29
Mar/13
0

Mitchell stoppe l’adversaire, mais le mal était déjà fait

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Simon Mitchell Laval, le 29 mars 2013 – Hier, Simon Mitchell a été amené au monticule en fin de cinquième manche, après que la troupe de l’Oklahoma City University (USAO) eut pris les devants 4-3 dans le match. Il y avait deux retraits et un coureur prenait place sur les buts.

Sur les premiers tirs de Mitchell, le coureur a volé le deuxième sac. L’artilleur québécois a alors donné un peu de marge de manœuvre à sa défensive en atteignant le frappeur d’un de ses tirs, avec pour conséquence que des jeux étaient maintenant possibles à chacun des trois buts! Puis, il a mis fin à la menace et à la manche.

Mitchell était de retour pour lancer la sixième manche de son équipe The University of Science and Arts of Oklahoma. L’ex-lanceur de la Ligue de baseball junior élite du Québec a cédé un coup sûr, mais n’a pas permis de point.

Malheureusement pour lui, ses coéquipiers en attaque n’ont pas réussi à marquer et la troupe de USAO a baissé pavillon au compte de 4-3, une deuxième défaite de la journée pour l’équipe du Québécois, une première cette saison. Par ailleurs, il s’agissait d’une troisième défaite consécutive pour les Drovers, eux qui affichent un dossier en saison de 27-7!

Au total, Mitchell a lancé une manche et un tiers cédant un coup sûr et atteignant un frappeur d’un de ses tirs.

Photo ci-dessus : Simon Mitchell a maintenu son équipe dans le match durant son quart de travail, mais l’attaque n’a pas réussi à renverser la situation.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant