24
Juin/12
0

Chris Leroux cède un seul coup sûr, un circuit

Les nôtres dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Chris LerouxLaval, le 24 juin 2012 – Chris Leroux a mieux fait cet après-midi qu’à ses deux dernières sorties…, et ce, même s’il a accordé un coup de circuit. En effet, en deux manches de travail, Leroux, un artilleur né à Montréal, n’a permis qu’à un seul frappeur d’atteindre les buts.

Leroux s’est amené au monticule pour lancer la septième manche des siens, les Indians d’Indianapolis, le club-école de classe AAA des Pirates de Pittsburgh. Il a inscrit deux retraits rapides, puis il a cédé un circuit avant de mettre fin à la manche en inscrivant un retrait sur des prises. De retour sur la butte pour la huitième manche, il a retiré les trois frappeurs qu’il a affrontés dans l’ordre.

Les siens ont été défaits 4-0 par la troupe des Yankees de Scranton/Wilkes-Barre. Leroux n'a pas été impliqué dans la décision.

Photo ci-dessus : Depuis son retour en classe AAA, l’artilleur Chris Leroux éprouve des difficultés à blanchir ses rivaux.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant