17
Nov/14
1

Quatre équipes des Ligues majeures s’intéressent au rapide baseballeur québécois Emmanuel Forcier !

Les nôtres dans le baseball collégial et universitaire américain

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Emmanuel Forcier

Laval, Québec, le 17 novembre 2014 - L’année 2015 sera l’année de vérité pour le baseballeur québécois Emmanuel Forcier. L’athlète originaire de Saint-Hyacinthe amorcera le 13 février prochain sa quatrième et dernière saison dans le réseau du baseball collégial et universitaire américain… une saison qui pourrait bien déboucher, pour lui, sur le début d’une carrière dans les rangs professionnel !

Après deux campagnes époustouflantes au New Mexico Junior College, l’ancien des Guerriers de Granby de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a porté, l’an dernier, les couleurs de l’équipe de baseball de l’Oral Roberts University de Tulsa en Oklahoma, où il a fort bien fait, terminant notamment en tête des meilleurs voltigeurs défensifs de sa conférence… avec une seule erreur au cours de la saison, une campagne où il a participé à 47 matchs, dont 43 à titre de voltigeur partant!

Cet automne, Forcier, qui au cours de sa carrière de baseballeur aux États-Unis a toujours attiré l’attention des recruteurs des équipes du baseball professionnel, a profité d’une journée organisée spécialement à l’intention des recruteurs par son université… pour éblouir les représentants des grandes ligues.

« Au mois d’octobre, nous avons eu la chance de participer à un Scouts day. Je m’y suis donné à fond et côté vitesse j’ai réussi à me surpasser sur la course de 60 verges, ramenant un temps de 6,5 secondes. Ma performance m’a pas mal surpris, car j'ai pris un peu de poids au cours de la dernière année. Depuis, j'ai reçu quatre lettres d'équipes professionnelles. »

Photo ci-dessus : Emmanuel Forcier, un ex-joueur de l’équipe nationale junior du Canada, en sera en 2015 à sa dernière campagne dans le baseball collégial et universitaire américain.

Une saison d’automne axée sur l’entraînement
Comme plusieurs équipe du baseball collégial et universitaire américain, la troupe de l’Oral Roberts University ne dispute pas de matchs face à d’autres collèges ou universités au cours de la saison d’automne, préférant y aller de séances d’entraînement pratiquement quotidiennes où l’on travaille à améliorer les différents aspects techniques du jeu. Les seuls matchs disputés sont des matchs inter-équipe.

« On ne joue pas de parties contre d'autres équipes. Les seules fois que nous disputons des matchs, ce sont des rencontres inter-équipe. Mais, nous étions tout de même sur le terrain de balle six fois par semaine, car nous avions des pratiques du lundi au samedi. »

Au début du mois de novembre, l’équipe de baseball de l’Oral Roberts University a mis fin à son camp d’entraînement y allant d’une ultime série de trois matchs, sa Blue-Gold Fall World Series. Lors du dernier des trois affrontements de cette série, Emmanuel Forcier, maintenant âgé de 22 ans, qui portait les couleurs des « Blue », a été le meilleur des siens dans la défaite, y allant de trois coups sûrs, d’un point produit et d’un point compté.

Vers la saison d’hiver-printemps
Si la saison de baseball automnal est terminée, cela ne signifie pas que les joueurs sont exempts d’entraînement, que non. Il y a encore des séances d’entraînement de baseball, car l’école possède du turf ce qui permet les pratiques à l'intérieur, en plus du conditionnement physique.

« Maintenant que la saison de baseball est terminée, tout est un peu plus au ralenti, et ce, pour nous donner plus de temps pour l'école. De ce côté, j'étudie pour devenir professeur d'éducation physique. »

« Nous pratiquons seulement du lundi au jeudi, mais le nombre d’heures de conditionnement physique a augmenté. Nous y allons de trois séances de musculation par semaine, soit les lundis, mercredis et vendredis en plus des sessions de conditionnement physique les mardis et jeudis... des périodes où nous travaillons notre agilité et nos techniques de sprint. »

« Personnellement, côté baseball, je me concentre sur mon swing en ce moment, question d’améliorer ma puissance. »

Mais déjà la session d’automne tire à sa fin, en fait il reste moins d’un mois avant les vacances des fêtes, période que l’ancien porte-couleur de l’équipe de baseball du Collège Laflèche passera au Québec.

« Je reviens au Québec le 12 décembre… et je serai de retour à Tulsa le 5 janvier. Nous allons alors recommencer le conditionnement physique et je suis certain que nos entraîneurs vont tout faire pour que l'on soit le plus rapidement possible à l'extérieur, car le 13 février ça va venir vite. »

Emmanuel considère que son équipe est sur la bonne voie pour connaître le succès en 2015, même si de son avis, il reste encore du chemin à parcourir. « Mais il y a beaucoup de talent dans notre équipe cette année. »

Une bonne saison de l’équipe attirerait évidemment encore plus de recruteurs. C’est ce que nous lui souhaitons.

Voici les statistiques d’Emmanuel Forcier dans les rangs collégial et universitaire américains :


Emmanuel Forcier, New Mexico Junior College, Hobbs, Nouveau-Mexique

Emmanuel Forcier - Fiche au bâton - saison 2012
AB PC CS PP Moyenne 2B 3B CC BB FA Bal.Sac BV
124 27 41 27 ,331 3 4 4 9 2 4 8


Emmanuel Forcier, New Mexico Junior College, Hobbs, Nouveau-Mexique

Emmanuel Forcier - Fiche au bâton - saison 2013
AB PC CS PP Moyenne 2B 3B CC BB FA Bal.Sac BV
162 57 67 48 ,414 6 15 7 31 3 1 8


Emmanuel Forcier, Oral Roberts University, Tulsa, Oklahoma

Emmanuel Forcier - Fiche au bâton - saison 2014
AB PC CS PP Moyenne 2B 3B CC BB FA Am.Sac Bal.Sac BV
163 27 45 13 ,276 6 2 1 24 3 5 0 6


Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bravo Emann !! tu as travaillé tellement fort .
    Tu mérite beaucoup de succès.
    Tu es rendu a ce niveau seulement parce que tu as persévéré et travaillé très fort.
    Contrairement à d’autre , que leurs parents en écrasant les autres autour d’eux pour faire passer leurs fils toi tu n’a eu d’aide de personne, tu es là par ton tfavail .
    Bravo !!!
    Je t’embrasse xxx
    Julie
    A bientot.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant