16
Mar/13
0

Il ne manquait pourtant qu’un retrait à Didier Landry!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Philippe Delisle Laval, le 16 mars 2013 – Didier Landry a lancé la dernière manche de son équipe de l’University of Arkansas at Pine Bluff, hier, alors que ces derniers tiraient de l’arrière 12-1 sur leurs rivaux de la SouthEastern Louisiana University. L’ancien des Voyageurs de Saguenay de la Ligue de baseball junior élite du Québec a cédé deux points sur deux coups sûrs et un but sur balles.

Pourtant, Landry avait bien commencé la manche retirant les deux premiers frappeurs qu’il a affrontés, dont le premier sur des prises. Mais, après avoir cédé un but sur balles, il a permis, coup sur coup, un simple et un double qui lui ont coûté deux points!

Son équipe a finalement encaissé la défaite au compte de 14-1. Landry n’a pas été impliqué dans la décision.

Photo ci-dessus : Il ne manquait qu’un tout petit retrait à Didier Landry pour mettre fin à la manche sans donner de point!

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant