10
Août/14
0

Les Diamants écrivent une page d’histoire

Revue de presse

Jean-François Tardif, Le Soleil, le 10 août 2014

Diamants de Québec, LBJÉQ

(Québec) Les Diamants de Québec ont écrit une page d'histoire de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ), samedi, à Longueuil. En balayant les Ducs 6-3 et 8-5, ils ont porté leur total de victoires à 43 cette saison, surpassant ainsi le record de 42 qu'ils avaient établi en 2004

«Battre le record de la Ligue pour le nombre de gains en une saison n'a jamais fait partie de nos objectifs de début de campagne», a indiqué l'entraîneur-chef des Diamants Dominik Walsh. «Mais ça l'est devenu dans les deux dernières semaines. Car pendant toute l'année, notre objectif, notre but fut de remporter le championnat. Et nous avons eu une lutte très serrée avec Trois-Rivières.

Photo ci-dessus : Les Diamants de Québec, une superbe photo de Pascal Ratthé du quotidien Le Soleil.

«Ç'a donc été long avant que l'on réalise que l'on avait vraiment une chance d'égaler, et même de battre le record. Mais à partir de ce moment-là, on a tout fait pour atteindre ce nouvel objectif. Et réussir cet exploit face à une bonne équipe comme les Ducs, à Longueuil, c'est un beau sentiment.»

Walsh a mentionné que c'était un peu invraisemblable pour une formation d'avoir une fiche de 43 victoires après 48 matchs. Il a mentionné qu'aucun entraîneur ne pouvait s'attendre à cela, avant d'ajouter qu'il était très heureux de vivre un exploit comme celui-là avec ses joueurs et qu'il allait en profiter. Porte-couleurs de la formation des Diamants qui détenait la marque, Walsh a expliqué que le souvenir qu'il gardait de la saison 2004, c'était qu'avant même de penser au record, lui et ses coéquipiers avaient dû remporter leur dernier match de la saison afin de s'assurer du championnat. «C'était comme un deux dans un à ce moment-là.»

«Esprit de famille»
«Je vois cependant tellement de similitudes entre les deux équipes. Et la première qui me vient à l'idée, c'est l'esprit de famille à l'intérieur des deux formations. Il y avait une ambiance incroyable, quelque chose qui a commencé à la première journée du camp d'entraînement et qui s'est poursuivie pendant toute la saison régulière. Le talent est la plus grande similitude entre les deux clubs, mais je crois que quand les gars se tiennent ensemble afin de se rendre jusqu'au bout, ils peuvent réaliser de plus grandes choses encore. Battre le record, c'est un aussi beau sentiment que la première fois que nous l'avions fait. Je dirais même que vivre cet exploit comme entraîneur avec cette gang de gars-là, c'est un plus beau sentiment encore.»

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant