16
Avr/12
0

Début de match difficile pour Jonathan Paquet!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Jonathan Paquet Laval, le 16 avril 2012 - Jonathan Paquet a connu un début de match difficile aujourd’hui, cédant quatre points aux frappeurs adverses du Tallahassee Community College dès la manche initiale. Mais, l’artilleur de L’Ancienne-Lorette s’est ressaisi et lorsqu’il a quitté la rencontre en cinquième manche, les siens du Chipola Junior College et leurs adversaires du jour étaient à égalité 5-5.

En quatre manches et deux tiers de travail, celui qui au Québec porte les couleurs des Capitales junior de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a cédé cinq points, dont quatre sont mérités à sa fiche. Il a permis cinq coups sûrs et quatre buts sur balles, inscrivant deux retraits sur des prises.

Sasha Lagarde ramène les siens dans le match!
Son coéquipier québécois, Sasha Lagarde, a joué un rôle déterminant dans cette rencontre. Au huitième tour au bâton des siens, celui qui chez nous évolue pour les Cardinals de LaSalle de la LBJÉQ a réussi un simple comme premier frappeur de la manche. Il a avancé au deuxième but sur une balle frappée, puis a volé le troisième sac… avant de s’amener à la plaque payante avec le point qui plaçait le match à égalité 7-7. Par la suite, la troupe du Collège Chipola de Floride a compté deux fois pour se sauver avec la victoire 9-7, leur 32e de la saison!

Lagarde a terminé la rencontre avec un dossier de 1-en-3 avec un point compté et un point produit. Son but volé était son 18e de la campagne.

Ailleurs dans le réseau collégial et américain aujourd’hui, mentionnons qu’Alexandre Béland a ramené un dossier de 1-en-4 dans une défaite des siens de la Post University au compte de 10-3. Celui qui durant la saison estivale est receveur pour les Bisons de Saint-Eustache de la LBJÉQ a été retiré en tentative de vol. Mais, de son poste de receveur, il a rendu la pareille à ses rivaux harponnant en tentative de vol le seul coureur qui a osé défier son bras.

Photo ci-dessus : Après un début difficile, Jonathan Paquet s’est ressaisi et a donné tout près de quatre manches de travail à son équipe. (Photo gracieuseté de François Paquet)

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant