16
Mar/13
0

Iannick Rémillard : sortie difficile

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Iannick Rémillard Laval, le 16 mars 2013 –Iannick Rémillard a été amené au monticule en quatrième manche, hier, pour affronter les frappeurs de la troupe de ’Ohio Univeristy. Il y avait alors deux retraits et deux coureurs adverses prenaient place sur les buts. La formation de l’ Ohio venait de créer l’égalité 3-3 dans le match. Rémillard a maintenu son équipe, celle du Canisius College, dans la partie inscrivant le dernier retrait de la manche, mettant ainsi fin à la menace. Par la suite, les choses ont été beaucoup plus compliquées pour lui.

De retour au monticule pour la cinquième manche, Rémillard a retiré le premier frappeur, puis il a atteint le deuxième. Ce dernier a volé le deuxième but et après un deuxième retrait, il s’est amené au marbre sur un mauvais lancer de l’athlète de Valleyfield au Québec, donnant l’avance aux siens 4-3.

Mais l’avance de la formation de l’Ohio aura été de courte durée, les coéquipiers de Rémillard ayant marqué trois fois en début de cinquième manche, reprenant les devants 6-4.

Puis, celui qui chez nous porte les couleurs des Cardinals de LaSalle de la Ligue de baseball junior élite du Québec a repris sa place sur la butte pour le début de la sixième manche. Mais après avoir cédé deux simples et deux points, il a été remplacé par un releveur qui a permis à un coureur, toujours sous la responsabilité de l’artilleur québécois, de croiser le marbre.

Au total, Rémillard a lancé deux manches, cédant quatre points, dont trois sont mérités à sa fiche. Il a accordé trois coups sûrs et atteint un frappeur d’un de ses tirs.

Malgré sa prestation, Rémillard n’a pas écopé de la défaite, les siens ayant finalement remporté la victoire au compte de 10-7.

Photo ci-dessus : Le québécois Iannick Rémillard a connu une sortie laborieuse hier avec la troupe du Canisius College de Buffalo.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant