27
Avr/12
0

Pas de quoi s’inquiéter pour Russell Martin

Revue de presse

Benoît Rioux, QMI, le 26 avril 2012

Russell MartinAvec une moyenne au bâton de ,182 après 16 matchs auxquels il a pris part, le Québécois Russell Martin ne connaît certainement pas le début de saison qu'il espérait chez les Yankees de New York. Malgré tout, il est encore tôt pour s'inquiéter pour lui.

«Je ne suis pas inquiet du tout, indique justement Rodger Brulotte, analyste pour la chaîne TVA Sports. Au mois d'avril, il ne faut pas s'en faire… C'est comme un gars qui frappe pour ,400 à cette période de l'année, il n'y a pas de quoi s'énerver non plus.

«Dans le cas de Russell, il est là d'abord et avant tout pour effectuer son travail comme receveur. À ce niveau, les lanceurs des Yankees vont bien. Il fait de l'excellent boulot derrière le marbre.»

Les partants C.C. Sabathia (2-0) et Ivan Nova (3-0) sont effectivement invaincus depuis le début de la saison tandis que les releveurs David Robertson, Boone Logan, Rafael Soriano, Cory Wade et Mariano Rivera semblent tous bien s'entendre avec le receveur québécois.

Malgré tout, Martin ne présente pas les chiffres escomptés avec seulement huit coups sûrs et quatre points produits depuis le début de la saison. Avec 11 buts sur balles, son taux de présence sur les buts demeure toutefois intéressant (,379).

«Russell n'est pas positionné dans la formation des Yankees pour être un gros frappeur, ce n'est pas son rôle, reprend Brulotte. Avant de s'inquiéter pour Martin, les Yankees doivent se préoccuper davantage de ce qui se passe avec leur lanceur Phil Hughes actuellement. Lui, ça commence à être inquiétant.»

Effectivement, en quatre départs, Hughes (1-3) a alloué 24 coups sûrs en 16 manches de travail. Sa moyenne de points mérités s'élève par ailleurs à 7,88.

Sur le plan collectif, les Yankees montrent une fiche de 10-8 et sont devancés par les Rays de Tampa Bay et les Orioles de Baltimore dans la section Est de la Ligue américaine. Encore là, on peut croire que tout va changer d'ici les prochaines semaines.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant