17
Mar/13
0

Russell Martin hué par des Canadiens!

NDLR Dommage que l’auteur de l’article n’ait pas profité de l’occasion pour mentionner qu’il était déplorable de voir des amateurs de baseball canadiens s’en prendre à un athlète qui a fait honneur à la nation canadienne en gravissant avec succès tous les échelons le menant aux ligues majeures et qu'il y avait fort probablement des éléments inconnus du commun des mortels qui justifiaient Martin à se retirer de cette compétition. On se demande même si en lisant entre les lignes l'auteur ne prend pas lui-même un malin plaisir à ramener le sujet dans les médias. - Jacques Lanciault

Revue de Web

Traduction par Jacques Lanciault d’un texte publié par Bob Elliott le 16 mars 2013 sur le site Internet de Canadian Baseball Network

Russell MartinBradenton, Floride, États-Unis, le 17 mars 2013 – Quelques partisans de l’équipe canadienne qui a pris part à la Classique mondiale de baseball 2013 étaient au nombre des 8,439 spectateurs présents au stade McKechnie Field de Bradenton en Floride, mercredi après-midi, alors que les Pirates de Pittsburgh recevaient la visite des Blue Jays de Toronto dans un match de la Ligue des Pamplemousses.

Photo ci-dessus : Cette situation a certes échappée à l’œil de l’auteur de ce texte.

Toutes les fois où la présence au bâton du receveur québécois des Pirates, Russell Martin, a été annoncée à la foule, des huées ont été entendues en provenance du groupe de Canadiens. Rien de tel qu’à l’époque où l’ancien de Baseball Québec portait les couleurs des Yankees de New York et qu’il s’amenait au bâton au Fenway Park pour affronter un lanceur des Red Sox de Boston, mais des huées quand même.

Rappelons que Martin, qui avait accepté d’être membre d’Équipe Canada lors de la Classique mondiale de baseball, a annoncé qu’il se retirait de l’équipe seulement huit jours avant le début des compétitions. Martin a justifié son retrait en précisant que les Pirates et la direction d’équipe Canada ne voulaient pas qu’il joue à l’arrêt-court, poste que Martin voulait occuper en raison du degré de difficulté de recevoir trois matchs en trois jours aussitôt en saison.

Dès ses deux premières présences sur les sentiers, le joueur de deuxième but des Blue Jays, Emilio Bonifacio a volé le deuxième but aux dépens de Martin. Lors du deuxième vol de but, un partisan des Jays a ridiculisé le relais de Martin au deuxième sac.

Martin, qui a réussi un simple et a soutiré un but sur balles au cours de la rencontre, a été retiré au marbre sur un tir du voltigeur de gauche Melky Cabrera pour mettre fin à la troisième manche.

Les Pirates ont tout de même remporté la victoire au compte de 5-4.

Commentaires (0) Trackbacks (0)
  1. « Combien de Canadiens ont disputé des matchs de baseball au Fenway Park… Combien de jeunes joueurs rêvent de faire partie des Yankees de New York… Martin, lui, peut dire : Moi, je l’ai fait! Voilà, c’est cela la discorde des émotions rapides, expéditives contre un des nôtres, UN HÉROS NATIONAL!!!

    Chaque humain a droit à ses opinions et si par amour du baseball ou autres excuses certains s’indignent il faut avoir la sagesse de reconnaître et souligner le parcours de Russell Martin. Combien de retombées pour le Québec et le Canada!!! »

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant