaire des quatre dernières manches de la rencontre.

Amené sur le monticule de son équipe du Collège Mineral Area du Missouri pour lancer la sixième manche, Landry est demeuré en poste pour les quatre dernières manches de la rencontre… ne cédant qu’un seul coup sûr, un simple, et retirant les douze autres frappeurs, dont neuf sur des prises!

Lorsqu’il a pris place sur la butte, les siens menaient au compte de 12-7 sur leurs rivaux du St Charles Community College, une formation du Missouri elle aussi.

En fait, Landry a retiré les frappeurs dans l’ordre en sixième et en septième. Puis, ses rivaux ont amorcé leur huitième tour au bâton avec un simple, mais l’athlète de 21 ans a rebondi en retirant les six autres frappeurs dans l’ordre pour mettre fin au match et ainsi sceller la victoire des siens à la marque de 14-7.

Celui qui chez nous évolue pour les Aigles de Trois-Rivières de la Ligue de baseball junior élite du Québec a effectué 62 tirs au cours de son quart de travail… atteignant la zone des prises pas moins de 44 fois, c’est-à-dire dans 71 % des cas. C’est ce que l’on peut sans doute qualifier « d’avoir le compas dans l’œil »!

Ayant terminé le match remporté par les siens avec plus de trois manches de travail, Landry, qui évoluera en première division de la NCAA, sous les couleurs de l’Université du Missouri, l’automne prochain, a été crédité d'une victoire protégée.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2021 et pour prendre connaissance de leurs statistiques, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2021

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2021

Photo ci-dessus : Avec neuf retraits au bâton au cours de ses quatre manches de travail jeudi, Nathan Landry a porté son total en saison 43, et ce, en seulement 25 manches et un tiers de travail.

Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. J’adore lire vos article! Vous êtes un homme qui met en valeur nos jeunes qui évolue aux USA…nos jeunes donnent tout ce qu’ils ont et sacrifie tout!!! Merci de les mettre en valeur!!!!! Vous êtes important pour eux!!!

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant