17
Avr/13
0

Mauvaise deuxième manche pour Didier Landry!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Philippe Delisle Laval, le 17 avril 2013 – Didier Landry était le lanceur partant de son équipe de l’University of Arkansas at Pine Bluff hier, mais sa présence au monticule a été de courte durée, alors qu’il a connu un début de deuxième manche difficile.

Après avoir amorcé le match à la perfection, retirant les trois frappeurs à se présenter devant lui en première manche, le Québécois format géant, il fait 6 pieds 6 pouces, a cédé des coups sûrs aux trois premiers frappeurs de la deuxième reprise. Puis, après avoir inscrit un retrait sur des prises, il a cédé un but sur balles lui coûtant un point… et amenant un releveur à sa place.

Le releveur a permis trois autres points, mais, les siens ayant pris les devants 7-0 en première, cela n’a pas affecté la poussée victorieuse de l’équipe, qui au final l’a emporté au compte de 24-5 aux dépens de la troupe de la Mississippi Valley State University.

Au total, Landry a cédé quatre points, dont deux seulement sont mérités à sa fiche. Il a accordé trois coups sûrs et un but sur balles, inscrivant un de ses retraits sur des prises.

Photo ci-dessus : Même si les siens ont gagné, Didier Landry ne profite pas de la victoire, car il n’a pas lancé les cinq manches réglementaires pour qu’un lanceur partant obtienne le crédit d’un.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant