1
Avr/12
0

Jonathan Malo se rapproche de Québec

Revue de presse

Mario Morissette, Le Journal de Québec, le 1er avril 2012

Jonathan MaloLe joueur d’avant-champ Jonathan Malo se rapproche lentement mais sûrement du Stade municipal de Québec.

Le gérant des Capitales Patrick Scalabrini devrait s’entendre, au cours des prochaines heures, sur les termes d’une entente contractuelle avec cet ancien de l’organisation des Mets de New York.

Photo ci-dessus : Après sept saisons dans l’organisation des Mets, le joueur d’avant-champ Jonathan Malo semble destiné à défendre les couleurs des Capitales.

Comme nous l’avions écrit la semaine dernière, Malo avait été contacté par l’organisation des Phillies de Philadelphie, mais les discussions ont été freinées parce que le Joliettain n’était pas en possession d’un visa pour travailler au pays de l’Oncle Sam.

« Jonathan n’a pas reçu de nouvelles des Phillies après ce coup de fil et cette organisation a mis sous contrat un joueur d’avant-champ américain d’expérience pour évoluer dans le niveau AAA », a précisé Scalabrini.

Fort d’une expérience de sept saisons dans les rangs professionnels, Malo pavanera le statut de vétéran dans la Ligue CanAm. Les Capitales affichaient déjà complet à cette enseigne.

« TJ Stanton va se ‘’tasser’’ afin de nous permettre d’embaucher Malo. TJ agira comme entraîneur des lanceurs et il s’exercera sur le monticule durant le camp d’entraînement. Il sera ainsi notre police d’assurance », a imagé Scalabrini.

La prime ne sera pas onéreuse et la réclamation pourrait être acheminée rapidement à l’assureur si jamais le genou de Pierre-Luc LaForest lui causait des ennuis et l’empêchait d’évoluer sur une base régulière.

Un gaucher puissant
Les noms de Philippe-Alexandre Valiquette et Josué Peley se sont ajoutés cette semaine à la liste des Québécois victimes du couperet aux camps d’entraînement des organisations des ligues majeures. Le premier a été libéré par les Mariners de Seattle, le second par les Red Sox de Boston.

Scalabrini demeure convaincu que Valiquette, un choix de 7e ronde des Reds de Cincinnati en juin 2004, sera récupéré par une autre formation des ligues majeures.

« Beaucoup de joueurs du Québec sont tombés au combat ce printemps, se désolait le gérant des Caps. Valiquette est un lanceur gaucher qui pousse la balle-rapide à 93 mph! Ce type de lanceurs possèdent plusieurs vies au baseball professionnel!

« L’an dernier, Valiquette a été handicapé par des malaises au dos. Je crois qu’il aura seulement besoin de démontrer qu’il est parfaitement guéri pour obtenir une autre chance. Je suis persuadé qu’une autre organisation lui fera signe. Sinon, nous l’accueillerons avec plaisir à Québec! »

Statut LS4
En raison de son jeune âge, il serait considéré comme un LS4 dans la CanAm. À l’exemple de Peley, un receveur qui roule sa bosse depuis 2007 dans le réseau des Pirates de Pittsburgh et des Red Sox.

« Je n’ai plus beaucoup de postes disponibles au sein de mon alignement pour des LS4 et nous ne sommes pas à la recherche d’un receveur. J’ai l’impression que je devrai faire quelques contorsions », a ajouté Scalabrini déjà coincé par le plafond salarial.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Commentaires (0) Trackbacks (0)
  1. Ils devraient tous se mettent ensemble pour partir une concession à Montréal ou à Trois-Rivières!!! Ils sont tous bin chum avec Russel. Je pense pas qu’il aurait de gros probleme à leur signer un petit cheque, le cash down nécessaire, pis Nacarrata sera joueur-proprio-dg et coach. Voila!

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant