16
Avr/12
0

Josué Peley s’ajoute à la formation des Capitales

Revue de presse

Marc-Antoine Gariépy, directeur marketing et communications des Capitales de Québec

Josué Peley QUÉBEC, le 16 avril 2012 – La liste des Québécois au sein des Capitales de Québec continue de s’allonger avec la mise sous contrat du joueur d’utilité montréalais Josué Peley.

Né à Valencia, au Venezuela, Peley est arrivé à Montréal en 1998, poursuivant alors sa carrière de joueur entamée quelques années plus tôt dans son pays d’origine au sein des Ailes du Québec et de l’Académie de Baseball Canada (ABC).

Choix de 35e ronde des Pirates de Pittsburgh en 2006, l’athlète de 24 ans a passé près de quatre ans au sein de cette organisation des Ligues majeures avant d’être échangé aux Red Sox de Boston en 2010. Cette même année, il a atteint le niveau AA de la formation bostonienne avec les Sea Dogs de Portland.

En cinq saisons dans le baseball affilié, Peley a disputé 236 matchs et a conservé une moyenne au bâton de ,226. Utilisé principalement comme receveur depuis cinq ans, il se verra confier le rôle de joueur d’utilité avec les Capitales.

« Peley représente le joueur d’utilité parfait dans notre ligue. Je vais pouvoir l’utiliser un peu partout en raison de ses qualités défensives et il pourra offrir quelques congés mérités à Patrick D’Aoust en raison de son expérience derrière le marbre », mentionne le gérant des Capitales Patrick Scalabrini.

« L’an passé, il a connu la meilleure saison offensive de sa carrière et il s’est entraîné tout l’hiver avec Russell Martin. Il est déçu d'avoir été libéré par les Red Sox le mois dernier et il vient à Québec en espérant me forcer à le faire jouer à tous les jours », ajoute Scalabrini.

Son premier choix était Québec
Josué Peley est très excité à l’idée de se joindre aux Capitales de Québec.

« Je veux aider l’équipe à remporter un autre championnat et en même temps, j’espère relancer ma carrière. Je veux continuer où j’ai laissé l’an dernier et où j’ai commencé cette année, car je crois avoir connu un bon camp avec les Red Sox et un hiver productif avec Russell Martin et Ivan Naccarata », soutient le Montréalais d’origine vénézuélienne.

« J’ai eu la chance de discuter avec Ivan Naccarata au sujet des Capitales et j’ai été ravi de ses propos sur l’organisation. Après m’être fait libérer par les Red Sox, mon premier choix était de venir jouer à Québec. Je serai proche de ma famille et mes amis et je connais déjà quelques joueurs au sein de l’équipe », affirme celui qui a appris le français dès son arrivée au Québec.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant