29
Jan/13
1

Phil Delisle heureux sous le chaud soleil de la Floride

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Philippe Delisle Laval, le 29 janvier 2013 – « Quelle superbe fin de semaine! Quatre matchs en deux jours sous le chaud soleil de la Floride. Je suis très heureux et reconnaissant à la vie de m’offrir une telle chance ! » Voilà comment s’exprimait Philippe Delisle à la fin de son premier week-end de baseball avec sa nouvelle équipe de la Southeastern University de Lakeland en Floride. Les siens ont terminé leurs premières sorties de la campagne avec un dossier de deux victoires et deux défaites. L’ancien de la Ligue de baseball junior élite du Québec a été silencieux en attaque au cours des quatre matchs, mais il a joué avec aplomb en défense.

Photo ci-dessus : À sa première présence au bâton avec sa nouvelle équipe de Floride, Philippe Delisle a été impliqué dans un jeu très serré! Sauf ou retiré?

Dès son deuxième match de la saison, vendredi, l’athlète de six pieds trois pouces originaire de la région Lanaudière a vécu un grand moment de baseball, alors que son coéquipier lanceur a réussi un match sans point ni coup sûr, échappant un match parfait en raison d’un but sur balles cédé avec un compte complet. «Notre lanceur, Johnnie Kirkland, a lancé un grand match. Ses tirs ont atteint les 94 mph régulièrement. Malgré sa fantastique balle rapide, son meilleur tir, durant la rencontre, était sa courbe ».

Durant ce match, Delisle a réussi son premier coup sûr de la saison en plus de réussir un vol de but. Les siens ont défait la troupe du Edward Waters College au compte de 2-0.

Dans la première rencontre du jour, Delisle et ses coéquipiers avaient encaissé un revers de 6-1 aux dépens de la formation du Emmanuel College.

Le lendemain, la troupe de Lakeland affrontait les mêmes adversaires. Contrairement à la veille, ils l’ont emporté aux dépens du Emmanuel College, 8-6, et ont baissé pavillon 6-4 devant le Edward Waters College.

Au total pour le week-end, Delisle a réussi deux coups sûrs, en plus de soutirer deux buts sur balles. Il a produit un point. À ce moment-ci de la saison, ses statistiques offensives ne l’inquiètent pas outre mesure. « Je suis loin de m’inquiéter, car j'ai réussi à mettre la balle en jeu solidement pratiquement à toutes mes présences à la frappe. »

Philippe aura toutes les chances de prouver sa valeur en attaque, lui qui retourne sur les losanges dès vendredi, en Georgie cette fois-ci.

Rappelons que la saison dernière, Delisle avait été un des meilleurs joueurs offensifs de son équipe du Nyack College. Voici d’ailleurs ses statistiques.

Philippe Delisle, Nyack College, New York, New York

Philippe Delisle - Fiche au bâton - saison 2012
AB PC CS PP Moyenne 2B 3B CC BB FA Bal.Sac BV
180 31 64 40 ,356 17 2 1 18 2 1 12
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. J’ai toujours adoré l’attitude de Philippe, même jeune…très jeune, il était combattant avec un goût de jouer incroyable! C’est un homme heureux et je suis très contente pour lui. Je lui souhaite de réaliser ses rêves les plus fous! Bravo à un bel exemple pour les plus jeunes.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant