22
Mar/13
0

Mauvaise journée pour les lanceurs québécois!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Brian Bardis Laval, le 22 mars 2013 – Il y a des jours où tout va et il y a des jours où rien ne va! Il semblerait qu’aujourd’hui soit une journée à oublier pour les artilleurs québécois évoluant dans les universités et les collèges américains.

Tout d’abord, chez les lanceurs, Brian Bardis a encaissé sa première défaite de la saison, deuxièmement, Jonathan Paquet n’a pas franchi la deuxième manche du match où il était le lanceur partant et Samuel Ouellet a cédé un point mérité en une manche et deux tiers de travail permettant à ses rivaux de prendre les devants dans le match.

Bardis a lancé trois manches et deux tiers pour son équipe du Tennessee Wesleyan College, cédant cinq points mérités sur six coups sûrs, un but sur balles et deux frappeurs atteint. Les siens se sont inclinés 8-3 devant la troupe du Union College.

Paquet a accordé deux coups sûrs, a cédé quatre buts sur balles et a atteint deux frappeurs en une manche et deux tiers de travail. L’artilleur québécois a cédé trois points mérités et les siens de la University of the Cumberlands ont encaissé un revers de 8-5 aux mains de la troupe du Georgetown College. Paquet n’a toutefois pas été débité de la défaite.

Finalement, Ouellet a permis deux coups sûrs et a alloué un but sur balles en une manche et deux tiers de travail. Un point a été compté à ses dépens. Ouellet n’a pas été impliqué dans la décision, les siens de la West Texas A&M University l’ayant emporté 5-4 en dixième manche sur la troupe de la Tarleton State University

Photo ci-dessus : Le lanceur québécois Brian Bardis a encaissé aujourd’hui sa première défaite de la saison, lui qui a déjà quatre victoires à son actif.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant